Prochaine création de 20 centres de dépistage précoce du cancer de l'utérus

Discussion dans 'Info du bled' créé par Med Omar, 23 Novembre 2009.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    Toutes les régions du Maroc seront dotées de deux à trois centres de dépistage, selon l’ALCS



    Près de 20 centres pilotes de dépistage précoce du cancer de l'utérus seront créés au cours des cinq prochaines années, a annoncé le président de la commission scientifique de l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), le Pr. Moulay Tahar Alaoui.
    Toutes les régions du Royaume seront dotées de deux à trois centres de dépistage précoce de ces types de cancer qui sont les plus répandus au Maroc, a indiqué M. Alaoui, qui était l'invité, dimanche, de la chaîne de télévision "Al Oula" dans le cadre de son bulletin de soir.
    Les caravanes médicales organisées par l'ALSC ont pour but de sensibiliser les citoyens à l'importance du dépistage précoce et de favoriser l'accès des citoyens en milieu rural aux soins, a-t-il expliqué.
    La plupart des cas de cancer arrivent au niveau des structures hospitalières à un stade avancé, a-t-il dit, soulignant la volonté de l'ALSC de parvenir à un dépistage précoce du cancer afin qu'il puisse être guéri.
    M. Alaoui a indiqué que l'ALSC travaille avec le ministère de la Santé pour élargir les réseaux des soins, précisant que le programme national de prévention et de lutte contre le cancer ambitionne de créer trois nouveaux centres d'oncologie à Tanger, Meknès et Safi.
    Concernant le cancer de l'enfant, M. Alaoui a déclaré que l'ALSC dispose d'équipes professionnelles pour ce domaine, notant que les résultats du dépistage et du diagnostic du cancer de l'enfant au Maroc sont similaires à ceux enregistrés en Europe.
    Un programme spécifique d'oncologie pédiatrique a été mis en place il y a deux ans au Maroc, en collaboration avec le ministère de la Santé, a-t-il rappelé, ajoutant que ce programme prévoit la création de deux services à Rabat et Casablanca.
    Par ailleurs, Le Pr Alaoui a précisé que face à la hausse du coût des médicaments, une convention a été conclue avec le laboratoire Roche afin de réduire ces coûts, faciliter l'accès des médicaments aux personnes bénéficiant de la couverture médicale ainsi que leur achat par le ministère de la Santé et les centres relevant de l'ALSC dans le but de permettre aux patients à revenus modestes de bénéficier des médicaments Roche les plus innovants en cancérologie.
    Le Maroc a célébré le 22 novembre la journée nationale de lutte contre le cancer, diagnostiqué chez près de 35 000 à 50 000 personnes chaque année.


    source : La vie Economique
     

Partager cette page