Près de 200 séquestrés de Tindouf regagnent le Maroc (2/26/2007)

Discussion dans 'Info du bled' créé par MATAPAYOS, 26 Février 2007.

  1. MATAPAYOS

    MATAPAYOS Citoyen

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    38
    Près de 200 séquestrés de Tindouf regagnent le Maroc (2/26/2007)


    A la veille de la célébration de sa fantomatique RASD, le «Polisario» vient de subir une forte hémorragie. Près de deux cents Sahraouis, fuyant les camps de séquestration de Tindouf, viennent de se présenter aux autorités marocaines à la frontière avec la Mauritanie, alors que cinq notables, dont un cheik qui participait à l¹identification des Sahraouis, ont regagné samedi la mère patrie.
    Les deux cents personnes, arrivés il y a quelques jours, ont été accueillies par les autorités et les formalités d¹usage sont toujours en cours. La majorité dispose de passeports mauritaniens et l¹annonce de cet événement serait officiellement annoncée aujourd¹hui ou au plus tard demain. Une bonne nouvelle pour le Maroc qui ouvre ses bras à ses citoyens que la séquestration ou la démagogie mensongère a séparés momentanément. Il s¹agit encore une fois, à la veille de la préparation des «festivités» à Tifarity de l¹imaginaire «république démocratique sahraouie», d¹un désaveu collectif aux dirigeants à la solde de l¹Algérie.

    Le «polisario» dans la tempête
    Par ailleurs, une forte tempête de sable a secoué la région de Tifarity, emportant les tentes dressées pour abriter les séquestrés de Tindouf ramenés de force pour faire de la figuration. Selon des sources algériennes fiables, cette tempête a fait au moins vingt blessés, dont quatre personnes se trouvent dans un état grave. Ce bilan s¹ajoute à celui annoncé par un journaliste algérien qui a affirmé que, lors du déplacement des séquestrés de Tindouf à Tifarity (près de 400 km en plein désert), neuf (9) personnes ont trouvé la mort. Il s¹agit de 4 vieilles dames, de trois hommes et de deux bébés. D¹autre part, selon certaines sources, «le polisario et l¹Algérie craignent une détérioration de la météorologie dans cette région, où des tempêtes de pluies pourraient relayer celles du sableŠ»

    source: http://www.albayane.ma/Detail.asp?article_id=62183
     

Partager cette page