Quand la science s'appuie sur les jeux en ligne

Discussion dans 'Bibliothèque Wladbladi' créé par Mysa, 4 Juin 2012.

  1. Mysa

    Mysa Accro

    J'aime reçus:
    2310
    Points:
    113
    Quand la science s'appuie sur les jeux en ligne


    Foldit, site de référence qui mèle sciences et jeu, a constitué depuis 2008 une communauté de 240.000 joueurs à travers le monde. - DR
    Foldit, site de référence qui mèle sciences et jeu, a constitué depuis 2008 une communauté de 240.000 joueurs à travers le monde. - DRDes milliers de cerveaux amateurs valent-ils mieux que quelques cerveaux de chercheurs ? Depuis le succès du jeu en ligne Foldit (www.fold.it), qui transforme en énigme ludique les chaînes d'acides aminés des protéines, la question peut se poser. Plusieurs sites à son image ont fait leur apparition pour proposer aux joueurs en ligne un univers qui mêle sciences et jeu, à coups de stratégie et de défi pour faire avancer la recherche.

    Phylo, un outil de calcul humain pour la génomique comparative, est le modèle du genre. Sur fond de musique jazz, le site invite les joueurs à « repérer des maladies génétiques dans l'ADN humain » en travaillant sur l'alignement de séquences multiples, c'est-à-dire les similarités des structures de l'ADN. Les biologistes utilisent traditionnellement des algorithmes pour réaliser ce travail, mais la taille des génomes, avec leurs 3 milliards de bases, réclame d'énormes capacités de calcul et beaucoup de temps. « Nous avons adapté le problème aux capacités de raisonnement de l'homme sur les formes géométriques », expliquent les promoteurs de Phylo.

    Des avancées concrètes
    Partant de données fournies par l'université de Californie, les utilisateurs se mesurent à l'ordinateur pour maximiser les concordances de nucléotides (constituant l'ADN) représentés par des carrés de couleur en ligne. Pour afficher le meilleur score, il faut superposer le plus de carrés de même couleur en les déplaçant sur chaque ligne. Une concordance rapporte un point, une discordance (deux carrés superposés de couleur différente) en enlève un et un espace vide - figurant une mutation génétique -est sanctionné de 5 points.

    Plus de 3.500 joueurs sont inscrits à ce programme de logique addictif, des cerveaux à mi-temps dont les analyses optimisent les résultats délivrés par les algorithmes. « Phylo offre une symbiose entre l'humain et l'ordinateur », résume le site.

    Mais ce mariage entre jeux vidéo et sciences peut-il faire avancer la recherche ? Oui, si l'on en croit l'exemple de Foldit, site de référence dans ce nouveau domaine. Depuis 2008, Foldit a constitué une communauté de 240.000 joueurs, biochimistes pour la plupart, qui peuvent manipuler en ligne les chaînes d'acides aminés de protéines modélisées en 3D pour en déterminer la forme. La première version du site ne comprenait que des éléments connus des scientifiques pour améliorer les capacités la compréhension des systèmes complexes.

    Une expérience a tout fait basculer l'an passé : un petit groupe de joueurs a été rassemblé autour de l'énigme posée par une enzyme liée au sida du singe. A l'aide d'outils, les utilisateurs pouvaient en modifier la structure et gonfler leur score en réalisant le meilleur pliage. En seulement dix jours, les joueurs, qui discutaient ensemble aux quatre coins de la planète pour améliorer leur stratégie, ont trouvé une structure probable de l'enzyme sur laquelle les meilleurs scientifiques avaient échoué depuis dix ans. Affinés par Firas Khatis, biochimiste à l'université de Washington, les résultats ont été publiés dans la revue « Nature Structural & Molecular Biology ». Les joueurs de Foldit figuraient parmi les signataires.


    d'après Leséchos.fr
     

Partager cette page