Quand Ibra s'insulte...

Discussion dans 'Italie' créé par simo160, 11 Avril 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]


    Le buteur vedette de l'AC Milan, Zlatan Ibrahimovic, exclu contre la Fiorentina (1-2) pour des insultes envers un arbitre assistant, dimanche, a assuré après le match que "les injures étaient contre moi-même". Les images de la télévision ne vont pas dans le sens de la version du Suédois.


    Zlatan Ibrahimovic, a encore été exclu, dimanche contre la Fiorentina (victoire 2-1), pour avoir insulté un arbitre -le joueur assure qu'il n'injuriait que lui-même- alors qu'il revenait justement de deux matches de suspension. Ibra a pété les plombs... Il rejoint les gros caractères de la légende du football comme Eric Cantona, Hristo Stoitchkov ou Roy Keane. Averti à la 77e pour un tacle, alors que son équipe menait 2-0 contre la Fiorentina et conservait ses 3 points d'avance en tête du championnat d'Italie, le colérique Suédois a lancé une bordée d'injures vers un arbitre assistant dix minutes plus tard et reçu un carton rouge (87e).

    D'après les images télés, Ibra a hurlé "Va te faire e...! P... de m...!" la tête tournée vers le juge qui venait de signaler une faute du Suédois. Mais le joueur a nié après le match avoir visé l'arbitre assistant : "J'ai lancé des injures en italien, mais contre moi-même, a-t-il dit, après j'ai parlé en slave (il est d'origine bosnienne), j'étais énervé parce que j'avais perdu ce ballon. Je m'excuse." "J'étais concentré, calme, ce qui s'est passé peut arriver, je suis sorti sans parler. L'arbitre a fait son choix, je n'ai pas contesté, j'étais peut-être orienté vers l'arbitre, mais je ne le visais pas", a-t-il ajouté. Son entraîneur a volé à son secours. "Parfois, il s'énerve contre lui-même", a dit Massimiliano Allegri.

    Sanction à venir

    Il risque au moins trois matches de suspension, un pour le jaune, plus deux pour le rouge direct, mais sa récidive pourrait aggraver la peine, une perte pour Milan, à six journées de la fin de la Serie A. Ibra a reçu ce carton rouge alors qu'il n'avait retrouvé la Serie A que depuis 87 minutes, après avoir déjà purgé deux matches pour un geste inconsidéré, le 13 mars, une petite manchette de karaté dans les côtes du défenseur de Bari Marco Rossi après une lutte perdue pour le ballon (à la 73e minute). Il avait été suspendu trois matches, sanction réduite à deux rencontres en appel, et avait notamment manqué le derby contre l'Inter, remporté 3-0 sans lui par le Milan.

    Pour obtenir la réduction de peine, l'avocat de l'AC Milan, Leandro Cantamessa, avait plaidé que cette notion de distance de jeu était "subjective" et que le joueur aurait pu avoir la volonté d'écarter Rossi pour aller chercher le ballon. Ce qu'il n'a pourtant pas fait. Ibra n'a plus marqué sur action de jeu depuis le 29 janvier, et a manqué ses deux 8e de finale de Ligue des champions contre Tottenham, où Milan a été éliminé, accréditant la thèse qu'il n'est pas bon dans cette compétition. "Ce n'était vraiment pas le moment, a lâché Ibra dimanche soir. Je regrette ce qui s'est passé, il semble qu'on ne me supporte pas et qu'on me donne des rouges pour ça..." "Mais je suis bien ici, je veux tout faire pour gagner. Maintenant, il faut aller de l'avant. La prochaine fois, je ferme ma bouche", a-t-il conclu.


    Eurosport
     

Partager cette page