Procès Apple-Samsung : Google disculpe Android

Discussion dans 'High tec' créé par mejihad, 27 Août 2012.

  1. mejihad

    mejihad ... بوكرش و ودادي على

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    Le géant de l'Internet, directement visé par le procès d'Apple contre Samsung, estime que les points litigieux ne concernent pas le cœur de son système d'exploitation pour mobile utilisé par le sud-coréen. Il s'inquiète tout de même du risque de hausse des prix sur le marché.

    [​IMG]


    Google, prochain sur la liste des cibles d'Apple ? Au lendemain du verdict très sévère contre Samsung, le premier vendeur de smartphones sous Android, son propre système d'exploitation, le géant de l'Internet est sorti de sa réserve dimanche. Resté silencieux pendant les trois semaines d'audience de ce procès fleuve, la firme de Mountain View, qui n'était pas directement incriminée mais indirectement visée dans ce procès, a d'abord relevé que la cour d'appel, saisie par Samsung, « passera en revue la violation et la validité des brevets » concernés. Surtout, Google prend ses distances avec son partenaire sud-coréen, auquel il doit en réalité la suprématie actuelle de son système d'exploitation pour smartphone, en soulignant que « la plupart [des revendications sur les brevets] ne se rapportent pas au cœur d'Android », disculpant ainsi l'OS qu'il a développé. Et Google ajoute que « plusieurs d'entre elles sont en cours de ré-examen par le Bureau américain des brevets. »
    Une taxe Apple sur les smartphones Android ?
    Reprenant l'argumentaire de « rien de nouveau sous le soleil » et « tout le monde copie tout le monde », Google considère que « l'industrie de la téléphonie mobile évolue rapidement et tous les acteurs, y compris des nouveaux-venus, partent d'idées qui existent depuis des décennies. » Le groupe dirigé par Larry Page explique sa démarche dans le secteur des smartphones et tablettes, où son système d'exploitation gratuit pour les constructeurs a changé la donne : « nous travaillons avec des partenaires pour donner aux consommateurs des produits innovants et abordables, et nous ne voulons pas que quoi que ce soit restreigne cela. » En effet, certains experts, comme Al Hilwa, du cabinet IDC, cité par le wall Street Journal, parlent déjà d'une « taxe Apple » qui viendrait augmenter le prix de tous les smartphones, et peut-être des tablettes, si Apple demande des royalties aux constructeurs concurrents : la firme à la pomme avait demandé à Samsung 40 dollars par appareil en octobre 2010. De quoi diminuer sérieusement l'avantage concurrentiel des appareils sous Android en termes de prix par rapport à l'iPhone.
    La tablette Nexus 7 de Google en vente en France aujourd'hui
    Or Google vient justement de lancer sa propre tablette sous Android, la Nexus 7, dévoilée fin juin, et qui arrive officiellement aujourd'hui en France : le moteur de recherche, désormais doté d'une branche « hardware » avec Motorola, s'est cependant associé avec le taïwanais Asus, et non Samsung, pour cette première tablette à son nom, un produit d'entrée de gamme de 7 pouces nettement moins cher que la Galaxy Tab, visant surtout la Kindle Fire d'Amazon. La Nexus 7, qui est disponible en précommande sur son magasin d'applications en ligne Google Play et sur le site de la Fnac, pour une livraison le 3 septembre, est vendue 199 euros pour le modèle de 8 Go et 249 euros pour celui de 16 Go. Google se retrouvera-t-il in fin en concurrence frontale avec Apple, qui s'apprête à dévoiler en octobre un iPad mini selon des rumeurs persistantes ? Il reste à voir si la firme à la pomme voudra vraiment frayer avec ces appareils à bas prix ou restera dans son positionnement haut de gamme.




    source



     

Partager cette page