Quand la critique finit en polémique

Discussion dans 'Discussion générale' créé par titegazelle, 16 Mai 2011.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Salam


    Respect à tous et à toutes

    Dans tout dialogue, il y a deux courants d'idées ou bien deux thèses qui s'opposent qui n'ont d'issue honorable que celle d'une bonne argumentation. Aussi convaincante qu'elle soit, celle-ci peut toujours faire l'objet d'une critique qui doit être positive et justifiable sans essayer d'imposer ses propres idées et, en particulier, s'attaquer directement à la personne qui la formule. Bien au contraire, il faut pousser le destinataire d'agir dans le respect mutuel tout en restant dans le contexte afin que l'échange soit constructif.
    L'argumentation doit se faire directement sur le sujet sans critique négative ou, mieux encore, avec une petite note d'humour qui stimule, plus ou moins, le concept de l'autre interlocuteur.
    Il faut avoir l'art de sauver les apparences tout en évitant des remarques agressives, donner des leçons de morale en restant poli et éviter la violence verbale qui est un couteau à double tranchant.

    Tout le monde est libre d'exprimer ses opinions mais ce n'est que par une bonne écoute et compréhension mutuelles que le dialogue puisse garder un équilibre relatif au lieu de finir en polémique qui n'a nullement besoin d'être. :)

     
  2. Maghrebine

    Maghrebine Âme noble

    J'aime reçus:
    134
    Points:
    63
    "La simple tolérance, qui trop souvent cache une indifférence ou même un mépris mutuel, est dépassée : elle s’approfondit en respect mutuel, quand on accepte de faire l’effort de mieux connaître et de mieux comprendre l’autre"
    Daniel Massigon
     
  3. popo40

    popo40 Accro

    J'aime reçus:
    384
    Points:
    83
    très intéressant comme discussion et je tiens à te remercier chère gazelle97.
    Pour qu'il y'est équilibre dans tout dialogue, il faut que la partie relation ne soit pas piétiner ni négliger , sans oublier la capacité d'écoute même si on ne partagent pas ces idées .
    Ceci peut être comparer à l'écoute d'une station radio ou chaine TV, il faut se caler sur la bonne fréquence ...
    Les dialogues causant polémique et non constructif, sont souvent le résultat d'un décalage .Ou chacun des parties cherche absolument à imposer ces idées tout en se plaçant au dessus de l'autre.
    L'adulte lorsqu'il s'adresse à un enfant , tu ne sais pas , nous notre génération..c'est un schéma d'échec.
    le message passe mieux lorsque l’adulte s'adresse à un adulte et vis versa...
    Heureusement que nos idées différent , ils nous permettent de se positionner , se remettre en question dans un seul but: d'évoluer vers la lumière de la vérité.
     
  4. FathiRedouane

    FathiRedouane Bannis

    J'aime reçus:
    6
    Points:
    0
    Bon topic de rappel...car j'allais dire qu'il avait déjà été posté par un ancien membre de ce Forum, sous une autre formulation <D
    Merci tout de même pour l'effort :)
     
  5. nournat

    nournat Wld l3iyachiya

    J'aime reçus:
    344
    Points:
    83
    je ne suis pas certain si je suis dans la mesure d'ajouter quoi que ce soit, mais franchement pour moi , les interventions de popo40 sont un exemple à suivre ...
     
  6. Creencia

    Creencia Accro

    J'aime reçus:
    30
    Points:
    48
    Tu as raison 7itach la contradiction des interventions doit être respectée sans avoir à tomber dans des altercations :)
     
  7. russimor

    russimor motatabbi3

    J'aime reçus:
    68
    Points:
    0
    dans une critique où les insultes font plus que la moitié des arguments, il est difficile de parler d'échange. Critique ou polémique, il suffit de comprendre que nos mots reflètent notre capacité d'absorber les différences et de faire preuve d'un niveau d'éducation, aussi, faut-il rappeler que ce n'est pas celui qui crie le plus fort qui a raison? Je suis sûr que chacun de nous a son mot à dire sur tel ou tel sujet, comme je suis sûr que bcp évitent de se prononcer pour ne pas se salir, ou plutôt, pour rester à l'abri des sales langues, vu que l'importance de l'idée s'éclipse en présence des insultes et on ne peut récolter qu'une idée sur l'interlocuteur en laissant dans un plan arrière l'objet de la discussion. Malheureusement, bcp de gens parmi nous ont toujours une confusion entre les deux approches "force de la logique" et "logique de la force", et souvent ce sont les adeptes de la deuxième approche qui n'hésitent pas de traiter les autres d'ignorants ... et ce n'est que la version light de ce qu'ils sont capables de présenter comme diagnostique à leurs opposants.
     
  8. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Je suis tout à fait d'accord avec toi.
    Sauf que l'éducation n'y est pour rien car je suis sûre et certaine que tous les interlocuteurs ont reçu une bonne éducation que leurs parents leur ont bien inculquée. C'est une question d'assimilation que chaque personne conçoit selon sa notion perceptive et/ou l'interprétation, réelle ou confuse, qu'elle lui donne. Il arrive, parfois, que certains puissent cacher leurs lacunes en paroles vindicatives, envers l'autre interlocuteur, à défaut d'arguments solides. C'est caractériel.
     
  9. russimor

    russimor motatabbi3

    J'aime reçus:
    68
    Points:
    0
    Certes, en évoquant la question d'éducation "qui à l'occasion, ne s'arrête pas à ce qu'on reçoit des parents", je ne jugeais personne, ce n'était qu'une critique d'un comportement donné dénudé de toute personnalisation. Je suis parti de l'état général du phénomène pour arriver à la conclusion qui diffère l'échange d'idées de l'échange d'accusations ou disons des attaques qui servent pour camoufler une certaine incapacité de gérer le débat. Peut être c'est caractériel, peut être c'est de l'entropie éducationnelle, rien n'est sûr, à part le manque de respect à soi même d'abord puis à son interlocuteur, et là je tire le trait entre ce qui précède et l'expression d'une certaine ardeur ou obstination révélant plutôt le tempérament de la personne.
     
  10. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Voilà ! Tu as mis le doigt sur le mot juste "respect". "Respecte toi si tu veux que les autres te respectent". Ce qui nous ramène au comportement caractéristique qui révèle la personnalité de l'interlocuteur déguisée en réflexions négatives et totalement hors du contexte. On s'attaque à la personne au lieu d'argumenter ses idées car, pour ce faire, cela exige une certaine maturité d'esprit afin que le dialogue se fasse dans un espace "propre" intellectuellement parlant.
    Et pourtant, il y a des gens analphabètes qui savent comment se comporter avec autrui et qui forcent le respect. Ce sont des personnes qui font preuve de Sagesse. Le respect et la sagesse, voilà deux mots magiques qui marquent l'interlocuteur en son for intérieur même s'il ne partage pas les mêmes idées.

    Nous sommes tous égaux, ce qui fait notre différence c'est la façon de concevoir les choses de la Vie. Et à chacun sa propre façon de les interpréter...
     
  11. russimor

    russimor motatabbi3

    J'aime reçus:
    68
    Points:
    0
    e n t i è r e m e n t d ' a c c o r d
     
  12. FathiRedouane

    FathiRedouane Bannis

    J'aime reçus:
    6
    Points:
    0
    N'oublions pas aussi le "feeling" ce sentiment impalpable mais non moins réel qui fait que certaines personnes ont le "don" de détecter soub7anallah la misère intellectuelle, la bassesse de l’âme et la pauvreté de l'esprit de certains autres mortels, peu importe le masque que ceux-ci portent ni le comportement "correct" qu'ils s’évertuent à afficher...question de "feeling"...
     

Partager cette page