Publication d'un 'spécial Maroc' dans le dictionnaire'Larousse'

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 11 Mai 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Rabat - Le ministre du commerce extérieur,Mustapha Mechahouri, a indiqué, mercredi à Rabat, que la parution d'un "spécial Maroc" dans le dictionnaire économique "Larousse" constitue une initiative de son département visant à utiliser ce support médiatique de large édition pour faire connaître les potentialités du Royaume auprès des milieux économiques
    internationaux.


    Publication d'un 'spécial Maroc' dans le dictionnaire'Larousse'
    Répondant à une question d'actualité relative à cette publication, présentée par le groupe parlementaire du PJD, le ministre a expliqué que l'édition de ce dictionnaire, actualisé annuellement, comporte, pour la première fois, dans sa première partie une centaine de pages consacrées à un "spécial Maroc" en vue de mettre la lumière sur les réalisations concrétisées par le Royaume dans les secteurs de l'économie et du commerce ainsi que sur les grands projets structurels lancés dans le Royaume.


    Au sujet de la question de l'intégrité territoriale du Royaume, le ministre a affirmé que l'intérêt derrière "l'exploitation de ce support médiatique réside dans la publication d'un numéro spécial en vue de corriger les erreurs que ce dictionnaire, à l'instar d'autres publications, publiait dans ses précédentes éditions". Et de préciser qu'il s'agit de la première fois que ce dictionnaire publie, dans plusieurs pages et dans sa partie consacrée au Maroc, une carte géographique du Royaume comprenant l'ensemble de ses provinces du Nord et du Sud.

    Ce dictionnaire, en abordant les grands groupements économiques mondiaux,notamment l'Union du Maghreb Arabe, a édité une carte complète du Maroc, y compris dans sa rubrique générale, préparée par l'équipe de "Larousse", a ajouté Mechahouri.

    S'agissant du financement de cette édition, le ministre a affirmé que cette opération, "contrairement à ce qui a été rapporté par la presse, n'a pas coûté un seul dirham au budget de l'Etat". "Nous avons même reçu gratuitement 1.000 copies que nous avons distribué par la suite", a-t-il dit.

    MAP
    Jeudi 11 Mai 2006 - 11:32
     

Partager cette page