Poésie: Amarg n rays Ubidar n Tukart (Ayt Hmad)

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par jessie, 11 Décembre 2005.

  1. jessie

    jessie Visiteur

    Inscrit:
    29 Avril 2005
    Messages:
    102
    J'aime reçus:
    0
    1. A sidi Hmad u Musa, Utzrwalt,
    2. Ad ak nghra a yi thadrt i tajmaât.
    3. A lqayd Tayb, a Utguntaft,
    4. Inna yawn ma yas igan Utukart :
    5. " Aywa, aâla slama n Rbbi, a lqayd,
    6. Tkkid kullu Ayt Mzal ulla Ilalln,
    7. Wallah ayna annigh ma dak isghurn ixf,
    8. Amr Gwadrim iffl azilal ilaht
    9. A lqayd ar tnhu taxrmut ".
    10. Gan imgharn krad i Ayt Milk
    11. Zund takniwn gablnin tikint.
    12. Tukkimt, iqand ad ukan illint.
    13. Aywa, cix Moh-ad (n) ifqirn,
    14. Nttan a imln ad rbbun Umilk.
    15. A imgharn ad awk igan aytmatn;
    16. Imma takatin ar ukan allant.
    17. " A lqayd Tayb ak ninni ssaht :
    18. Ajjat ukan Uhmad ulla Irsmukn,
    19. Allat lfziaât aylligh lkmn talalt ;
    20. A lqayd Tayb, awin dari lusit :
    21. Mqqar agh tugrt, rad ak nini ssaht :
    22. Man irur Wijjan, nflawn tn ;
    23. Iligh nsrsa adrras iaâmmr,
    24. Iga gis sidi Hmad u Musa lharkt,
    25. Llan awk gis Ayt Uzarif kullutn.
    26. As lligh sn ikka Ugllul s lharkt,
    27. Aywa Tighmi agh hadrn ighwaghn.
    28. Annigh lbarih illa gisn tiwtci,
    29. Nnan agh ukan Wijjan ad ran middn.
    30. Tuzzumt n id ad nkka igharasn,
    31. Tlkm ukan Wijjan, a ighwaghn,
    32. A laâfit icahad Rbbi ar trghamt.
    33. Yan ikdan i wadif iaâiyaln,
    34. A yan izran, a Wijjan, asmrwink,
    35. A lxzant, ur rad thadrm i rwahnm
    36. Isan zund laârud is a trwaln.
    37. Iffu lhal, iffud ukan lharkt.
    38. Illi lbarud is agh tn tayn.
    39. Annigh laâwin irzagn i yan t ittafn.
    40. ?
    41. A wana iharcn jnjmn asbahi ns.
    42. Ma darngh iwin d iguyya s mrakwc.
    43. Gammin lqiyad a yasn knugh ixf.
    44. Taghawsa nna taâdl nit walayn
    45. Maf ur ghwigh izaggn, flgh tassast ?
    46. Walayni yudad laâql, nnan agh :
    47. Tin Wijjan nsfa gisn lxatr.
    48. Lkmgh lxzanat s udarinu ifrghn.
    49. I Rbbi, a imgharn, a yat lusit,
    50. Rbbi ad izggwizn yan yattuyn,
    51. Ar t ihkm bu mhnd lli ur iharcn.
    52. Inna lli lhaj Hmad lligh ihayl :
    53. "Ghasad Algud agh ra nsrs lmahallat".
    54. Utnt irgazn gh ugayyu, ur isawl.
    55. A ishan d lmufid ibbi iwaliwn.
    56. Yan ini itghuwaln ignna d tafukt,
    57. Ad ukan drn izl idarn x tallaxt.
    58. Walayni yudad laâql, nnan agh :
    59. Ini tucka taqaddurinw, nqiyis.
    60. Tagat n timzgidiwin tut middn,
    61. Ur as aqran, ula ddin icah yasn.
    62. A han laâcur ur yad illi dar middn,
    63. Iga kullu tighrad i yan isrwatn,
    64. Bab n zkka han idulan iwint.
    65. Imma yan igan igigil ur tn iwin,
    66. Allahu akbar, awddi, lislamngh ,
    67. Han Rbbi ur nuddi lhaquqns.


    Traduction en Français


    1- O Sidi Hmad Ou Moussa de Tazeroualt
    2- Je t'invoque. Assiste moi dans cette assemblée.
    3- Et toi, le caïd Si Tayeb des Aït Tagountaft,
    4- Voilà ce que dit le chanteur de Toukart :
    5- " Le salut de Dieu sur toi, Caïd,
    6- Tu as parcouru le pays des Aït Mzal et des Ilallen.
    7- Je n'ai pas vu, par Allah, un seul pour te tenir tête,
    8- Sauf Gouadrim qui est parti, laissant l'Azilal
    9- ?
    10- Ils étaient trois cheikhs chez les Aït Milk
    11- Comme autour d'un pot, épouses rivales.
    12- Il était forcé qu'il y eut des coups.
    13- C'est ce cheikh Moha N Ifqiren, en vérité,
    14- Qui a montré aux Aït Milk comme il faut faire ;
    15- Tous leurs cheikhs sont comme des frères,
    16- Mais on pleure dans les foyers.
    17- Je te dirai, Caïd Tayeb la vérité :
    18- " Laisse les Aït Hmad et les Irsmouken,
    19- Fais monter les harkas jusqu'où pousse l'euphorbe ".
    20- Reçois de moi un conseil, ô caïd Tayeb :
    21- " Tu as beau être le plus fort, je te dirai la vérité.
    22- Nous te laissons le pays au-delà d'Ouijjan "
    23- Mais dans les lieux où sont nos fossés fortifiés,
    24- Sidi Hmad Ou Moussa a mis ses armées
    25- Et tous les saints de Tammacht et ceux d'Azarif .
    26- Le jour où Aguelloul y vint avec son armée,
    27- Les montagnards de Tighmi s'étaient assemblés.
    28- Au coucher du soleil, j'ai vu le crieur
    29- Disant : " C'est à Ouijjan que chacun doit aller ".
    30- Au milieu de la nuit, nous étions en chemin.
    31- En arrivant à Ouijjan, ô les hommes libres,
    32- Quel feu y flambait, Dieu en est témoin,
    33- Quand on a senti l'odeur de la moelle des garçons.
    34- Ah, celui qui a vu, Ouijjan, ta mêlée,
    35- Il ne couchera plus, tentes, sous votre abri.
    36- Ah, les chevaux qui fuyaient comme des troupeaux.
    37- Quand le jour parut, on vit les harkas.
    38- C'est la fusillade et on nous poursuit.
    39- J'en ai vu trouver gênant les vivres qu'ils apportaient.
    40- J'en ai vu trouver gênant les burnous noirs qu'ils portaient.
    41- Tel qui était courageux a pu sauver son fusil.
    42- Combien ont-ils emporté à Marrakech de nos têtes.
    43- Mais les caïds n'ont pas pu les faire courber nos têtes.
    44- Je dis que c'est bien ainsi, mais pourtant
    45- Pourquoi n'ai-je pas,fuyant cet enfer,gagné les sommets ?
    46- Mais la raison m'est revenue. Elle m'a dit :
    47- " J'ai eu bien de l'agrément au combat d'Ouijjan.
    48- Je suis allé jusqu'aux tentes avec ma jambe boiteuse ".
    49- Pour Dieu, ô les grands seigneurs, à vous un précepte;
    50- C'est Dieu qui a fait tomber celui qui était en haut.
    51- Le hérisson l'a vaincu, qui est sans vaillance.
    52- El Hajj Hmad avait dit, se mettant en route :
    53- " Aujourd'hui la méhalla ira camper à Oulgoud ".
    54- Or, les hommes l'ont frappé en tête. Il n'a plus parlé.
    55- Or, en résumé, c'est assez parler.
    56- Celui qui avait pensé prendre le Soleil au Ciel,
    57- Il est tombé les pieds allongés dans la boue.
    58- Mais la raison m'est revenue. Elle m'a dit :
    59- " Si mon jugement est bon, si je pèse bien,
    60- L'anathème des mosquées a frappé les gens.
    61- On n'a plus de religion. On ne lit plus le Coran.
    62- Les gens ne paient plus la dîme des grains.
    63- Des batteurs dans l'aire elle est le salaire,
    64- Et celle du bétail est pour les beaux parents,
    65- Et ceux qui sont orphelins ne reçoivent rien.
    66- Allah Akbar, mon ami. Mais dans notre Islam
    67- Dieu n'a pas sa part.

     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.