PSG: première apparition et victoire en match amical pour Makelele et Giuly

Discussion dans 'Football' créé par simo160, 28 Juillet 2008.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48


    PARIS (AFP) - Les abonnés du Paris SG ont découvert samedi leurs deux recrues vedettes, Giuly et Makelele, nommé capitaine, lors du succès 2 à 1 en match amical face aux Belges de La Gantoise, tandis que Rothen puis Pancrate, par ailleurs conspué, ont marqué les buts de la victoire.

    Giuly et Makelele ont été évidemment vainqueurs à l'applaudimètre lors de la présentation des joueurs du PSG au Parc des Princes. Pancrate et Luyindula ont eu droit en revanche à une bronca des 16.000 abonnés, à qui ce match était réservé par un club désireux de se faire pardonner des abonnements jugés trop chers.

    Ironie de l'histoire, après l'ouverture du score par Rothen (sur une balle que Luyindula n'a pu effleurer, 1-0, 57e), c'est Pancrate (2-0, 65e) qui a doublé la marque.

    Pancrate a été en vue lors des rencontres amicales, mais n'a jamais trouvé sa place en championnat. Restera-t-il? Quant à Luyindula, le PSG semble peu miser sur lui cette saison, cherchant un attaquant pour épauler Hoaorau (ex-Le Havre) sur le front offensif.


    Giuly, volontaire mais encore en manque de rythme, aurait pu devenir le héros de ses nouveaux supporters si sa belle reprise de volée n'était pas passée au dessus (25).

    L'ex-joueur de l'AS Rome a montré de l'entrain et de l'engagement, comme quand il s'est jeté dans les jambes du solide Smoje (32). Il a aussi fait preuve d'une belle entente avec Sessegnon et a retrouvé des repères avec Rothen, son ancien partenaire à Monaco. Giuly a cédé sa place au retour des vestiaires à Luyindula, sifflé.

    "Maké" a lui aussi évolué seulement en première période, s'appliquant pour prendre ses marques avec ses défenseurs. Lui aussi est encore un peu juste. Son dernier match fut le 17 juin lors de l'élimination des Bleus à l'Euro. Le speaker l'a présenté officiellement comme le futur capitaine parisien. C'est logique après le départ de Pauleta, qui était le joueur emblématique (quand le Portugais ne jouait pas, Armand était capitaine).

    Landreau s'était bien détendu face à Maric (7) ou Rosales (33), mais n'a rien pu faire sur la frappe lourde de Azofeifa (2-1, 80).

    La préparation du PSG se déroule pour l'heure sans accroc (5 victoires, 1 nul) avant deux autres matches amicaux prochainement au Portugal (FC Porto et Guimaraes), qui permettront d'affiner les réglages avant la reprise de la L1, le 9 août prochain.

    www.yahoo.fr
     

Partager cette page