Près de la moitié des 700 détenus islamistes en grève de la faim

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 30 Mai 2006.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Près de la moitié des 700 détenus islamistes condamnés dans différents procès depuis 2003 sont en grève de la faim, a indiqué lundi le directeur de l'administration pénitentiaire marocaine, M'hammed Abdenabaoui.

    [​IMG]

    "Environ 300 détenus islamistes sont en grève de la faim dans sept centres pénitentiaires" marocains, a affirmé M. Abdenabaoui en marge d'une conférence donnée par la Fondation Mohammed VI sur la réinsertion des détenus.

    Environ 190 détenus ont pris part à la grève dès son lancement, le 2 mai, d'après le directeur de l'administration pénitentiaire.

    "Aucun problème de santé n'a été signalé", a-t-il indiqué, ajoutant que les grévistes de la faim "bénéficient d'un suivi médical".

    Ces prisonniers islamistes demandent la révision de leur procès et leur libération.

    Quelque 2.000 islamistes ont été arrêtées depuis les attentats terroristes de Casablanca qui avaient fait 33 morts le 16 mai 2003. Environ 700 d'entre eux sont toujours en prison, selon lui.

    La Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus organise cette semaine à la Foire de Casablanca une exposition de trois jours des ateliers de formation professionnelle et artisanale dans les prisons et des espaces de vente dans les grandes surfaces des produits fabriqués par les détenus.

    Le Maroc compte chaque année un solde d'environ 60.000 prisonniers, dont plus de 35.000 sont en détention préventive, regroupés sur 80.000 m2 dans 59 centres.

    "Notre problème est la surpopulation carcérale. Chaque détenu dispose en moyenne d'un espace de 1,5 m2 et nous devons trouver rapidement 100.000 m2 supplémentaires car nous voulons que d'ici 2010 chaque détenu dispose de 3 m2", a souligné M. Abdenabaoui.

    "Il faut aussi trouver des peines alternatives à la prison comme la privation de certains droits", a-t-il encore dit. Concernant la formation professionnelle, elle est dispensée chaque année à 6.625 détenus, ayant été condamnés à des peines de prison dépassant les 6 mois.

    "Les islamistes profitent des mêmes programmes que les autres. Il n'y pas de programme spécifiques pour eux car il n'y a pas de ségrégation", a noté le directeur.

    Pour sa part, Mme Zoulikha Nasri, conseillère du roi et membre du Conseil d'administration de la Fondation a déclaré que son association agissait pour que "le détenu soit reconnu comme un citoyen. Il paie une sanction sociale dans un cadre légal mais il n'est pas condamné à vie et il faut donc s'occuper de sa formation et les opérateurs économiques de leur réinsertion professionnelle".



    Jeune Afrique
     
  2. ch3ayba

    ch3ayba Touriste

    J'aime reçus:
    8
    Points:
    18
    Re : Près de la moitié des 700 détenus islamistes en grève de la faim

    wallah wakha ymoutou fel lmaroc maradi y3a9lou 3lihoum
     
  3. azdoud_outmane

    azdoud_outmane Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Près de la moitié des 700 détenus islamistes en grève de la faim

    Awddi ra llah yhnnina mnhoum llahouma ymoutou homa walla ytfarg3ou fina chi nhar.
     

Partager cette page