Paris rend hommage à Ben Barka 40 ans après sa disparition

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 1 Novembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Paris a rendu lundi soir un hommage solennel à Mehdi Ben Barka "combattant de la liberté" lors du baptême d'une place à son nom et de l'inauguration d'une plaque, près de la brasserie Lipp à Saint-Germain-des-prés où l'opposant marocain a été enlevé il y a 40 ans.

    Le maire de Paris Bertrand Delanoë a tout d'abord dévoilé une plaque portant le nom de "Place Mehdi Ben Barka, 1920 - 1965, homme politique marocain", en présence de la famille de l'opposant, à l'angle des rues du Four et Bonaparte (VIe), sous les youyous, les larmes et les applaudissements de deux cents personnes.

    Rhita, une femme menue de 70 ans aux cheveux gris, veuve de Ben Barka et ses quatre enfants, sa fille Fawz et ses fils Bachir, Saad et Mansour, se sont ensuite rendus à deux cents mètres de là, devant la brasserie Lipp, 151 boulevard Saint-Germain.

    C'est là, le 29 octobre 1965 peu après midi que Mehdi Ben Barka, figure emblématique du tiers-mondisme, a été interpellé par deux policiers français alors qu'il avait un rendez-vous dans cette brasserie pour participer à la réalisation d'un film sur le colonialisme, en fait un piège monté par les services marocains d'Hassan II avec des policiers et des truands français.

    Les circonstances de la mort du leader de l'opposition marocaine n'ont jamais été élucidées. Son corps n'a pas été retrouvé.

    La plaque, apposée sur l'escalier d'un parking situé en face de l'entrée de la brasserie, porte les mots "A Mehdi Ben Barka, leader de l'opposition marocaine, combattant de la liberté, enlevé ici le 29 octobre 1965", a été dévoilée par M. Delanoë et Rhita Ben Barka.

    Bachir, le fils aîné de Mehdi Ben Barka, très ému, a exprimé au nom de sa famille "sa fierté de l'hommage" rendu à son père, "victime d'un crime d'Etat", par cette ville "qu'il aimait et où il se sentait en sécurité".


    M. Delanoë a déclaré que "Paris s'honore quand Paris sait aborder l'histoire avec le souci de la vérité", ajoutant qu'il fallait "dire au nom de la capitale de France que la trace de Mehdi Ben Barka" reste "au coeur de la ville".

    "Nous ne nous résignons pas à l'occultation de la vérité", a assuré M. Delanoë alors que l'information judiciaire, ouverte il y a trente ans à Paris pour "assassinat", connaît son huitième juge d'instruction.

    L'intelligent
     
  2. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Paris rend hommage à Ben Barka 40 ans après sa disparition

    Un grand homme, un triste destin ! Une plaque commemorative qui vient après 40 ans ne rend que partiellement hommage à ce grand combattant de la liberté!
     
  3. ghiwani

    ghiwani Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Paris rend hommage à Ben Barka 40 ans après sa disparition

    vs avez raison, c'est triste, des fois je me pose la question comment devrait-il etre l'avenir du maroc si ben barka était parmis nous...., au fait il ya un filme sur les conditions de l'enlévement qui sortira en Novembre en france
     

Partager cette page