Nokia fait irruption sur le marché du GPS autonome

Discussion dans 'High tec' créé par Le_Dictateur, 1 Novembre 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Le géant du mobile annonce le lancement de son premier boîtier de navigation GPS. Il se lance à l'assaut d'un marché florissant, mais encombré.


    TomTom et consorts n'ont qu'à bien se tenir. Déjà bien occupés à se livrer une guerre sans merci, les nombreux fabricants de système de navigation GPS vont désormais devoir compter avec Nokia, le géant du téléphone mobile. Le constructeur finlandais vient, en effet, d'annoncer le lancement de son premier boîtier GPS autonome, le Nokia 330 Auto Navigation, attendu pour Noël. Equipé du logiciel Navigation 7 de Route 66 et des cartes européennes de Navteq, l'appareil serait vendu aux alentours de 399 ¤ TTC.


    Il ne s'agit pas pour autant du premier produit GPS de Nokia. Le constructeur dispose déjà d'une gamme de modules de navigation (LD-1W, 3W...), à connecter sans fil à un assistant numérique (PDA), un portable ou encore à sa tablette Internet, le Nokia 770. Par ailleurs, il commercialise aux Etats-Unis un smartphone intégrant une puce GPS, le 6175i, et projette d'en lancer un autre en Europe à la fin du premier trimestre 2007, le N95. Mais pour véritablement s'imposer sur le marché du GPS, il lui fallait un système autonome. « Le marché est là », résume Xavier des Horts, porte-parole de Nokia France.

    Le constructeur finlandais a trouvé son angle d'attaque : « Le Nokia 330 offre du GPS à papa et du divertissement aux enfants », commente le porte-parole. Dans la voiture familiale, Papa pourra en effet trouver son chemin presque partout en Europe, via une interface en 2D ou en 3D, tandis que sa progéniture pourra, quand lui ne s'en sert pas, écouter des MP3 ou regarder des vidéos (sur un écran de 3,5 pouces). A noter que Nokia n'a pas eu le temps d'intégrer à l'appareil le logiciel de navigation de Gate5, la société qu'il vient de racheter, mais qu'il compte bien le généraliser ultérieurement, notamment pour « la qualité de sa 3D ».

    Erosion des prix

    Pour Julien Jolivet, analyste chez GfK en charge de l'électronique grand public, l'arrivée de Nokia sur le marché du GPS autonome va jeter un pavé dans la mare : « Les constructeurs se livrent une bataille farouche depuis un an et demi. Le marché est en forte croissance puisqu'on attend, en France, un million de pièces vendues en 2006 contre 315 000 l'année dernière. » Et ce, rien qu'en considérant les appareils GPS autonomes, le marché des modules GPS pour PDA ayant été « désintégré » selon l'analyste. Quant aux téléphones évolués (smartphones) intégrant du GPS, leurs perspectives restent modestes.

    La croissance du marché a provoqué une érosion des prix : en moyenne, ces appareils se sont vendus cette année 400 euros l'unité, en chutant même à 367 euros depuis septembre. Mais les consommateurs restent attachés à la richesse fonctionnelle des produits (taille de l'écran, lecteur MP3, infos trafic, précision des cartes...) plus qu'au prix, toujours selon GfK. En 2007, les ventes devraient un peu ralentir. Cependant, la liste des constructeurs ne diminuent pas : une quarantaine de marques arrivent à cohabiter sur le marché français, avec plus de 120 produits. L'arrivée de poids lourds comme Nokia et bientôt Philips, ne va pas simplifier la donne.

    Source - Télécharger.Com | Actu
     

Partager cette page