Prémunir la police contre les dépassements

Discussion dans 'Info du bled' créé par omarigno, 7 Juin 2006.

  1. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Pendant que les habitants du quartier Pépinière de Salé joints à la famille de Abdelghafour Haddad, décédé mercredi dernier des suites des blessures reçues lors d’une opération de contrôle d’identité effectuée par des éléments du GUS, continuent à se mobiliser pour dénoncer ce qu’ils qualifient de « bavure policière », un débat est parallèlement engagé sur le rôle du corps de la police de proximité et son apport à la sécurité de la ville.

    Tout en regrettant qu’une mort d’homme, la seconde dans la ville en moins d’un an, soit conséquente à une intervention des éléments du GUS, l’opinion publique est unanime à convenir que, depuis la création du corps de la police de proximité, il est moins risqué de circuler tôt le matin ou tard le soir, de traverser les terrains vagues ou autres coupes-gorges. Pour les gens obligés de se trouver dans la rue à des heures indues, comme pour ceux devant passer par des endroits communément désignés « points noirs », il est indéniable que le sentiment de sécurité a grandement pris le pas sur l’inquiétude. Il est par conséquent devenu moins fréquent d’entendre parler d’agressions.

    Ce n’est pas pour leur faire une fleur, la circonstance peut paraitre inopportune, mais si le phénomène des agressions a très sensiblement régressé, c’est grâce au travail mené par les éléments du GUS qu’on était content de voir à l’½uvre tant qu’ils contribuaient à assurer notre protection.

    C’est à leur actif qu’il sied de mettre ce regain de confiance et cette prévalence de sérénité. Ils sont pour beaucoup dans la dissipation de la crainte, pour notre intégrité physique plus que pour notre bourse, qui s’emparait de nous chaque fois que les circonstances nous obligeaient à sortir le soir ou même le jour si nous devions traverser un quartier malfamé.

    Cependant, des « brebis galeuses », en versant dans l’excès de zèle, en viennent à ternir l’image que nous désirons sans impuretés de ce corps de police de proximité indispensable. Sa mise en place, en grande pompe, a été accueillie avec enchantement et il n’est pas question de tolérer ces dépassements malencontreux qui causent des malaises au sein de la société.

    En définitive, il est question à la fois de prémunir notre police et de mettre la société à l’abri de ses dépassements.

    M. SEDRATI
    lopinion.ma

     
  2. lover100

    lover100 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Prémunir la police contre les dépassements

    On est tous daccord sur une chose la police de proximité a fait dimunuer le taux des agressions dans nos principaux villes mais comme toujours il ya toujours un grand "MAIS" parmi le corp des GUS il ya des éléments qui déshonorent leur fonction et souillent la propreté de leur uniforme, pour un simple control de routine on doit donner un pourboire ou meme perdre le vie comme le cas du jeune Abdelghafour Haddad paix a son ame la DGSN doit prendre ses résponsabilittés et ses accident ou bien ses crimes au sérieux en faisant un peu de ménage parmi ses hommes.
     
  3. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : Prémunir la police contre les dépassements

    faut rendre à césar ce qui est à césar ! sa7ara n99aw ddenia, kimma gal moul lma9al ! mais 3awtani, je rejoints lover100 pour exiger que la DGSN doit impérativement faire le ménage au sein de ces groupes de sécurité !!!

    lmouchkil c'est qu'ils touchent 2700 dh, ach ghaddirlihoum ? alors kaycheddou n'importe qui (derri w jemmtou, les chauffards...) pour leur extirper de l'argent, w m3a houwa ktar, kaykhessek tmizi mzyan !! iwa khass8oum yzidihoum fel khoulssa bach ma nb9awch nkhallsouhoum men jibna !

    7aja w7dakhra, khass8oum yne9sso chwia men l3ya9a !

    3ad la dernière fois, kount kanjri bttonobil w tondor des virages sérrés (sans dépassr les 60km/h, donc légal) alors tb3atni partner dialhoum w wa9founi :

    Croatia : "A ZYER A SSI ! A ZYER !"
    Ana : "Kifach zyer ?"
    Croatia : "Wach chareb ? wach skrane ?"
    Ana : "iwa hbat aji 9ellebni wach skran wlla lla !!"
    Croatia : "w malek kattir ?"
    Ana : "kifach kantir ? rah sttin diali ma faythach !"
    Croatia : "Iwa LLah w3lem !"

    w mchaw b7alhoum !!! hadi kansemmiha 3ya9a !!
     
  4. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Re : Prémunir la police contre les dépassements

    En plus de 3ya9a a khay l9ant , ana tan semmiha : lebsala ... c est vraix wella l2amn , a Rabat tan choufhoum tay dourou f jouayeh khaouiya felliiiiil m3a 3h , 4h du mat ... tay 9ellbou hadouk lli tay bi3ou la7chich ... bref mezyana , les villes wellaw fihoum chouia dial l2amn ... mais may 3ey9ouch 3aoutani ...
    PS : ana lli tat 3jebni f croitria hia dik Prado lli 3endhoum  [17h]
     

Partager cette page