Réforme pédagogique : Les nouveaux livres de l'année scolaire 2005-2006

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 21 Septembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    La nouvelle année scolaire a apporté avec elle son lot de nouveaux livres. La sixième année primaire, la troisième année secondaire et les troncs communs du secondaire qualifiant sont les niveaux concernés cette année par la réforme du livre scolaire.

    En effet, le processus de production des livres scolaires pour l'année 2005-2006 a permis de retenir 21 nouveaux livres accompagnés de 21 guides d'enseignement pour la sixième année primaire, le guide et le livre de l'enseignant pour la 3ème année amazighe, 27 nouveaux livres accompagnés de 27 guides et 42 nouveaux livres pour les troncs communs. Un dernier livre scolaire d'éducation familiale de la 2ème année collégiale a été produit par la même occasion en vue d'atteindre l'objectif de la diversification dans cette matière et ce niveau.
    Selon un communiqué du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, cette opération vient achever l'implantation des programmes révisés et la réforme des livres scolaires de l'ensemble des cycles primaire et secondaire collégial et entamée cette implantation au niveau du secondaire qualifiant.
    Satisfait des résultats de cette opération, ce département considère que le choix de ces nouveaux manuels a été fait d'une manière minutieuse, suite à une procédure novatrice, qui vise, outre le rehaussement de la qualité pédagogique des ouvrages et le développement d'une concurrence transparente entre les éditeurs, la diversification des livres scolaires afin de mettre fin au livre unique.
    Quelque 34 éditeurs ont participé à l'appel d'offres lancé par le ministère de l'Education nationale avec un total de 301 projets. La sélection des manuels a été confiée à une commission dite d'évaluation et de validation des manuscrits composée d'une centaine de personnes. Outre une grille de critère précis, le ministère de l'Education nationale tient à préciser dans ce cadre que l'examen des propositions a obéi au principe de l'anonymat, en ce sens que ce n'est qu'après la sélection des manuels validés que les noms des éditeurs ont été dévoilés.
    La qualité aurait été au centre des préoccupations de la commission d'évaluation et de validation des projets, avec pour clé de voûte, la prise en considération des principes de l'ingénierie pédagogique, le recentrage des besoins des apprenants et l'investissement des principes et concepts didactiques favorisant, entre autres, le développement des réflexes démocratiques et l'ouverture de l'apprenant sur l'environnement international.
    Si le ministère de l'Education nationale a opté pour la diversification des livres scolaires, il a, en retour, confié aux académies et aux délégations la constitution de commissions pédagogiques qui procéderont au choix des livres scolaires parmi les livres validés par la commission d'évaluation et de validation. Lesquels manuels doivent impérativement comporter la mention "homologué par le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique".



    LIBERATION
     

Partager cette page