Pas d'accord sur la libération de Shalit

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 17 Mars 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Israël accuse le Hamas de durcir ses exigences pour la libération du soldat israélien. Olmert doit décider cet après-midi de poursuire ou non les négociations.

    Un constat d'échec. Après deux jours de discussions avec le Hamas, par l'intermédiaire des Egyptiens, les émissaires israéliens ont fait un compte-rendu au premier ministre Ehud Olmert. Celui-ci a estimé que le Hamas a «durci» ses positions et présenté des «exigences extrémistes». Le Hamas demande l'élargissement de 450 condamnés islamistes, en plus de 550 autres détenus: adolescents, femmes ou responsables politiques du Hamas.


    Les discussions visent à obtenir la libération du soldat franco-israélien, Gilad Shalit, détenu depuis près de 1.000 jours dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, contre celle de plusieurs centaines de détenus palestiniens. Ehud Olmert doit décider mardi après-midi de poursuivre ou non les discussions avec le Hamas.

    De son côté, le Hamas rejette les accusations d'Israël. Il accuse les émissaires israéliens de n'avoir rien présenté de nouveau. «Lorsqu'il y aura une offre sérieuse d'Israël, nous serons disposés à la prendre en considération», a-t-il ajouté. Ehoud Olmert veut convaincre le Hamas d'assouplir ses positions avant la venue au pouvoir de Benyamin Nétanyahou, censé être beaucoup plus intransigeant. Mais pour le Hamas, pas question «d'accepter moins que le minimum sous la pression de la prochaine entrée en fonctions du gouvernement israélien ».

    Le point d'achoppement des négociations porte notamment sur l'endroit où les prisonniers membres du Hamas, dont certains sont des auteurs de sanglants attentats, pourraient être relâchés. Les responsables israéliens refusent qu'ils s'installent en Cisjordanie, de crainte qu'ils ne commettent de nouveaux attentats en Israël.

    L'opinion israélienne semble être favorable à ce type d'échange. Selon un sondage du quotidien Yédiot Aharonot, paru mardi, plus de deux-tiers des Israéliens sont favorables à la libération de centaine de prisonniers palestiniens en échange du soldat Gilad Shalit. A la question: «êtes-vous pour ou contre un accord qui comprendrait la libération de centaines de terroristes assassins et l'expulsion d'une partie d'entre eux en dehors des territoires contrôlés par l'Autorité palestinienne?», 69% des personnes interrogées ont répondu «oui».

    » Olmert joue son va-tout pour libérer Gilad Shalit


    http://www.lefigaro.fr/internationa...pas-d-accord-sur-la-liberation-de-shalit-.php
     

Partager cette page