"Plus que jamais envie de continuer au Real"

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 2 Mai 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    José Mourinho a avancé en conférence de presse sa ligne de défense. Réfutant l’idée qu’il a accusé l’UEFA, Mou estime pouvoir s’appuyer sur les images pour étayer ses propos. Il souhaite en tout cas poursuivre avec la Maison Blanche, une couleur qui a "encore plus de sens" maintenant.

    José Mourinho n'a pas voulu remettre de l'huile sur le feu. Mais il a eu du mal à se retenir. Il n'est ainsi pas revenu sur ses propos de mercredi. Il s'est même défendu. A sa manière. Avec des petites phrases bien choisies. Deux jours après avoir enflammé les débats en estimant que le FC Barcelone bénéficiait régulièrement d'un arbitrage protecteur en Ligue des Champions, l'entraîneur du Real Madrid a débuté sa conférence de presse en expliquant qu'il ne voulait pas répondre aux questions sur l'arbitrage et l'UEFA. Il n'a pas pu y couper. Sa défense est claire pour justifier ses accusations : Mourinho s’appuie sur les images. Ni plus, ni moins.

    Si l'UEFA et les Blaugrana ont lancé des procédures contre lui, le "Special One" ne semble pas inquiet. Car les images parlent en sa faveur. "Je ne veux pas en dire davantage par une raison très simple : une image parle plus que mille mots et il y a tant d'images", a lancé Mou. "Les images ont fait le tour du monde. Il n'y a rien de plus à dire. Celui qui critique les mots, critique les images. Elles ne sont pas trafiquées par photoshop, ce n'est pas un montage vidéo. Elles sont réelles, il n’y a plus rien à dire. Quand je dis rien, c’est rien".


    Interrogé sur le risque pour lui de remettre en question l'honnêteté de l'UEFA, l'entraîneur des Merengue joue l'innocent. "Je n'ai pas fait d'accusation. Je n'ai posé qu'une seule question. Pourquoi ? Au mieux, je mourrai sans avoir la réponse. Mais je me réfère aux images". Au détour d'une question, il en remet toutefois une petite couche avec des petites phrases à la Mourinho. Selon lui, il n'a ainsi aucune culpabilité dans la défaite des Merengue mercredi (0-2). Ses joueurs non plus. Enfin, il réaffirme son désir de poursuivre avec la Maison Blanche : "J'ai plus que jamais envie de continuer au Real. Le maillot est blanc et aujourd’hui, le blanc a encore plus de sens. "


    Eurosport
     

Partager cette page