Premier tchat géant pour Barack Obama

Discussion dans 'Scooooop' créé par fax02, 29 Mars 2009.

  1. fax02

    fax02 Stranger in the life Membre du personnel

    J'aime reçus:
    128
    Points:
    63
    Le locataire de la Maison Blanche a organisé une conversation en ligne avec les citoyens américains. Plus de 90 000 internautes ont posé des questions au nouveau président.

    Lors de la campagne présidentielle américaine, Barack Obama, encore candidat, avait promis qu'il serait le premier « cyberprésident ». Quelques semaines après son investiture, le numéro un des Américains s'est ainsi prêté à un « tchat géant » sur le site de la Maison Blanche, l'occasion pour ses concitoyens de l'interroger directement pendant un peu plus d'une heure

    Présenté par l'administration présidentielle comme une première, ce dialogue a permis à 92 900 Américains de poser quelque 104 130 questions. Les internautes avaient 36 heures pour communiquer leurs interrogations par courriel (éventuellement avec une vidéo) à une adresse dédiée sur le site de la Maison Blanche.

    Barack Obama n'a bien entendu pas répondu à toutes les demandes mais seulement à celles qui ont rencontré le plus de succès. En effet, toujours sur le site officiel, les citoyens américains étaient appelés à voter pour les questions qu'ils jugeaient les plus pertinentes. Plus de 3 millions de personnes ont participé à ce vote. L'équipe du président était chargée de trier les questions envoyées en direct.
    La légalisation du cannabis pour relancer l'économie ?

    Barack Obama n'avait qu'une exigence. Les questions devaient avoir un rapport avec l'économie, les Etats-Unis traversant une crise sans précédent. Aucune de celles qui ont été sélectionnées n'avait de rapport avec Internet ni la high-tech.


    Les internautes ont interrogé le président sur la délocalisation des emplois, le paiement des loyers, l'assurance-maladie, le taux de chômage des vétérans envoyés en Irak et en Afghanistan. Et même sur la légalisation du cannabis !

    Barack Obama ne s'est pas dérobé : « Je ne sais pas quelle conclusion il faut en tirer sur le public en ligne, mais cette question a remporté un grand succès. Nous voulons y répondre. La réponse est : non, je ne crois pas que cela soit une bonne stratégie de croissance économique. »

    Du côté de l'audience, seules 64 000 personnes auraient regardé l'événement en direct, selon le New York Times. Autrement dit pas grand-monde en regard des 303 millions d'habitants recensés dans le pays. On ne sait pas encore quand Barack Obama se frottera de nouveau à cet exercice de démocratie en ligne.

    One Net
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    chefti nass fine waslou .
     

Partager cette page