Parution à Paris du roman "au pays" de Tahar Benjelloun

Discussion dans 'Poésie, littérature' créé par @@@, 5 Mars 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Au Pays" est le titre du nouveau roman de l'écrivain marocain Tahar Ben Jelloun, paru ce jeudi aux Editions "Gallimard" à Paris.
    Dans cet opus, le Prix Goncourt 1987 avec "La Nuit sacrée" met en scène un travailleur immigré à la retraite qui se remémore ses années en France.
    Le livre évoque l'histoire de Mohamed qui, après 40 ans de dur labeur dans l'Hexagone, n'a aucune envie de quitter son atelier. Il commence alors à faire, avec simplicité et humilité, le bilan de sa vie afin de chasser le malaise diffus qui l'envahit.
    Il pense à son amour profond pour l'Islam, dont il n'aime pas les dérives fanatiques, il se désole de voir ses enfants loin de leurs racines marocaines qu'il a échoué à transmettre et prend soudain conscience à quel point "lantrit" peut ruiner d'un coup un homme.
    Après mûre réflexion, il décide de retourner vivre dans son village natal au Maroc pour construire avec toutes ses économies le seul rêve qui lui reste : une très grande maison pour toute sa famille. Quand elle lui semble prête, il décide d'inviter ses enfants à le rejoindre. Il s'installe alors dans l'entrée et commence à les attendre, un jour puis deux, puis des semaines, mais en vain. Personne ne vient, seule une ombre menaçante rôde autour de lui.
    Complètement démoli et écartelé entre ses rêves et la réalité, Mohamed n'arrive même pas à accepter tout ce que lui arrive en même temps : la retraite et ses enfants qui ne veulent pas le suivre.
    Peu à peu, tel un personnage de Beckett, il s'enfonce dans la terre et finit englouti dans le trou qui s'est formé autour de lui. Les habitants du village en font un saint mystique, le saint que "lantrit avait tué".
    Académicien Goncourt, Tahar Ben Jelloun et l'écrivain francophone le plus traduit dans le monde.

    http://www.tangermagazine.com/index.php?modulo=noticia&id=577374

     

Partager cette page