Place du Caire

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par liveislife03, 17 Novembre 2006.

  1. liveislife03

    liveislife03 Visiteur

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    0
    Nous avions rendez-vous
    Sans pourtant nous connaître
    J'ai croisé dans Paris
    Une fille du désert
    Ces cheveux délassés
    Lui faisaient un fuseau
    C'était comme un mirage
    Une source, un point d'eau

    Place du Caire, c'est un coin d'Orient
    Un lieu plein de mystère
    Place du Caire, à quelques pas
    Des champs, les portes du désert
    Place du Caire, où la rue Dabouquire
    Se jette dans la mer
    Place du Caire, il y reste
    L'odeur de ton café dans l'air

    Elle a les cheveux dorés
    Le regard envoûtant
    Le charme mélangé
    De la femme, de l'enfant
    Et quand elle m'a sourit
    Je suis resté surpris
    Etonné de pouvoir encore
    Tant m'émouvoir


    Place du Caire, c'est un coin d'Orient
    Un lieu plein de mystère
    Place du Caire, à quelques pas
    Des champs, les portes du désert
    Place du Caire, où la rue Dabouquire
    Se jette dans la mer
    Place du Caire, il y reste
    L'odeur de ton café dans l'air

    Je n'ai rien demandé
    Elle ne m'a rien dit
    Nous n'avons pas osé
    Le mille et une nuits
    Et je reste à rêver
    Que le hasard un jour
    Voudra me redonner mon rêve
    Mon amour

    Place du Caire, c'est un coin d'Orient
    Un lieu plein de mystère
    Place du Caire, à quelques pas
    Des champs, les portes du désert
    Place du Caire, où la rue Dabouquire
    Se jette dans la mer
    Place du Caire, il y reste
    L'odeur de ton café dans l'air

    Place du Caire, je suis venu rôder
    Espérant la surprendre
    Place du Caire, je n'ai pas retrouvé
    La sauvage et la tendre



    Claude Barzotti
     

Partager cette page