Quelles missions pour nos bibliothèques scolaires à l’ère des NTIC ?

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par Info du bled, 12 Septembre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Haut lieu de formation fondamentale et d'acquisition de compétences, de connaissances et de culture générale, «la bibliothèque scolaire fournit l'information et les idées indispensables à quiconque voudrait réussir sa vie dans la société d'aujourd'hui, laquelle repose sur l'information et le savoir. La bibliothèque scolaire, en aidant les élèves à acquérir les outils qui leur permettront d'apprendre tout au long de leur vie et à développer leurs facultés, leur donne les moyens de devenir des citoyens responsables». (Manifeste de l'Unesco pour la bibliothèque scolaire, Unesco/Ifla, 2000).
    Dans ce cadre d’idée, la bibliothèque scolaire se trouve être un point de convergence des apprentissages et des savoir-faire. Elle offre des ressources documentaires en relation avec les matières enseignées, des outils de recherche d'information et un espace de travail destiné à tous les usagers de l'école, qu'ils y viennent à titre individuel, en groupe ou par classe.
    De même, elle offre un cadre accueillant, favorisant le travail personnel et la détente. On y vient pour lire un roman, feuilleter une revue, préparer le prochain travail écrit ou collecter la documentation nécessaire à la présentation d'un exposé, consulter un ouvrage de référence, travailler avec Internet, dévorer une bande dessinée ou encore, retrouver des camarades.
    Aussi, la bibliothèque scolaire stimule-t-elle le goût de la lecture et la curiosité intellectuelle des élèves. Elle les incite à s'ouvrir aux problèmes du monde actuel et à leur milieu environnant. Elle les conduit aussi à découvrir notre patrimoine culturel au sens large du terme.
    En dehors des salles de cours, elle se présente comme le seul autre «lieu pédagogique» qui contribue à accroître les capacités d'autonomie et de recherche des élèves, ainsi qu'à développer leur esprit critique. Largement ouverte durant les périodes scolaires, elle leur permet d'apprivoiser le livre ; les élèves peuvent y faire appel à des bibliothécaires s'ils le souhaitent.
    Dans ce contexte, toutes les formes de partenariat avec les enseignants sont possibles et restent encore largement à inventer. Ces derniers peuvent notamment venir y travailler avec leurs classes, développer des projets en collaboration avec les bibliothécaires et leur demander un encadrement particulier pour certains élèves, par exemple.
    En effet, «il a été démontré que lorsque les bibliothécaires et les enseignants travaillent en collaboration, les élèves font des progrès en écriture et en lecture, savent mieux apprendre et résoudre des problèmes. Ils acquièrent une expérience des techniques de l'information et de la communication.» (Manifeste de l'Unesco pour la bibliothèque scolaire. Unesco/IFLA, 2000).
    La bibliothèque joue donc un rôle socioculturel important dans l'institution scolaire. Elle participe à un processus de démocratisation de l'accès aux connaissances, contribuant à réduire les différences sociales ou de résultats scolaires. Lors de leur parcours, du primaire au lycée, les élèves devraient avoir accès, dans chaque établissement scolaire, à une bibliothèque adaptée à leur stade d'apprentissage, à leur niveau de connaissances et de développement personnel.
    La bibliothèque est un outil de travail souple : grâce aux compétences des bibliothécaires et à sa gestion informatisée, elle peut s'adapter rapidement à l'évolution des besoins de l'enseignement. Elle élargit ainsi l'éventail des activités pédagogiques offertes par l'école.
    Pour ce faire, le bibliothécaire est appelé à jouer pleinement son rôle et à s’acquitter de ses multiples missions de gestionnaire, documentaliste et d’animateur car, dans cette optique, il est appelé à mettre à disposition des élèves et du corps enseignant un choix de ressources documentaires et d’ouvrages de fiction disponibles sur différents supports. Ces documents doivent répondre aux besoins et attentes des utilisateurs et sont adaptés aux différentes matières enseignées. Cette sélection se fait en collaboration avec les enseignants.
    Le bibliothécaire forme aussi les élèves à la recherche documentaire et les incite à trier, évaluer, classer et hiérarchiser l’information trouvée. Il leur apprend également a utiliser les Technologies de l’information et de la communication (TIC) et leur permet d’acquérir des compétences et de l’autonomie dans la recherche de documentation.
    Cet apprentissage, ayant pour but l’intégration et l’utilisation des ressources documentaires dans le cadre scolaire, se fait notamment en étroite collaboration avec les enseignants.
    Aussi, le bibliothécaire doitil créer dans son service un environnement culturel et éducatif favorable à l’acquisition de connaissances, tout en mettant sur pied des activités et des animations permettant l'épanouissement de l'élève, l'éveil de sa curiosité et de son intérêt pour le livre et la lecture. Dans ce domaine, les possibilités de collaboration avec les enseignants ou des intervenants extérieurs sont multiples.
    De même, le bibliothécaire doit gérer au quotidien les ressources humaines, matérielles et financières de son service. Il planifie et coordonne son travail et celui de ses collaborateurs. En rédigeant le rapport annuel, il suit l'évolution de la bibliothèque et assure son développement. Il s'acquitte de nombreuses missions. Mais, il doit jouir de toute sorte de compétences lui permettant de mieux gérer son service et afin de répondre aux besoins des utilisateurs de la bibliothèque scolaire.
    Dans ce sens, il doit connaître bien le marché de l’édition, ce qui lui permettra de mettre en place une politique d'achat cohérente. Il doit maîtriser les standards bibliothéconomiques et les procédures de prêt interbibliothèques. Il doit aussi se préoccuper des diverses lois inhérentes à la gestion du droit d’auteur.
    A l’ère de l’Internet et des échanges électroniques, le bibliothécaire doit posséder de solides connaissances en informatique, qu’il mettra régulièrement à jour. Il doit offrir un service de qualité aux usagers et faire preuve de disponibilité, d'écoute et d'entregent. Il doit être précis, rigoureux et méthodique.
    Il doit bien connaître ses collections et les ressources documentaires dont il dispose comme il doit employer des outils professionnels, tels que les thésaurus et les listes d'autorité. Il doit maîtriser les outils d'information, de communication et de documentation qu'il met à disposition de son public (Internet, courrier électronique, logiciels et Cd-rom de recherche de documentation).
    De l’aisance dans la communication orale et écrite lui est nécessaire, notamment lors de la présentation de la bibliothèque ou dans la rédaction de documents d’aide à la recherche.
    Le bibliothécaire montre des aptitudes à travailler avec des jeunes. Grâce à son statut particulier, sa capacité d'écoute et de dialogue, il est en mesure d'anticiper les besoins des utilisateurs et de répondre au moment opportun aux demandes exprimées.
    Il doit faire preuve d'esprit d'initiative et possède un goût pour l'animation. Il doit développer ses connaissances en littératures classique, contemporaine et de jeunesse.
    Ainsi il doit remplir pleinement son rôle de passeur et de médiateur du livre auprès de son public.
    Enfin, le bibliothécaire doit posséder le sens des responsabilités et de l'organisation. Il doit maîtriser les outils bureautiques et avoir de l'aisance dans la rédaction.
    Il doit connaître aussi le système éducatif de sa région et les programmes d'études et entretenir de bonnes relations avec les personnes internes à l'établissement (enseignants, élèves, personnel administratif) et externes (bibliothécaires, libraires, fournisseurs, concepteurs de logiciels).


    Les missions du bibliothécaire

    Le bibliothécaire doit s’acquitter de plusieurs missions à savoir :
    - définir une stratégie d’acquisition en fonction du fonds documentaire existant, des besoins et du budget ;
    - identifier, sélectionner, acquérir les documents, en se tenant au carrefour de toutes les sources d’information : la presse générale et spécialisée, les librairies, les salons du livre, les émissions télévisées et radiophoniques, les sites Internet ;
    - traiter les divers types de documents selon les règles bibliothéconomiques internationales (classification, catalogage, indexation) et les intégrer au fonds à l'aide de logiciels spécialisés ;
    - garantir la cohérence dans l’application de ces règles et contrôler la qualité des fichiers de données ;
    - adapter au public cible les langages documentaires (lexique, thésaurus) et les systèmes de classement ;
    - gérer l’information électronique (veille numérique) et s’occuper de son intégration au fonds documentaire ;
    - établir des bibliographies ;
    - maintenir le fonds documentaire à jour (inventaire, désherbage, tri, réactualisation) 
    - équiper les documents en vue de leur prêt et entretenir les collections (réparations, reliure) ;
    - organiser le prêt (rappels, réservations, statistiques, prêt interbibliothèques) et tenir à jour le fichier des lecteurs ;
    - aider les usagers à établir des stratégies de recherche permettant de transformer l’information en connaissance ;
    - leur faire découvrir le catalogue de la bibliothèque ;
    - leur présenter les outils de recherche sur Internet ;
    - leur indiquer comment évaluer et trier la documentation trouvée ;
    - développer leur esprit critique face à l’information ;
    - leur faire prendre conscience de la complémentarité des documents papier et électroniques ;
    - promouvoir la lecture: un contact privilégié avec les élèves permet de conseiller des lectures adaptées aux intérêts, besoins et attentes de chacun, en fonction de leurs envies, de leurs passions, de leur maturité et de leur personnalité ;
    - promouvoir la bibliothèque et mettre en valeur ses collections en organisant ponctuellement des animations : expositions thématiques, concours, clubs de lecture, rencontres d’écrivains ;
    - organiser des cours d’initiation à la pratique de la bibliothèque ;
    - veiller à la qualité de l’accueil et à l’organisation du libre-accès : choix d’une signalisation adaptée, création d’un espace convivial propice à l’étude, à la détente et au loisir ;
    - soutenir les différents événements liés à la vie de l'établissement scolaire (journal, site web, semaines spéciales, spectacles, sorties, journées à thème) 
    - fixer la mission et les objectifs de la bibliothèque ;
    - planifier et gérer le budget ;
    - élaborer des outils d'évaluation (enquêtes et statistiques) 
    - établir un règlement d'utilisation ;
    - assurer le suivi du courrier ;
    - gérer les abonnements de périodiques ;
    - acquérir le matériel et l'équipement nécessaires (mobilier, matériel informatique, fournitures diverses)
    - contrôler le bon fonctionnement du parc informatique ;
    - encourager les échanges au sein d'un réseau de bibliothèques ;
    - planifier son perfectionnement professionnel ;
    - encadrer et former les stagiaires, apprentis ou autres collaborateurs ;
    - participer ponctuellement à des réunions internes et groupes de travail.







    Source : libe.ma
     

Partager cette page