Oualidia:Une trentaine d’enfants piquent une crise d’hystérie

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 22 Juillet 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Les services de la Gendarmerie Royale d’Oualidia enquêtent depuis vendredi 15 juillet au sujet d’une crise d’hystérie, piquée par une trentaine d’enfants d’une colonie de vacances installée au camping international de cette station balnéaire et qui a frôlé la catastrophe.

    Les conditions le moins que l’on puisse dire lamentables, où ces enfants sont pris en charge par l’Association « Attafaouk » ayant organisé la colonie de vacances et l’absence de toute forme de contrôle par les autorités de tutelle (délégation provinciale auprès du secrétariat d’Etat de la jeunesse et autorités locales), auraient été les principaux mobiles ayant failli tourner le séjour de ces enfants en un véritable cauchemar.


    Les 13 tentes dressées au camping par l’Association mise sur la sellette, conçues en principe pour héberger une quarantaine d’enfants, contenaient - tenez-vous bien - quelque 160 personnes, dont 40 encadreurs.

    L’entassement des enfants comme des boîtes de sardines, la qualité de la restauration et de l’hébergement, loin des normes les plus rudimentaires de l’hygiène sanitaire et alimentaire, ont poussé vendredi à bout la patience d’une trentaine d’enfants innocents, qui ont craqué en éclatant en sanglots et criant comme des fous.

    Alertés par le médecin du centre de santé, les éléments de la Gendarmerie Royale d’Oualidia, épaulés par la brigade judiciaire de Sidi Bennour, ont vite intervenu pour secourir les victimes et leur assurer tous les moyens de transport nécessaires à leur évacuation vers le domicile parental à Casablanca.

    Le président de l’Association « Attafaouk », identifié, a réussi à prendre la poudre d’escampette, alors que l’enquête se poursuit toujours avec l’audition d’autres personnes suspectes dont le secrétaire général de ladite association pour tirer au clair cette triste affaire de vacances de plusieurs dizaines d’enfants qui ont failli tourner au drame.
    A suivre !

    PAR: Mohamed LOKHNATI
    Source: L'OPINION.
     
  2. milagro

    milagro Visiteur

    J'aime reçus:
    61
    Points:
    0
    Re : Oualidia:Une trentaine d’enfants piquent une crise d’hystérie

    oulaaa , mais c'est quoi ça ?
    en lisant l'article j'ai cru qu'on parlait de la colonie d'une bonde de cochons.
    une colonie conçue pour heberger une quarantaine , s'est transformée en battoire pour 160 enfants .
    c'est un drame !
    :(
     
  3. fassi

    fassi Citoyen

    J'aime reçus:
    15
    Points:
    38
    Re : Oualidia:Une trentaine d’enfants piquent une crise d’hystérie

    encore un nouveau drame qui s'ajoute ax autres.

    je me demande qui a donner l'autorisation pour cette colonie de vacance.

    milaggho : les cochons on les traite mieux que ca
     
  4. lordvoldemor

    lordvoldemor Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Oualidia:Une trentaine d’enfants piquent une crise d’hystérie

    ppppppfffffffffffffff!!!!
    bghit ghi n3ref wach had nnas n'ont pas d'enfants pour traiter ceux des autres ainsi? et puis on ne cessera jamais de le repeter, waaaaaaaaaaaaalou ttandim, est ce qu'on aura besoin d'1 autre incendie de de qlq enfants morts ou blessés pr attirer l'attention des soit disant responsables?
    wllah ta 3ib hadchi bllah, le 1er jour lli chefna "al3otlatou liljami3" on a pplaudie puisque c la 1ere fois que les enfants du peuple verront ce que c"est 1 camping, mais si c commeça que ça se passe alors merci, on prefere les laisser devant leurs parents au- ils auront des conditions de vie + decentes.
     
  5. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Re : Oualidia:Une trentaine d’enfants piquent une crise d’hystérie

    c'est triste vraimenttt ca me dégoute de lire des truc pareille! :(
     
  6. iberia

    iberia Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Oualidia:Une trentaine d’enfants piquent une crise d’hystérie

    Je suis vraiment révolté contre les sois disant humains. Comment peut on entasser des enfants dans des conditions aussi misérables que celle mentioné!!!. Dak président de l'association merite la peine capital, il faut le juger avec la plus grande séverité et en faire un exemple national pour ainsi décourager d'autres personnes sans scrupule.
    Alhamdoulilah que ce medecin a prit conscience du danger que ces enfants encouraient. Sans sa dénonciation, le pire etait à craindre.
     

Partager cette page