Noël fait des ravages....

Discussion dans 'Info du monde' créé par osiris, 4 Novembre 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Noël a fait au moins 143 morts dans les Caraïbes, selon un dernier bilan

    L'ouragan Noël a fait au moins 143 morts dans les Caraïbes, selon un dernier bilan fourni samedi, alors que des milliers de Haïtiens cherchaient refuge dans les centres d'accueil et que la pluie continuait à tomber dans la région.

    Selon ce bilan, Noël a fait au moins 57 morts en Haïti, et les autorités de la République dominicaine ont confirmé 84 décès. L'ouragan a également tué au moins une personne en Jamaïque et aux Bahamas, et a entraîné l'évacuation de 30.000 personnes à Cuba, où 60% des routes étaient inondées ou endommagées.

    Noël balayait certaines régions de la côte nord-est des Etats-Unis samedi. Des bulletins d'alertes aux inondations ont été lancées le long de la côte de la Nouvelle-Angleterre, selon Bill Thompson, du Centre de météorologie national. Jusqu'à 13 centimètres de pluie sont attendus.

    Des alertes aux vents violents ont également été émises sur la côte du New Jersey, la pointe est de Long Island (New York), le Rhode Island, le Massachusetts et le Maine. Des vents soutenus entre 65 et 80km/h sont attendus, et jusqu'à 110km/h dans le Maine.

    En Haïti, des pluies de traîne continuaient de tomber samedi, empêchant les autorités du pays et les services des Nations unies d'évaluer la situation dans les zones touchées.

    En République dominicaine, les pluies se sont calmées, autorisant l'approvisionnement par voie aérienne des populations en produits de première nécessité. Environ 67.000 personnes étaient toujours sans-abri.


    Noël est la dépression la plus mortelle dans cette région des Caraïbes depuis le passage de Jeanne qui avait fait environ 3.000 morts en Haïti en 2004. AP
     
  2. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Le Canada se prépare à l'assaut de la tempête Noël, qui a fait 122 morts dans les Caraïbes

    La côte atlantique du Canada se préparait à subir les assauts de la tempête "post-tropicale" Noël, qui devait s'abattre sur la région dans la nuit de samedi à dimanche avec des vents soufflant en rafales jusqu'à 180 km/h par endroits, selon le Centre canadien des ouragans.

    La "vaste et dangereuse" tempête, qui a fait au moins 122 morts dans les Caraïbes, s'intensifiait à nouveau alors qu'elle remontait vers le nord au large de la côte est américaine, a indiqué le centre dans un communiqué.

    Des vents de 80 km/h et de fortes pluies étaient déjà signalés sur le sud-ouest de la Nouvelle-Ecosse, alors que les restes du cyclone se trouvaient encore à 800 km au sud de cette province.

    A 18H00 GMT, la tempête était positionnée à 250 km au sud de Cape Cod, au Massachusetts (nord-est des Etats-Unis), où elle provoquait aussi de très forts vents.

    La tempête devait frôler en soirée la Nouvelle-Ecosse et toucher terre dans la province voisine du Nouveau-Brunswick, près de l'Etat américain du Maine, avec "des vents de force ouragan", des vagues de dix mètres et jusqu'à 100 mm de pluie, selon le centre canadien.

    Par précaution, une quarantaine de vols de compagnies aériennes, prévus en fin de journée, ont été annulés aux aéroports de Halifax (Nouvelle-Ecosse), Moncton (Nouveau-Brunswick) et Charlottetown (Ile-du-Prince-Edouard).

    Noël pourrait causer des dégâts considérables avec des chutes d'arbres, des pannes d'électricité et des risques d'inondation, a averti le centre des ouragans d'Halifax.

    Dans toute la région, la population a pris d'assaut samedi les supermarchés pour faire des provisions, de crainte de longues pannes d'électricité. Tous les employés des sociétés d'électricité étaient également en alerte, de même que quelque 500 bénévoles de la Croix-Rouge.

    Les rafales de vent, a précisé le centre des ouragans, pourraient atteindre 160 km/h dans la région de Chéticamp sur l'île du Cap-Breton (Nouvelle-Ecosse) et 180 km/h au sud-ouest de l'île de Terre-Neuve.

    Noël devrait poursuivre dimanche sa course en direction nord à travers le Golfe du Saint-Laurent pour atteindre le Labrador, à Terre-Neuve (nord-est), où elle se changera en importante tempête de neige.

    Les cyclones sont choses exceptionnelles au Canada, mais "Juan" avait causé des dégâts majeurs à Halifax en septembre 2003, où il avait touché terre avec des vents de 176 km/h.
     

Partager cette page