Omar Azziman appelle à lever les amalgames sur l'immigration qui nourrissent les conf

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 7 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Barcelone - L'ambassadeur du Maroc en Espagne, Omar Azziman, a lancé un appel pour lever "les amalgames, la confusion et les préjugés qui pointent lors de tout débat sur l'immigration et qui nourrissent les confrontations politiques nullement appropriées pour avancer".

    [​IMG]

    Le diplomate marocain, qui a animé, lundi à Barcelone, un débat sur le thème "Réflexions sur l'Immigration", qui entre dans le cadre du cours inaugural 2008-2009 de la Tribune de Barcelone, un forum de débats et d'opinions,

    a souligné que le phénomène migratoire est un phénomène mondial, humain et structurel qui doit être traité avec "infiniment de précaution pour éviter tous risques d'altération ou d'erreur".

    Discuter du phénomène de l'immigration requiert le rejet du dogmatisme et des préjugés, a affirmé Azziman devant un parterre de personnalités du monde politique, économique et culturel en Catalogne,

    appelant à rompre la fausse relation rapidement établie entre immigration et insécurité, terrorisme et délinquance.

    "Les immigrés ne se résument pas en une simple force de travail. Ce ne sont ni des terroristes, ni des délinquants.

    C'est un groupe social comme les autres, avec leurs bienfaits, leurs problèmes et leurs complexes, qui cherchent à améliorer leur situation sociale", a-t-il affirmé.

    Il a appelé, dans ce contexte, à la mise en place de mécanismes pour l'égalité, la lutte contre la discrimination et la promotion d'actions de coexistence, d'harmonie et de dialogue à tous les niveaux.

    Pour le diplomate marocain, il est nécessaire de favoriser des politiques d'intégration à travers la recherche continue de points de rencontres entre la culture d'origine et la nouvelle réalité.

    Abordant la question de la régulation de l'immigration, Azziman a affirmé qu'une immigration bien réfléchie comporte des avantages aussi bien pour les pays d'accueil que les pays émetteurs,


    ainsi que pour le collectif immigré, de même que l'immigration illégale et clandestine ne comporte que des inconvénients.

    A propos de l'immigration et de l'Islam, Azziman a indiqué que l'immigration contribue à faire connaître l'Islam en Europe,

    appelant à dissiper les malentendus et les préjugés racistes qui confondent Islam et terrorisme, du moment que les Musulmans eux-mêmes sont victimes du terrorisme.

    Selon le diplomate marocain, le phénomène de l'immigration n'est pas récent, mais remonte à des siècles auparavant, appelant à une perception positive et renouvelée de l'immigration.

    L'immigration est un phénomène qui existe au niveau mondial sur l'axe Sud-Nord, mais de plus en plus sur l'axe Sud-Sud (50 pc des immigrés), a-t-il fait observer.

    Concernant l'immigration marocaine en Espagne, Azziman a souligné que ce phénomène a connu une grande mutation.

    Le nombre des membres de la communauté marocaine établis dans la péninsule ibérique est passé de 17.000 personnes en 1990 à 700.000 actuellement, dont 38 pc sont des femmes.

    Auparavant, l'ambassadeur du Maroc en Espagne avait tenu à exalter l'esprit d'ouverture de Barcelone et les liens d'amitié qui existent entre la Catalogne et le Maroc "même dans les moments les plus délicats et les plus difficiles".

    Présentant le débat sur le thème "Réflexions sur l'immigration", la présidente de la Fondation "Tanja", Rosa Canadas, une espagnole née au Maroc, a appelé à dissoudre les amalgames et l'image fausse véhiculée sur les immigrés notamment en ces temps de crise.

    "Si des Espagnols sont allés faire les vendanges en France ce n'est pas la faute des immigrés", a-t-elle martelé en allusion à une récente intervention du leader du Parti Populaire (PP)

    qui avait affirmé que des milliers d'immigrés perçoivent les indemnités de chômage alors que des centaines d'espagnols sont obligés de faire les vendanges en France.

    "A chaque crise économique, les regards se braquent sur les immigrés", a-t-elle dénoncé, soulignant que certains secteurs économiques en Espagne courent un risque d'asphyxie si ce n'était la présence de la main d'œuvre étrangère.

    La Tribune de Barcelone est un forum d'opinions et de débats qui réunit chaque semaine, durant une conférence-débat, d'éminentes personnalités du monde économique, politique, social, culturel et scientifique.

    La tribune est une initiative à caractère privée formée de personnalités représentant les partis politiques au Parlement et les institutions publiques catalanes.

    De prestigieuses entreprises, entités et institutions espagnoles et catalanes se font un honneur d'être représentées à chaque rencontre organisée par la tribune.


    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page