Ou Sont Les Nouvelles Regles De La Moudawana ???

Discussion dans 'Discussion générale' créé par samourai_king, 13 Mars 2008.

  1. samourai_king

    samourai_king Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    L’histoire que je vais vous raconter aujourd’hui, vous paraîtra un peu bizarre, il s’agit de mon propre père, un père qui ne connaît que la haine et la vengeance, …
    Depuis mon enfance, j’ai vécu dans la terreur, la peur, ni moi ni mes frères n’avions le droit à la parole, devant nos yeux, ma mère recevait les injures et coups, le pire des tortures, on vivait dans une prison, le rôle de ma mère était de travailler et à chaque fin de mois, elle devait déposer sa paie entre les mains de mon père, la meilleure c’est qu’il la menaçait avec un chèque à blanc, qu’elle avait signé de force. Cela a duré 35 ans. Ni moi ni mes frères n’avions vécu comme les autres enfants, …
    Un jour, ma mère avait reçu une grosse prime de la société où elle travaillait, mon père décida de créer une société d’informatique, la création du Registre de Commerce ainsi que les papiers concernant la dite société, était tous en mon nom, ma formation d’ingénieur informatique était un sérieux appui pour lui, j’étais très contente, enfin, mon rêve se réalisait, mon avenir professionnel, je ne savais pas que le pire m’attendait : Avoir tous les impôts et problèmes financiers sur le dos, chaque fois, il venait prendre tout l’argent gagné, quand je lui disais qu’il fallait payer par exemple les fournisseurs, le matériel,… Il me répondait : Après ! Que ce n’était pas mon problème. Pour élargir ces projets, le même sort se reproduit avec mon frère, la création d’une téléboutique, les papiers et les problèmes au nom de mon frère, et tous les gains étaient pour mon père.
    Jusqu’au jour où le pire arrive, d’abord il commence par mettre mon frère dehors, ensuite ma petite sœur, le petit chouchou de ma mère, parce qu’elle lui avait crié : Ne mets pas mon frère dehors !!! Quel courage !!
    Imaginez avec moi, une fille de 19 ans qui est mise à la porte par son propre père en pleine nuit !
    Par la suite, notre tour est arrivé, il nous a tous jeté dehors, il en avait marre de nous tous, il fallait qu’il cherche une nouvelle proie, pour se remarier, c’était une femme de 21 ans et bien sûr, donner naissance à une petite fille …
    L’essentiel dans tous ça, est que tous ce que ma mère avait construit par son propre argent étaient mis au nom de mon père (Villa, société, téléboutique, cabanon,…) nous sortîmes sans rien, main devant, main derrière. La seule chose qui restait était le travail de ma mère, c’est ce qui nous a sauvé, dieu merci, le crédit pris pour l’achat d’un studio afin de nous réunir pour le meilleur et le pire. En ce qui me concerne, je travaillais dans des sociétés pour aider ma mère, il nous suivait partout, jusqu’à même se présenter à l’une des sociétés pour leur déclarer qu’il était mon ancien patron, à qui j’ai volé de l’argent. Que feriez-vous à leur place ? Tout le monde avait peur, et on me connaît à peine, la plupart du temps, je me retirais sans salaire, sans même leur expliquer que c’est mon père, j’avais honte de lui, j’ai perdu espoir et décider de rester à la maison, plus jamais mettre les pieds dehors… Eventuellement, le même sort pour les autres, ma petite sœur avait rejoint un centre d’appel, elle nous aidait de son coté, mon père s’est présenté à ce dernier, le directeur a convoqué ma petite sœur, en lui déclarant qu’il ne voulait pas de problème puis l’a mise à la porte.
    Aujourd’hui, cela fait 10 ans que notre dossier traîne dans les tribunaux sans aucun résultat, au contraire, la loi est avec lui, le verdict prononcé était : « ABANDON DE FAMILLE » , 2 mois de sursis et 600 DHS d’amende, pourquoi ? Alors que c’est grâce à ma mère, que nous avions enfin un toit, elle s’est battue de toutes ces forces pour subvenir à nos besoins.
    Dernièrement, par l’intermédiaire des voisins, nous avons su que mon père était très malade, atteint d’hépatite C, cela nous a fait mal au cœur, ma mère nous avait dit que malgré tout, c’est votre père, on est parti le voir, il nous a déclaré qu’il avait vendu ma propre société afin de payer les piqûres et soins de cette maladie. Pour nous, dieu merci, il avait complètement changé, d’une gentillesse inimaginable, c’était l’essentiel ! On avait vite oublié tous ce qu’on avait enduré ! L’important pour nous, c’était la guérison de mon père…
    Plusieurs mois passèrent, entre la mort et l’espoir de vivre, finalement, le dernier test, a affirmé qu’il était complètement guéri.
    Par la suite, il commença à venir chez nous à la maison, petit à petit, nous proposa de nous réunir de nouveau avec lui et que ma mère devait stopper l’hémorragie du tribunal.
    Il nous fallait convaincre notre mère, parce qu’il nous avait proposé de vendre la villa et de nous faire chacun un projet, nous étions très contents, pour nous c’était un nouvel espoir de renaître à nouveau, et aussi, l’idée de revivre une vie familiale en paix,
    Néanmoins, on ne savait pas que le mal personnifié allait refaire surface et que nous allions retombé dans son piège, d’abord, il nous signala (moi, mon frère et mes 2 sœurs) qu’il allait déclaré au juge que tous les biens lui appartenaient et jamais, il ne reviendrait sur ses déclarations, que voulait dire tous ça, ma mère doit se retirer du tribunal, Quelle arnaque !!! Où est notre conscience ? Nous taire et laisser ma mère seule, ou combattre avec elle, c’était la moindre des choses à faire pour elle, sans elle, dieu seul sait, ce qui nous attendait ! Mais, hamdolillah elle était là pour nous, elle nous a soutenue et nous soutient jusqu’à présent… !
    Pour mon père, le tribunal n’avait plus besoin du témoignage des enfants, ce qui l’a incité à se métamorphoser, d’une gentillesse exagérée à une méchanceté absolue, le maudit passé rejailli du fond des ténèbres, nous étions devenus à nouveau sa bête noire,…
    Néanmoins, devant la volonté du dieu tout puissant et la persistance de notre avocat, le juge décide finalement de nous convoquer pour témoignage.
    Le 28/01/2008, nous nous sommes présentés comme témoins devant un juge qui s'est moqué de nous, tout en nous posant des questions qui n'ont rien à voir avec la réalité, avez vous déjà vu un juge qui se moque des gens et qui rit avec l'autre partie (mon père et son avocat) ???
    A notre place que feriez-vous ? Nous avons tout perdu et jusqu'à aujourd'hui, nous sommes tous sans travail, à la charge de notre mère ?? Dieu seul sait que nous vivons dans la terreur et l'inquiétude, aujourd'hui j’ai 40 ans sans travail et la plus petite a fait ses 30 ans, le même sort pour les autres ni job ni futur,....
    Comme suite à notre histoire, le tribunal a délibéré le 04 Mars 2008 à 09hs00 du matin, et voilà les déclarations du juge : Mon père doit verser un montant de 43.000 DHS pour le divorce (Talak Achikkak) et un loyer de 1.000 DHS pour une durée de 3 mois, s’il ne verse pas ce montant, alors le dossier sera clos : Pas de divorce, pas d’argent. Ma mère devra encore recommencer tout, afin d’obtenir son divorce…… Comment faire, alors qu’aujourd’hui, on n’a plus d’argent pour toutes ses étapes……..
    Que pensez vous de tous ça ? Tout appartient à ma mère et voilà ce qu’elle a gagné durant 35 ans de mariage, de corvées, de tortures, et durant 10 ans de tribunaux, vraiment ce n’est pas juste, et dire que la Mouddawana a été modifié, où sont ces articles qui défendent les droits de la femme ? Où est la conscience des gens responsables qui ont levé la main droite au nom du tout puissant et du coran pour faire respecter le droit…. ? Rien de tout ça !

    JE PRIE DIEU DE FAIRE PARVENIR NOTRE DOSSIER À SA MAJESTE LE ROI MOHAMED 6 QUE DIEU LE GLORIFIE,
    MAJESTE, NOUS T’IMPLORONS DE NOUS AIDER ! NOUS VOULONS JUSTE NOTRE DROIT NI PLUS NI MOINS.


    Aidez nous à trouver une solution !

    Email. : samourai_king@hotmail.fr
     
  2. sphixa

    sphixa chamalia

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    الله يكون في عيونكم
    والله حالتكم حاله .. على الله صوتكم يوصل لواحد من المسؤولين باش يوقف معكم ضد هاد الاب الظالم !!!
     

Partager cette page