Portait : Mbarek Boussoufa, un nouveau Lion dans l'arène

Discussion dans 'Autres Sports' créé par HANDALA, 22 Avril 2006.

  1. HANDALA

    HANDALA Bannis

    J'aime reçus:
    91
    Points:
    0
    Portait : Mbarek Boussoufa, un nouveau Lion dans l'arène
    (21/4/2006)

    Mbarek Boussoufa renforcera les rangs de l’équipe nationale de football qui disputera le 23 mai prochain un match amical contre les Etats-Unis. L’attaquant maroco-néerlandais, joueur au talent immense, a toujours caressé l’espoir de défendre les couleurs de son pays d’origine. V½u exhaussé.

    Mbarek Boussoufa fait beaucoup parler de lui en ce moment. Sociétaire du club belge la Gantoise, il accomplit une saison des plus remarquables, qui fait de lui l’un des meilleurs joueurs marocains évoluant à l’étranger.

    Né le 15 août 1984 aux Pays-Bas, il a fait ses débuts au sein d’Ajax Amsterdam (1996-2001) et de Chelsea (2001-2004). Mais c’est en Belgique que son talent a explosé. Lire aussi :
    Le Président chinois Hu Jintao en visite officielle ...
    L'Irak se dote finalement d'un exécutif
    Portait : Mbarek Boussoufa, un nouveau Lion dans ...
    Le e-management, un outil pour promouvoir la tran...
    Naima Ouardane: Prendre chaque enfant par la m...
    L'Europe fait un nouveau pas vers la directive ...

    Auteur récemment d’une prestation époustouflante face au FC Bruges avec trois buts inscrits, il a eu droit à ce titre élogieux du quotidien Le Soir : «Boussoufa le poison d’avril».

    Certains l’ont qualifié de phénomène du football. Ses performances lui ont valu d’être nominé pour la récompense de « soulier d'Ebène », couronnement du meilleur joueur africain.
    Des médias rapportent que la vente de son maillot gantois a été multipliée par 10. Au point qu’on parle de « Boussoufamania ».

    La presse hollandaise ne tarit pas déloges à son égard. Et elle a incité Marco Van Basten à faire appel à lui.
    Justement, une délégation hollandaise était venue en Belgique pour le convaincre de jouer pour la sélection espoir des Pays-Bas lors de la coupe d'Europe de la catégorie, prévue au Portugal. Mais il a décliné l’invitation.

    "Marocain et fier de l'être"


    « Jouer au sein de la sélection nationale marocaine est un rêve d'enfant. Mon père, qui est un fervent supporteur de l'équipe nationale, a toujours voulu que je sois l'un des Lions de l'Atlas », a-t-il dit.

    Il y a quelques semaines, le quotidien arabophone Al Alam titrait : « Dommage que ce jeune talent nous soit volé », faisant allusion à l’appel des médias hollandais de l’enrôler au sein de la sélection de Van Basten au moment où, au Maroc, on l’ignorait ou presque.

    D’autres journaux ont emboîté le pas à Al Alam, mettant en exergue les qualités techniques et physiques de Boussoufa. Et ce ne fut pas un prêche dans le désert.
    Le sélectionneur national M’Hamed Fakhir, en tournée en Europe la semaine écoulée, a eu des contacts avec lui et l’a invité à rejoindre l’équipe nationale. Ce qu’il a accepté avec grande joie.

    « Je suis un Sahraoui de Guelmim. Malgré ma naissance en Hollande et ma vie toute entière passée à l'étranger, je reste fidèle à mes racines. C'est pourquoi j'ai choisi de jouer pour le Maroc plutôt que pour les Pays-Bas », a expliqué le désormais Lions de l’Atlas au bihebdomadaire spécialisé Al Mountakhab.
    A coup sûr, ils seront nombreux à lui souhaiter la bienvenue.

    Abdelkader El Aine

    menara.ma
     
  2. rajaboy

    rajaboy Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Portait : Mbarek Boussoufa, un nouveau Lion dans l'arène

    Merci Beaugoss!
     

Partager cette page