Payer ses impôts sans se déplacer, une réalité bientôt virtuelle

Discussion dans 'Scooooop' créé par fax02, 16 Avril 2008.

  1. fax02

    fax02 Stranger in the life Membre du personnel

    J'aime reçus:
    128
    Points:
    63
    Chami présente son plan pour une société de l’information marocaine

    Payer ses impôts sans se déplacer, une réalité bientôt virtuelle



    Et le Maroc fait figure de piètre élève dans les index et autres classements mondiaux voués au développement des nouvelles technologies. Selon le classement effectué par exemple par le « world economic forum », le Maroc est 76ème sur 122 nations, derrière la Jordanie et la Tunisie et juste avant l’Egypte et l’Algérie. En matière d’e-gouvernement et du niveau de complexité, Rabat n’est pas mieux loti. Les Nations Unies classent le Maroc à la 134ème place sur 192, bien après l’Algérie. Sur le tableau de l’index de capital humain, lequel conjugue le taux d’alphabétisation à celui de scolarisation, nous sommes bien mauvais élève, classés à la 153ème place.
    Des chiffres encore qui viennent planter le décor de la fracture numérique. 1,72% des Marocains sont abonnés à Internet. Le Maroc dispose de 450.000 à 500.000 lignes ADSL utilisées par 20% de la population, les cybercafés –ils sont 7600 à travers le Royaume- ayant permis une sorte de démocratisation de l’utilisation de la Toile. A ces chiffres que A. Chami s’empresse de qualifier de « faibles », il convient d’ajouter que seuls 3,5% de la population a un ordinateur personnel à la maison. Bonnet d’âne au cancre de la société de l’information ?La conclusion tombe comme un couperet et le ministre en charge de ce secteur se débarrasse de la langue de bois pour mieux le signifier : le Maroc reste moyennement préparé à la transformation numérique. A peine dans la moyenne africaine, le pays est loin derrière la moyenne mondiale. « Le diagnostic a été vite dressé. Nous avons un retard marqué en la matière par rapport aux pays de la région. Notre base stratégique est fragile. Mais il existe des tendances dont nous devons tirer profit comme par exemple la montée en puissance de l’offshoring, le volontarisme et la capacité d’exécution », explique le ministre quadra, passé du privé au public et qui ne jure que par la bonne gouvernance.
    Le diagnostic établi, un plan stratégique couvrant la période 2009-2014 est en cours d’élaboration alors qu’un appel d’offres a été lancé en direction de cabinets d’études nationaux et internationaux pour que soient identifiés les niches d’avenir en matières de nouvelles technologies.

    La Suite
     
  2. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    balad attana9odat
     
  3. fax02

    fax02 Stranger in the life Membre du personnel

    J'aime reçus:
    128
    Points:
    63
    MDR lol
    t'as raison
     

Partager cette page