quand un proche meurt, doucement, douloureusement...

Discussion dans 'Problèmes des membres' créé par alexander, 8 Février 2011.

  1. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    j'ai vu tant de gens mourir, je n'en suis plus sensible, sauf un peu, un peu d'humanité qui a résiste a 4 années d'expositions et aux séances d'anatomie sur cadavres humains. je prenait même mon sandwich a cote de la porte des urgences alors que les ambulances influaient avec des gens mourant, victimes d'accidents ou autres cas.

    et j ai côtoyé des gens mourant en hôpital, que j ai connu pour quelques jours, leur derniers jours...

    j ai perdu de membre de famille, le pic était il y a 5-7 ans, quand je vivais encore au Maroc. des pertes avec en tète la grande mère de ma mère et plusieurs de ces oncles et tentes. mais que j'ai peu connu. et je n'ai jamais assiste a un funérailles. ma mère ne voulait pas que j'y soit.

    j'ai aussi grandi avec une acceptabilité de la mort, bizarre mais vraie, 9ada2o Allahi wa 9adaroh, on sait que chacun a son tour, la no9adimo wa la no2akhir. et je l'ai toujours accepte. ca ne m'a jamais fait peur, j'ai moi même pense souvent a mon testament. deja a mon enfance, ma mère m'a fait connaître ces vœux et comment elle veux être enterre et tout ce qui va avec y compris do3a2 ma ba3d eddafn.

    mais je reconnais que dans tous ces cas, il n'était jamais question de voire un proche mourir ou même savoir qu'il meurt si doucement, si lentement, si douloureusement.

    Aujourd'hui c'est le cas. quelqu'un qui est proche de moi ici en USA meurt d'une maladie a cause inconnue et sans médicament. Amyotrophic lateral sclerosis (Sclérose latérale amyotrophique). avec cette maladie, les neurones sont détruites une par une, et ca mène a une presque paralysie des muscles, ont fini sur la chaise roulante. puis, c est les muscles respiratoires sont touches, et c est ainsi qu'on meurt, doucement, quand on ne peux plus respirer. même ici en USA, y a pas de médicament. 90% meurt dans 2-3 ans. 10% vivent plus longtemps, il a deja survécu 6 ans. et maintenant il part aux soins intensif. le seul médicament existant il en a utilise tant de fois, il permet de gagner 3-4 mois alors qu'il a deja survécu 6 ans.

    je sais pas comment exprimer ce que je ressent, c'est difficile. je vais le visiter et je sais pas quoi faire ni quoi dire. j'ai du mal a réfléchir ou m'oriente. c'est une maladie que je connais, je sais quelle souffrance il va vivre, et surtout que moi même j'ai des problèmes respiratoire et j'ai souvent eu des apnées (arrêt respiratoires) certes courtes et j'ai survécu. mes problèmes respiratoires bien qu'elle n'ont jamais arrêter, même en absence de l'apnée depuis quelques années, m'ont fait connaître le goût amère de la gêne quand ca m'arrive, quand ca devient difficile de respirer suffisamment pour son corps. mais je sais quelle douleur quelqu'un va devoir affronter quand ca devient permanent et que ca accentue petit a petit. quand les muscles ne bougent plus, une par une. jusqu'à que ce tout s'arrête.

    il m'a écrit, a lire son émail on dirait qu'il a accepte sa fin mais aussi qu'il garde l'espoir de gagner encore un peu plus de temps. mais j'arrive pas a le suivre dans cette logique. il a eu 6 ans pour accepter et il a deja 80 ans. j'ai toujours su qu'il est malade sans jamais demande pourquoi ni comment cet homme a fini ainsi, j'ai préféré croire que c'était un accident de la guerre de Vietnam. et le voila me révélant la vérité. toute la vérité en un émail long et douloureux. auquel j'arrive pas a répondre.


    je ne le connais que depuis 2 ans, je me suis très rapproché de lui et de sa charmante femme de 82 ans. plus vieux que mes grands parents je les traitaient comme si ils étaient justement mes grands parents. vu que j'ai pas de famille ici et très peu de gens vaux autant pour moi qu'eux. très peu de gens je les ai vu et connu autant qu'eux.

    ca me fait si mal, et ca me rend tellement confus. j'avoue être désorienté depuis ces dernières heures. depuis que j'ai lu son émail m'expliquant sa situation en me donnant le numéro de sa chambre privée dans ce centre spécialisé, dans lequel il risque de passe le restant de ces jours. je prie qu'il gagne un peu plus de temps, quelques années de plus. il compte beaucoup pour moi.

    c'est plus facile d'entendre que quelqu'un est mort, même si ca fait mal au 1er coup et les jours qui suit. que de savoir qu'il meurt petit a petit. et vivre avec ce sentiment jour après jour espérant que ca passe, qu'il gagne encore quelques années en craignant que ca se termine trop vite. mais plus ca dure, plus la souffrance s'allonge. a un point qu'on sait plus quoi espéré face a une maladie incurable qui tue en étouffant ces victimes lentement.

    je vous ai écrit car j'en avait besoin d'en parle. bien ca ne changera rien.

    kollo ma3alayha fanin illa wajho rabbik.
    La Ilaha Illa Allah. biyadihi lmolk wa laho lba9a2.
     
  2. Princesse des Sages

    Princesse des Sages Accro

    J'aime reçus:
    219
    Points:
    63
    J'ai vécu cette douloureuse expérience dans mon entourage aussi.
    C'est vraiment très triste de vivre ou côtoyer une personne souffrant de cette maladie Moi personnellement j'ai fini par lâcher après avoir finir les études je n'ai fait que disparaître petit à petit de sa vie. ( il était un collègue à moi)

    Aujourd'hui quand je la croise sur net je trouve pas les mots pour apaiser ses souffrances mais ce qui me rassure c'est sa foi et sa confiance en Dieu. c'est une personne croyante pratiquante qui accepte sa destinée avec grand espoir en l'au-delà .

    Un jour ou un autre notre tour arrivera avec une manière bien précise.

    Alex tu peux pas lui parler de l'Islam ? essayer avec lui On sait jamais :)
     
  3. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    ma3arefshi shni ndeer had sa3a. je reste confus. parfois j'oublie mais une fois yerje3 lbali makanwallish 3aref bash 7as.

    je vais le visiter aujourd'hui.
     
  4. Princesse des Sages

    Princesse des Sages Accro

    J'aime reçus:
    219
    Points:
    63
    Allah iraz9ak sbar akhoya :)
     
  5. Le_Passager

    Le_Passager Bannis

    J'aime reçus:
    68
    Points:
    0
    quand vous dîtes que cette personne est mourante et elle est désespérée, votre aide est vraiment limitée, et ne servira à rien si alexander, et si à chaque fois, vous êtes traumatisé, il vaut mieux ne pas aller le voir, parce que vous ne pourrez pas l’aider. Seule votre tranquillité, tes attitudes positives peuvent l'aider... et d'après ta petite histoire, c'est claire que ton aide pour cet homme sera limitée, rak déjà m8arras w 9albak majrou7,
    Vaut mieux changer de comportement avant d le visiter, et profite du conseil de princesse car c'est l'occasion ou jamais de lui convertir en Islam,
    Qui sait!!! peut etre tkoun nta sbabou inchaalah
     
  6. sweetpoison

    sweetpoison Bannis

    J'aime reçus:
    64
    Points:
    0
    Le prophète (slaw) nous a incité à rendre visite aux malades.
    Je crois que tu dois y aller le voir, 3endak ajr kbir. rebbi li 3aref chkoune fina ghadi yesbe9, même si son cas est desépérée.
    ça lui remonte la morale, au moment ou presque tout le monde l'abondonnent peut-être.
    Je t'encourage chaleureusement à aller lui rendre visite. fi sabil llah.
     
    1 personne aime cela.

Partager cette page