Prix : L’été sera particulièrement « chaud »

Discussion dans 'Info du bled' créé par omarigno, 21 Mars 2006.

  1. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    A compter de juin 2006, la plupart des consommateurs risquent d’avoir de mauvaises, très mauvaises surprises.

    En effet, c’est à compter de cette date qu’en vertu de la loi sur la concurrence et les prix déjà approuvée en 2000 par le Parlement, le gouvernement est tenu de procéder à la libération des prix de tous les produits et services jusqu’ici subventionnés par l’Etat.

    Ces produits et services sont au nombre de 24. Il s’agit, entre autres, du sucre, de la farine nationale, du butane, de l’eau et de l’électricité.

    Du coup, le prix de ces produits serait fixé au gré du marché et obéirait à la loi de l’offre et de la demande.

    Ceci dit, il ne serait aucunement question d’un reprofilage de la compensation ou d’une redéfinition de la subvention. Il serait question d’une libéralisation pure et simple. Déjà des bonus, déjà des réticences.

    Depuis début mars, les unités industrielles (confiseries, buscuiteries...) ne sont plus tenues de rembourser la « subvention » qu’ils consommaient en tant qu’utilisateurs du sucre subventionné dans leur processus de production.

    Il suffit de jeter un regard sur la quantité consommée et/ou exportée de ce genre de produits pour avoir une idée sur le volume de ce « bonus ».

    Côté réticences, l’appréhension du simple consommateur est simple. Les pouvoirs publics sauront-ils en mesure d’observer ou de veiller au respect des conditions du libre jeu du marché. Cette crainte est essentiellement nourrie par le fait qu’optant pour le système d’indexation, ces mêmes pouvoirs publics, qui ne se gênent aucunement à répercuter la hausse des cours du pétrole sur le marché domestique, trouvent des difficultés à faire jouer ce mécanisme dans le cas inverse, et, généralement, évoquent la complexité de mise en place d’une telle mécanique.


    Une autre réticence est aussi animée par le coût de la vie.

    Le pouvoir d’achat étant ce qu’il est, la composition du panier de la ménagère étant ce qu’elle est, c’est sûr que cette libéralisation aura un sérieux impact sur les conditions de vie des Marocains, ou, d’au moins, d’une large frange de Marocains.

    Eu égard à la carte de la pauvreté du Maroc, nul besoin d’évoquer les indices du bonheur et/ou du bien-être, les pouvoirs publics ont tout intérêt, pour mesure l’impact de toute décision économique, de procéder à une actualisation - révision des produits et éléments de base servant au calcul de l’indice du coût de la vie. Autrement, l’été risquerait d’être anormalement chaud.

    N. BATIJE
    L'opinion
     
  2. faissal0

    faissal0 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Prix : L’été sera particulièrement « chaud »

    tres bien makado lfil zido lfila mnt on va bien assister a une massacre dans les marches et qui va payer bien sur le consommateur .parfois je me dis est ce que cette Etat est destinee a proteger le peuple ou bien de le faire massacrer desque possible .mais c est notre faute c est nous qui acceptons ses conditions la et au lieu de s unir on se bat l un contre l autre pour survivire et ses politicies corrompu s enrichient de plus en plus
     
  3. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Prix : L’été sera particulièrement « chaud »

    Ne soyons pas hatifs , si le jeu de l'offre et de la demande est bien regulé par l'Etat , suite à une  levée totale des subventions et de bonus de toute sorte, la  liberalisation du marché des produits de base POURRAIT etre bénéfique pour le consommateur lambda !! On verra bien !! 
     
  4. Dj AbDeL

    Dj AbDeL BaD BoYs

    J'aime reçus:
    60
    Points:
    0
    Re : Prix : L’été sera particulièrement « chaud »

    ma9adhoumch sa8da li kayne fe ssif zaydinha be sa8d fe les prix
    dima sa8d 3lina o lbard 3la nass lilfou9
     
  5. elmedyer_rachid

    elmedyer_rachid Visiteur

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    0
    Re : Prix : L’été sera particulièrement « chaud »

    mais ske tu oublie cher frere ke la demande ne peut etre régulé!!!!
    tu pourrais explicité ta politique pour faire ainsi!!
     
  6. foutue

    foutue Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Prix : L’été sera particulièrement « chaud »

    الله لمو عين ءاخويا
     

Partager cette page