Oracle s’empare de Sun pour 5,6 milliards de dollars

Discussion dans 'Info du monde' créé par ID^^, 24 Avril 2009.

  1. ID^^

    ID^^ Accro

    J'aime reçus:
    375
    Points:
    83

    Stratégie - Oracle a pris le marché par surprise en annonçant le rachat de Sun Microsystems pour 7,4 milliards de dollars, dette comprise. Oracle possède désormais un catalogue de solutions comprenant matériel et logiciel pour le centre de données.

    IBM aurait-il joué le rôle d'épouvantail pour masquer les discussions entre Sun et Oracle ? L'annonce d'un rachat de Sun Microsystems par le poids lourd du logiciel, Oracle, ne manque en tout cas pas de surprendre. Les deux entreprises ont rédigé un communiqué commun pour faire part de ce mariage conclu au prix de 9,5 dollars par action, soit 5,6 milliards de dollars hors dette et cash.

    Au total, l'acquisition de Sun est valorisée 7,4 milliards de dollars. C'est un plus que ce qu'IBM était disposé à payer selon les rumeurs. Contrairement à Big Blue, un rachat par Oracle ne devrait pas rencontrer l'opposition des autorités antitrust. Le spécialiste de l'ERP et de la base de données table par conséquent sur une finalisation de l'acquisition d'ici l'été.

    Oracle très intéressé par Solaris et Java. Pas par MySQL ?

    Par ce rachat, Oracle signe son entrée dans un tout nouvel univers, celui du matériel. L'américain se retrouve en effet avec dans son portefeuille des solutions serveurs et stockage. Ainsi, Oracle ne sera plus présent dans les centres de données au travers de ses seules applications métiers. Pour IBM, HP, Dell, NetApp et désormais Cisco, c'est un nouveau rival avec lequel il faudra désormais compter.

    Le groupe présidé par Larry Ellison compte bien miser sur l'intégration entre logiciels et matériels pour apporter de la valeur. Dans son communiqué, les deux groupes parlent d'une intégration de système des applications jusqu'au disque dur, et ce grâce entre autres à une stratégie basée sur des standards.

    Oracle s'est déclaré particulièrement intéressé par deux technologies de Sun : Java et Solaris. Cet intérêt se traduira donc notamment par un travail d'amélioration des performances des applications Oracle sur environnement Solaris, mais également sur les architectures Sparc.

    Concernant ses processeurs Sparc, Sun se veut d'ailleurs rassurant. Le groupe assure ainsi que l'acquisition par Oracle garantie une sécurisation des investissements de ses clients dans cette technologie.

    Dans le domaine du stockage, Oracle, déjà très présent sur Linux (avec sa propre distribution) devrait ainsi optimiser le support de ses solutions de base de données avec Solaris. Toujours dans le domaine de la base de données, le rachat de Sun, propriétaire depuis 2008 de MySQL, risque de susciter quelques inquiétudes. Les applications Open Source de MySQL sont en effet rivales de celles d'Oracle.


    http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39392903,00.htm?xtor=RSS-1

     
  2. Rida

    Rida Accro

    J'aime reçus:
    169
    Points:
    63
    wow ca fait Boom,

    mais c'est vrai, ça suscite des inquiétudes pour les produits Open Source de Sun
     
  3. يحيى عـيّـاش

    يحيى عـيّـاش لا إله إلا الله

    J'aime reçus:
    150
    Points:
    0
    comme meme SUN createur du langage java et l'un des open sources les plus avancées
    oracle mange sun, c triste <(
     
  4. ID^^

    ID^^ Accro

    J'aime reçus:
    375
    Points:
    83
    eh eh oui mchaaa java machaaa mysql 3ellah may9issouhoumch :(
     

Partager cette page