Nucléaire: quelles perspectives pour le Maroc ?

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 30 Novembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    «Le Maroc importe 97% de son énergie, brûle du charbon, du fuel et du gaz pour satisfaire ses besoins en électricité. Devrait-il brûler également de l’uranium pour diversifier et renforcer sa capacité de production électrique et réduire sa dépendance ? »Dans son allocution d’ouverture à la conférence consacrée à l’énergie nucléaire, le président de l’Association des ingénieurs en génie atomique du Maroc qui fête son vingtième anniversaire, a posé en ces termes la question de fond.

    Le CNESTEN, principal opérateur public de recherche dans le domaine du nucléaire a été représenté par son directeur Khalid Médiouri, et son secrétaire général qui a animé la journée et ses équipes et qui a présenté les différents services du centre .
    Les laboratoires du Centre d’études nucléaire de la Maâmora sont en effet en service depuis 2003 et disposent de compétences dans de nombreux secteurs comme la radio pharmacie, la biologie, l’hydrologie , les analyses élémentaires, la radiographie industrielle, l’instrumentation nucléaire, la gestion des déchets radioactifs et la sécurité radiologique . Avec la mise en service au début de l’année 2006 du réacteur nucléaire de recherche TRIGA, dont la construction est achevée, a souligné Mr Médiouri, le Centre constituera une plate-forme technologique d’expertise et de formation pour la préparation du Maroc au nucléaire .Quel est l’avenir du secteur du nucléaire au Maroc et dans les pays émergent? c'est la question de fond posée dans les différents entretiens que nous publions dans notre dossier et qui ont été réalisés au cours de cette conférence avec les experts du Commissariat à l’énergie atomique représenté par son administrateur général M. Leroux.
    Le Maroc pourrait d’autre part, après Washington, Le Cap, et Bruxelles, abriter une réunion internationale de l’Association du droit nucléaire présidée par Jean-Léo David présent à cette rencontre de Rabat .


    LIBERATION

     
  2. adilol

    adilol Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Nucléaire: quelles perspectives pour le Maroc ?

    salut

    je trouve que c un bon projet pour le maroc sur le lg terme surtt d avoir un reserve suffisant sur le plan energetique et pourquoi pas un investissement majeur sur le marche de l afrique en tant que exportateur d energie electrique vers les autres pays au besoin.donc aussi on a les competences techniques a aller loin dans ce projet enorme et interessant. [06c]
     

Partager cette page