Premier League : Giggs est éternel

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 5 Octobre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    A 36 ans, Ryan Giggs n'en finit plus d'impressionner. Depuis quelques semaines, le Gallois se montre décisif dès qu'il entre sur la pelouse. Si l'âge passe, il reste l'un des joueurs clefs de Manchester United.


    A-t-il trouvé le secret de la jeunesse éternelle ? Sans quelques cheveux blancs, ses adversaires outre-Manche commenceraient sérieusement à se poser la question. Ryan Giggs a beau aller sur ses 36 ans, il est toujours aussi redoutable sur un rectangle vert. La saison passée, le gaucher avait été élu meilleur joueur de Premier League par ses pairs. Ce trophée récompensait l'ensemble de sa carrière. Mais aussi son exercice 2008-2009. Il n'était pourtant pas un titulaire indiscutable. Mais son efficacité en faisait un joueur incontournable. Cette saison, rien n'a changé. Et le Gallois s'est fait une spécialité de sortir Manchester United de bien mauvais pas. Un coup d'oeil sur ses dernières performances en dit long sur son influence aux Red Devils.

    Contre Tottenham, l'ailier a changé le cours du match en plantant un sublime coup-franc pour permettre à son équipe de revenir au score avant de s'imposer (1-3). Samedi dernier, après avoir remplacé un Nani transparent, il a encore été décisif en offrant deux caviars à Berbatov et O'Shea contre Stoke City (0-2). Et mercredi en Ligue des Champions, il a remis le couvert en égalisant contre Wolfsburg (2-1). Histoire de rentrer dans le cercle très fermé des joueurs à avoir marqué plus de 150 buts à Manchester. "Ce n'était pas un joli but pour être honnête. Ce chiffre ne représente rien. Je suis fier mais c'était plus important de revenir au score pour s'imposer", s'est-il contenté de dire à la fin de la rencontre.

    "Giggs est incroyable"

    Son efficacité laisse Sir Alex Ferguson presque sans voix. Une fois n'est pas coutume, le manager de Manchester n'a plus demots pour décrire son joueur : "Giggs est incroyable. Après tous les superlatifs utilisés ces dernières années, je ne sais plus quoi dire. C'est un joueur merveilleux", s'est-il exclamé. Et franchement, on comprend Ferguson. Depuis un jour de mars 1991 où il avait remplacé Denis Irwin du haut de ses 17 ans, le Gallois fait le bonheur de son entraîneur. Il a marqué lors de chaque saison. Du premier titre de l'ère Ferguson en 1993 au 18e de MU décroché l'an passé en passant par son tir au but décisif en finale de la Ligue des Champions contre Chelsea il y a deux saisons, il a été de tous les grands rendez-vous. Et ce n'est pas terminé.

    Après 20 saisons à Manchester et plus de 800 matches sous le maillot rouge, on pourrait pourtant penser qu'un peu de lassitude s'installe. C'est bien mal connaître le Gallois, professionnel exemplaire qui est toujours le premier à mettre le pied à l'entraînement selon Patrice Evra. L'âge a bien sûr fait son effet. Il n'a plus ses jambes de 20 ans pour enchaîner les percussions sur son côté gauche. Mais si Ferguson sait l'économiser, Giggs compense surtout par son intelligence de jeu et sa science de la passe. "Je me suis probablement amélioré avec l'âge", avouait-il la saison passée. Personne n'ira le contredire. Surtout pas les supporters mancuniens. Contre Sundeland samedi, Old Trafford devrait ainsi encore chanter ses louanges: "Ryan Giggs, Running Down The Wing, Feared By The Blues, Loved By The Reds" (Ryan Giggs il parcourt l'aile, craint par les Bleus, aimé par les Rouges). Et ça ne sûrement pas la dernière fois...


    Eurosport
     

Partager cette page