Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 26 Février 2007.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    [​IMG]

    Deux ans. C'est l'âge de la victime d'un crime pédophile perpétré dans la commune de Dar Bouazza, près de Casablanca.

    Douar Bent El Gazar. Les miséreux habitants de ce bidonville de Dar Bouazza, abrité des regards derrière les luxueuses villas et bungalows balnéaires, auraient fort probablement souhaité que l'on s'intéresse à leur village en tôle pour une toute autre raison qu’une sordide histoire de pédophilie.

    La petite Yasmine. K, deux ans à peine, aussi. Même si,écarquillant ses yeux de bébé curieux, elle ne semble pas comprendre les raisons de l'agitation alentour. La fillette ne voit plus «âami Aziz» (oncle Aziz), son oncle paternel, qui venait à la maison chaque après-midi. Elle l'aimait bien pourtant, son tonton-bonbon.


    Celui qui lui offrait toujours une friandise et la portait sur ses hautes épaules pour des promenades à travers les prés fleuris de sa bourgade natale. Pourquoi lui a-t-il fait mal? Yasmine ne reverra probablement plus jamais son oncle avant des années et gardera certainement de son proche parent le plus douloureux et odieux des souvenirs. Et pour cause…

    Aziz.K, 28 ans, célibataire, couturier de son état, a été surpris en flagrant délit de viol sur sa petite nièce Yasmine. K par les éléments de la gendarmerie de Dar Bouazza, dans un champ avoisinant au Douar Bent El Gazar.

    Arrêté et interrogé, Aziz. K est passé aux aveux peu de temps après, affirmant qu'il abusait sexuellement de la fillette depuis la fête de l'Aïd El Kébir (voilà un mois et demi environ), expliquant dans le détail comment il frottait son pénis contre l'appareil génital de la petite Yasmine après lui avoir retiré sa couche-culotte.

    L'accusé est en revanche demeuré muet quant aux raisons qui l'ont poussé à commettre ces actes. Aziz. K avait été dénoncé quelques jours plus tôt par son frère aîné, Jelloul.K, le père de Yasmine, lui-même alerté par son épouse à la suite des avertissements d'une voisine.

    Cette dernière avait été témoin par hasard, quelque temps auparavant, des agissements de l'inculpé. Comme Bouchra, la maman de Yasmine, la voisine en question n'a jamais douté un seul moment des desseins abjects du jeune Aziz, réputé dans tout le douar pour sa gentillesse et sa piété.

    De nombreux habitants du bidonville prétendent même que l'agresseur de la petite Yasmine fait partie de la mouvance islamiste d'Al Adl Wa Lihsane, appartenance qu'aurait confirmée le moqqadem du douar à Najia Adib, présidente de l'association Touche pas à mon enfant, qui s'est portée partie civile dans ce dossier.

    Najia Adib ne peut s'empêcher de réprimer un rire nerveux en rapportant les menaces proférées à son égard et à celui d'autres membres de son ONG par la famille de Aziz.K et son frère Jelloul ainsi que par d'autres habitants du Douar Bent El Gazar.


    «Heureusement que nous avions avec nous des représentants de la kiyyada. Nous aurions sinon été bons pour une lapidation!», confie Najia Adib.

    Contre toute attente, chez le père de Yasmine, la hantise de la malédiction parentale (sakht el walidine) et de l'opprobre sociale a en effet été plus forte que son amour pour sa fillette.

    Menacé de reniement par ses parents et “conseillé” par ses amis avec lesquels il partage débats religieux et prières, Jelloul a fini par prendre la défense de son frère Aziz, affirmant que ses aveux ont été arrachés sous la torture et qu'il ne s'était rien passé sous prétexte que sa fille est toujours vierge.

    Le ridicule ne tue pas, contrairement à l'ignorance. L'hymen ne se forme pas en effet avant l'âge de sept ans et une pénétration aurait de toute évidence et dans le meilleur des cas, exposé la fillette, bébé de 24 mois, à un très grave traumatisme physique. Voire, et c'est loin d'être un scénario inenvisageable, à une mort certaine.

    A ce jour, les résultats des analyses de l'hôpital d'enfants d'Ibn Rochd ne sont pas encore disponibles, mais Yasmine, à deux ans, est vraisemblablement sujette à sa première infection sexuelle, à en croire les symptômes décrits par sa mère (douleurs urinaires, pertes verdâtres et odorantes, etc).

    Une mère analphabète, qui n'a pas compris pourquoi son bébé criait de douleur en urinant. Et quand bien même l'aurait-elle su, quels moyens avait-elle pour la faire ausculter et soigner?

    Et, comme si la terrible souffrance de son bébé et la misère quotidienne ne suffisaient pas, la mère de Yasmine a droit, en sus, aux coups de poing et oeils au beurre noir distribués généreusement par son époux, qui lui reproche de l'avoir incité à porter plainte contre son frère.

    L'accusé, Aziz.K, est incarcéré actuellement au complexe pénitentiaire Oukacha, à Casablanca, en attendant son procès, le 6 mars 2007, au tribunal de première instance d'El Oulfa à Casablanca. Mais Najia Adib ne se berce pas trop d'illusions quant au verdict.

    La justice au Maroc est, à ses yeux, comme à tous ceux des militants pour la protection de l'enfance, bien trop clémente à l'égard des pédophiles et tous ceux qui abusent sexuellement de mineurs. Pour ne citer qu'elle, la dernière affaire en date, celle du viol de Shérazade El Archi, une mineure de 15 ans, lui a laissé un goût d'amertume.

    Son agresseur, un travailleur marocain en Italie, a bénéficié d'un an de prison avec sursis. Pourtant, l'article 485 du Code pénal marocain stipule clairement que les abus sexuels sur mineurs sont passibles de 10 à 20 ans de prison.

    «Nous réclamons uniquement que la loi soit appliquée. Est-ce trop demander? Que signifient ces peines dérisoires, des avertissements à l'encontre de “vilains garçons”? De qui se moque-t-on? Nous préférerions encore que les pédophiles soient acquittés plutôt que d'annoncer en public des condamnations aussi ridicules. Faute de preuves, je ne peux pas, à ce jour, affirmer dans quelles affaires il y a eu corruption ou non.

    Mais tout ce que je sais, en tant que mère et militante, c'est que si on laisse la loi de l'argent et l'impunité régner dans nos tribunaux, il ne faut pas s'attendre à ce que cette indolence et cette mansuétude découragent les criminels pédophiles», conclut Najia Adib.

    Source - Maroc hebdo
     
  2. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    hada khassou yetedbe7 yeterjam yete7rak wach a 3ibad allah 7etta les bebes ma khalawhoumch fi ti9ar hasbiya allah wa ni3ma al wakil [21h]
     
  3. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    iwa ach ghadi dir 3adala dial 9ini wkan kano 9as7in 7ata wa7id mayatjarae yahtak a3rad nass ,

    tfou mrad allah yamsakhhom wa ya7fad wlidatna
     
  4. yora

    yora Visiteur

    J'aime reçus:
    7
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    la 7awela wa la 9owata ila bi allah  :(
     
  5. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    mo9rif wala ma3ando wasf
     
  6. sofayto

    sofayto Visiteur

    J'aime reçus:
    57
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    la 7awla wala 9owwata ila billah, wo dak disant papa li maradich ykhasem khouh ou de99a raha jaya f bentou li 3endha 2 ans [21h] la honte wellah. hada be3da li kay9iss fbebe la 7awla laho wala 9owa o ma3aref walou khasso rrajm 7ta lmawt makhessouch y3ich ou dak le pere wa7ek 3 mois dl7abss
     
  7. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    mab9atchi karama wa ghira wala charaf rkhis
     
  8. bahlawan

    bahlawan Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    il ya de quoi rester [21h]. ce qui est etonnant c'est les grand parent qui cautionnent l'acte farouche de leurs fils au detriment de leurs petite fille.
    a mon avis rdat alwalidine c'est a mettre dans le placard dans ce cas
     
  9. ziko30

    ziko30 Citoyen

    J'aime reçus:
    13
    Points:
    38
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    b7al hadou khasshoum l2i3Dam
    allah i7fadna [21h]
     
  10. izeli

    izeli ●[●ЖΣΨ

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    63
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    allah ihfed m3a allah ister
     
  11. ali-didi

    ali-didi الله مولانا ولا مولى لهم Membre du personnel

    J'aime reçus:
    105
    Points:
    63
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    la 7awla wa la 9owata illa bi allah
    wallah hadchi walla kayakhla3, yarbbi ta7fadna w ta7fad wlidatna w wlidat annass
    je ne sais pas komment le pere de la petite (masskina) a pu garder son calme et n'a rien fait a son soit disant frere diyal lwil
    si j'ete a sa place surement (100000% ) koun dba7to man lawdan lawdan, hadi mafihach ni9ach
    inna li allahi wa inna li allahi raji3oun : almujtama3 diyalna bda kaykhssar, haha chno khdina man lbo3d diyalna man addin diyalna oman ta9orbna man algharb
     
  12. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    allah ya7fade lina wlidatna bima 7afida bihi addikre al7akime
     
  13. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    tlafna wallah
     
  14. KazawiyA

    KazawiyA Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    la 7awla wa la 9uwatta ila billah l3ali l3adim

    l'article ma un peu "choquée" car tous est raconté en detail bref

    dans quel monde vivons-nous...
     
  15. aminechaoui

    aminechaoui Bannis

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    اللهم لا تحاسبنا بما فعل السفهاء منا
     
  16. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    le plus choquant dans tout ça, c l'attitude du pére de la petite
     
  17. corsopolice

    corsopolice Touriste

    J'aime reçus:
    7
    Points:
    18
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

     c est  vrais  la  question   est  ds quelle  monde  vivons-nous  ?
    car  il  y  a des  annes de  ça  personne  n aurais  pense  que  ces  choses  la  pourais  arrives  un  jours   au  maroc .
    wallakin alla7  y7fadna   ou  saffi
     
  18. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    Je ne suis pas de ton avis, malheureusement ces choses sont tjs arrivées même au maroc, seulement les médias n'étaient pas autorisés à publier ce genre d'information de plus les famille donnaient plus de poids à la7chouma (la honte) et l3are (le déshonneur ) que de rendre public ces faits
     
  19. bahlawan

    bahlawan Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    effectivement, ta raison Mimalion, rien ne prouve que nous avions pas ces choses au maroc, peut etre que ca arrivait mais les gens n'en parlaient pas comme le pere de cette fillette qui n'ose pas attaque son (frere) en justice.
     
  20. MIMALION

    MIMALION Visiteur

    J'aime reçus:
    439
    Points:
    0
    Re : Pédophilie : On n’épargne même pas les bébés

    Surement,

    allah ye7ad albasse
     

Partager cette page