Porsche: augmentation de capital cruciale pour le rachat par Volkswagen

Discussion dans 'Scooooop' créé par Med Omar, 2 Décembre 2010.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    Porsche: augmentation de capital cruciale pour le rachat par Volkswagen
    Le rachat doit aider Volkswagen à devenir le numéro un mondial devant le japonais Toyota d'ici à 201
    Les actionnaires du constructeur allemand de voitures de luxe Porsche ont voté dans la nuit de mardi à mercredi une augmentation de capital de cinq milliards d'euros, condition à son rachat par le numéro un européen de l'automobile Volkswagen.

    L'opération doit être bouclée fin mai 2011, avec une possibilité de rallongement jusqu'à fin août. Les fonds levés doivent aider la holding Porsche à résorber ses 6 milliards d'euros de dette, une étape nécessaire pour fusionner.

    Volkswagen détient déjà 49,9% de Porsche. Il veut acquérir les parts restantes et fusionner avec la holding au terme d'un montage financier complexe. L'opération devait être bouclée en 2011, mais les deux groupes ont déjà prévenu d'un possible retard.

    Le directeur financier de Porsche et de Volkswagen, Hans Dieter Pötsch, a encore prévenu "ne pas pouvoir assurer que le rachat par Volkswagen aurait lieu juste après l'augmentation de capital", lors de l'assemblée générale du groupe à Stuttgart (sud).

    Outre des problèmes fiscaux, la fusion est suspendue à des plaintes déposées par des investisseurs contre Porsche. Ils lui reprochent d'avoir manipulé les marchés en 2008, lorsqu'il a pris le contrôle de Volkswagen, et réclament des milliards d'euros de dommages et intérêts.

    En pleine crise financière, l'opération avait tourné à la débâcle pour Porsche, qui s'est lourdement endetté et a fini par passer sous le joug de son compatriote de Wolfsburg (nord).


    Un plan B est prévu en cas d'échec à la fusion, Volkswagen rachetant tout simplement le restant des parts du constructeur Porsche sur ses liquidités propres, vidant la holding de sa substance.

    Le rachat de Porsche, l'un des constructeurs les plus rentables au monde, doit aider Volkswagen à devenir le numéro un mondial devant le japonais Toyota d'ici à 2018, son objectif affiché

    © 2010 AFP



    Source :lien
     

Partager cette page