Poésie: Amarg n rays Ubidar n Tukart (Ayt Hmad)

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par jessie, 11 Décembre 2005.

  1. jessie

    jessie Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    1. A sidi Hmad u Musa, Utzrwalt,
    2. Ad ak nghra a yi thadrt i tajmaât.
    3. A lqayd Tayb, a Utguntaft,
    4. Inna yawn ma yas igan Utukart :
    5. " Aywa, aâla slama n Rbbi, a lqayd,
    6. Tkkid kullu Ayt Mzal ulla Ilalln,
    7. Wallah ayna annigh ma dak isghurn ixf,
    8. Amr Gwadrim iffl azilal ilaht
    9. A lqayd ar tnhu taxrmut ".
    10. Gan imgharn krad i Ayt Milk
    11. Zund takniwn gablnin tikint.
    12. Tukkimt, iqand ad ukan illint.
    13. Aywa, cix Moh-ad (n) ifqirn,
    14. Nttan a imln ad rbbun Umilk.
    15. A imgharn ad awk igan aytmatn;
    16. Imma takatin ar ukan allant.
    17. " A lqayd Tayb ak ninni ssaht :
    18. Ajjat ukan Uhmad ulla Irsmukn,
    19. Allat lfziaât aylligh lkmn talalt ;
    20. A lqayd Tayb, awin dari lusit :
    21. Mqqar agh tugrt, rad ak nini ssaht :
    22. Man irur Wijjan, nflawn tn ;
    23. Iligh nsrsa adrras iaâmmr,
    24. Iga gis sidi Hmad u Musa lharkt,
    25. Llan awk gis Ayt Uzarif kullutn.
    26. As lligh sn ikka Ugllul s lharkt,
    27. Aywa Tighmi agh hadrn ighwaghn.
    28. Annigh lbarih illa gisn tiwtci,
    29. Nnan agh ukan Wijjan ad ran middn.
    30. Tuzzumt n id ad nkka igharasn,
    31. Tlkm ukan Wijjan, a ighwaghn,
    32. A laâfit icahad Rbbi ar trghamt.
    33. Yan ikdan i wadif iaâiyaln,
    34. A yan izran, a Wijjan, asmrwink,
    35. A lxzant, ur rad thadrm i rwahnm
    36. Isan zund laârud is a trwaln.
    37. Iffu lhal, iffud ukan lharkt.
    38. Illi lbarud is agh tn tayn.
    39. Annigh laâwin irzagn i yan t ittafn.
    40. ?
    41. A wana iharcn jnjmn asbahi ns.
    42. Ma darngh iwin d iguyya s mrakwc.
    43. Gammin lqiyad a yasn knugh ixf.
    44. Taghawsa nna taâdl nit walayn
    45. Maf ur ghwigh izaggn, flgh tassast ?
    46. Walayni yudad laâql, nnan agh :
    47. Tin Wijjan nsfa gisn lxatr.
    48. Lkmgh lxzanat s udarinu ifrghn.
    49. I Rbbi, a imgharn, a yat lusit,
    50. Rbbi ad izggwizn yan yattuyn,
    51. Ar t ihkm bu mhnd lli ur iharcn.
    52. Inna lli lhaj Hmad lligh ihayl :
    53. "Ghasad Algud agh ra nsrs lmahallat".
    54. Utnt irgazn gh ugayyu, ur isawl.
    55. A ishan d lmufid ibbi iwaliwn.
    56. Yan ini itghuwaln ignna d tafukt,
    57. Ad ukan drn izl idarn x tallaxt.
    58. Walayni yudad laâql, nnan agh :
    59. Ini tucka taqaddurinw, nqiyis.
    60. Tagat n timzgidiwin tut middn,
    61. Ur as aqran, ula ddin icah yasn.
    62. A han laâcur ur yad illi dar middn,
    63. Iga kullu tighrad i yan isrwatn,
    64. Bab n zkka han idulan iwint.
    65. Imma yan igan igigil ur tn iwin,
    66. Allahu akbar, awddi, lislamngh ,
    67. Han Rbbi ur nuddi lhaquqns.



    Traduction en Français


    1- O Sidi Hmad Ou Moussa de Tazeroualt
    2- Je t'invoque. Assiste moi dans cette assemblée.
    3- Et toi, le caïd Si Tayeb des Aït Tagountaft,
    4- Voilà ce que dit le chanteur de Toukart :
    5- " Le salut de Dieu sur toi, Caïd,
    6- Tu as parcouru le pays des Aït Mzal et des Ilallen.
    7- Je n'ai pas vu, par Allah, un seul pour te tenir tête,
    8- Sauf Gouadrim qui est parti, laissant l'Azilal
    9- ?
    10- Ils étaient trois cheikhs chez les Aït Milk
    11- Comme autour d'un pot, épouses rivales.
    12- Il était forcé qu'il y eut des coups.
    13- C'est ce cheikh Moha N Ifqiren, en vérité,
    14- Qui a montré aux Aït Milk comme il faut faire ;
    15- Tous leurs cheikhs sont comme des frères,
    16- Mais on pleure dans les foyers.
    17- Je te dirai, Caïd Tayeb la vérité :
    18- " Laisse les Aït Hmad et les Irsmouken,
    19- Fais monter les harkas jusqu'où pousse l'euphorbe ".
    20- Reçois de moi un conseil, ô caïd Tayeb :
    21- " Tu as beau être le plus fort, je te dirai la vérité.
    22- Nous te laissons le pays au-delà d'Ouijjan "
    23- Mais dans les lieux où sont nos fossés fortifiés,
    24- Sidi Hmad Ou Moussa a mis ses armées
    25- Et tous les saints de Tammacht et ceux d'Azarif .
    26- Le jour où Aguelloul y vint avec son armée,
    27- Les montagnards de Tighmi s'étaient assemblés.
    28- Au coucher du soleil, j'ai vu le crieur
    29- Disant : " C'est à Ouijjan que chacun doit aller ".
    30- Au milieu de la nuit, nous étions en chemin.
    31- En arrivant à Ouijjan, ô les hommes libres,
    32- Quel feu y flambait, Dieu en est témoin,
    33- Quand on a senti l'odeur de la moelle des garçons.
    34- Ah, celui qui a vu, Ouijjan, ta mêlée,
    35- Il ne couchera plus, tentes, sous votre abri.
    36- Ah, les chevaux qui fuyaient comme des troupeaux.
    37- Quand le jour parut, on vit les harkas.
    38- C'est la fusillade et on nous poursuit.
    39- J'en ai vu trouver gênant les vivres qu'ils apportaient.
    40- J'en ai vu trouver gênant les burnous noirs qu'ils portaient.
    41- Tel qui était courageux a pu sauver son fusil.
    42- Combien ont-ils emporté à Marrakech de nos têtes.
    43- Mais les caïds n'ont pas pu les faire courber nos têtes.
    44- Je dis que c'est bien ainsi, mais pourtant
    45- Pourquoi n'ai-je pas,fuyant cet enfer,gagné les sommets ?
    46- Mais la raison m'est revenue. Elle m'a dit :
    47- " J'ai eu bien de l'agrément au combat d'Ouijjan.
    48- Je suis allé jusqu'aux tentes avec ma jambe boiteuse ".
    49- Pour Dieu, ô les grands seigneurs, à vous un précepte;
    50- C'est Dieu qui a fait tomber celui qui était en haut.
    51- Le hérisson l'a vaincu, qui est sans vaillance.
    52- El Hajj Hmad avait dit, se mettant en route :
    53- " Aujourd'hui la méhalla ira camper à Oulgoud ".
    54- Or, les hommes l'ont frappé en tête. Il n'a plus parlé.
    55- Or, en résumé, c'est assez parler.
    56- Celui qui avait pensé prendre le Soleil au Ciel,
    57- Il est tombé les pieds allongés dans la boue.
    58- Mais la raison m'est revenue. Elle m'a dit :
    59- " Si mon jugement est bon, si je pèse bien,
    60- L'anathème des mosquées a frappé les gens.
    61- On n'a plus de religion. On ne lit plus le Coran.
    62- Les gens ne paient plus la dîme des grains.
    63- Des batteurs dans l'aire elle est le salaire,
    64- Et celle du bétail est pour les beaux parents,
    65- Et ceux qui sont orphelins ne reçoivent rien.
    66- Allah Akbar, mon ami. Mais dans notre Islam
    67- Dieu n'a pas sa part.
     

Partager cette page