Prions pour Obama

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par @@@, 31 Octobre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Si Obama gagne, la face de l’Amérique changera instantanément. Au sens propre, vu la couleur de son président.

    Mardi prochain, tard dans la nuit, on saura qui du démocrate Barack Obama ou du républicain John McCain sera le 44ème président des Etats-Unis d’Amérique. “Et pourquoi ça devrait nous concerner, nous autres Marocains ?”, me direz-vous. Eh bien pour la simple raison que nous sommes des arabo-musulmans (ou en tout cas, parce que le monde entier nous définit ainsi), et qu’à ce titre, nous sommes depuis
    belle lurette entre le marteau et l’enclume. Le marteau de cette Amérique impériale qui nous bombarde et nous humilie sous prétexte de nous “démocratiser”, et l’enclume de cette nébuleuse islamiste qui nous étouffe et nous embrigade sous prétexte de nous défendre contre le “Grand Satan”. Mardi prochain, c’est aussi l’avenir de cette tragique équation qui se jouera. Et cela mérite toute notre attention.

    En bons schizophrènes que nous sommes, nous devrions apprécier le paradoxe suivant : l’Amérique est à la fois un exemple parfait et un contre-exemple absolu. Un exemple, parce qu’elle a inventé la démocratie moderne (lisez sa Constitution, elle est belle à en pleurer) et la liberté d’expression (c’est le premier amendement de cette même Constitution). Un contre-exemple, parce que tout en prêchant ces valeurs, elle est devenue sous George W. Bush un modèle de bêtise, d’arrogance et de brutalité. Attaqués sur leur territoire le 11 septembre 2001 – 3000 morts civils en 2 heures, ce n’est pas rien – les Américains ont répondu par deux guerres. Celle d’Afghanistan était justifiée mais mal conduite, puisque Ben Laden court toujours et qu’Al Qaïda bouge encore. Celle d’Irak était injustifiée et dramatiquement mal conduite, au vu du chaos actuel. En 5 ans et pour des considérations qu’on a du mal à comprendre (est-il vraiment nécessaire d’envahir un pays pour sécuriser ses livraisons de pétrole ?), l’administration Bush a détérioré l’image des Etats-Unis dans le monde, plus que n’importe quand dans leur histoire. Face aux diatribes anti-américaines hurlées par les populistes et intégristes de tout poil, à Casablanca même, ou sur ces chaînes satellitaires dont nous nous gavons à longueur de soirées, même un fervent laïque et libéral comme votre serviteur ne peut s’empêcher de penser : quelque part, ces gens ont raison…

    Voilà pourquoi il est important, pour vous et pour moi, que l’Amérique change de visage. L’élection présidentielle du 4 novembre est pour cela une excellente opportunité. Les Américains semblent prêts à tourner la page des années Bush. Ce dernier, au crépuscule de son mandat, n’est plus qu’à 11% d’opinions favorables – un niveau historiquement bas. Que le vainqueur des élections soit Barack Obama ou John McCain, il ne pourra pas, de toute façon, être “pire” que Bush. Même si McCain est un républicain bon teint, plutôt leste de la gâchette, il a une longue expérience des relations internationales et est conscient du désastre des années Bush, et de la nécessité d’améliorer la réputation de son pays.

    Maintenant, si Obama gagne… Instantanément, la face du monde en sera changée – au sens propre, pourrait-on dire, puisqu’il est noir. Ancien travailleur social dans les ghettos de Chicago, il comprend ce qu’est le mépris et l’oppression. Ancien élève d’une école musulmane d’Indonésie, il sait ce qu’est la diversité des cultures, et le respect de l’autre. Cosmopolite, fin et éduqué, idéaliste autant que pragmatique, il serait une chance pour son pays et pour le monde. Si cet homme-là devient président des Etats-Unis, tous ceux qui veulent nous ramener des siècles en arrière au nom de l’exécration du “Grand Satan” et de ses valeurs impérialistes seront, tout à coup… privés d’arguments. Ou leur discours, à tout le moins, sonnera creux. Ne serait-ce que pour ça, mardi prochain, ayez une pensée pour Barack Obama. Si vous avez la foi, faites même une petite prière pour lui. Il en vaut vraiment la peine.


    http://www.telquel-online.com/345/edito_345.shtml

     

Partager cette page