Présentation à Palerme du projet e-commerce Maroc-Sicile

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 29 Mars 2007.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Le projet de coopération IT COS (e-commerce) Maroc-Sicile visant à faciliter l'accès au marché sicilien des petites entreprises et des artisans marocains, a été présenté, mercredi à la Chambre de commerce de Palerme.


    Ce projet, réalisé à l'initiative de la ville de Cefalu, de la Fondation Rosselli, de la Chambre de Palerme et la région de Sicile en partenariat avec le forum des communications FORCOM de Casablanca, prévoit la création d'une plate-forme digitale pour les échanges commerciaux entre le Maroc et la Sicile, et dans le futur, une salle technologique au Techno Parc de Casablanca.


    Il consiste, en outre, à faciliter l'accès des petites entreprises et des artisans marocains au marché sicilien à travers le réseau, pour la vente de leurs produits et le contact avec des partenaires ou clients potentiels siciliens.
    Le premier groupe d'artisans marocains bénéficiaires du projet, dont 30 pc de femmes, a reçu une formation sur place par des coopérants siciliens dans le but de leur apprendre à maîtriser les techniques du commerce électronique et à valoriser leurs produits sur le réseau.

    La cérémonie de présentation s'est déroulée en présence notamment du consul général du Maroc à Palerme, M. Youssef Bella, de la députée régionale et Maire de Cefalu, Mme Simona Vicari, du président de la Chambre de commerce de Palerme, M. Roberto Helg et du représentant de la Fondation Rosselli, M.Alessandro Palmigiano.

    Intervenant à cette occasion, Mme Vicari a indiqué que cette initiative traduit la solidité des relations entre le Maroc et la Sicile, qui ne cessent de se développer grâce notamment à l'échange de visites et à la multiplication des projets de coopération, précise un communiqué du consulat du Maroc à Palerme.

    Elle a fait part de la détermination de la ville de Cefalu à s'impliquer davantage dans cette dynamique qui consiste à faciliter la communication afin de préparer l'entrée en vigueur de la Zone de libre-échange.

    De son côté, M. Bella a rappelé les progrès réalisés par le Maroc pour le développement de l'économie du savoir, qualifiant ce projet de "novateur" du fait qu'il concerne à la fois la promotion de la coopération internationale et les NTIC.

    Le commerce électronique est le seul outil qui permet de pratiquer un commerce équitable en ce sens que tous les participants accèdent au réseau dans les mêmes conditions, a-t-il ajouté, soulignant que l'utilisation des NTIC dans le domaine du développement renforce la pratique d'un commerce social et la réalisation des objectifs du Millénaire.

    Source - MAP
     

Partager cette page