Résumé de la présaison 2008 du Barça

Discussion dans 'Barça' créé par simo160, 31 Juillet 2008.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48

    Compte-rendu des trois premiers matchs du Barça joués respectivement face à Hiberdian, Dundee United et à la Fiorentina...

    Hibernian 0 – 6 FC Barcelona

    3 jours après être arrivé en terres écossaises pour préparer la saison à venir, le FC Barcelone avait rendez-vous pour son premier match de l’année dans le mythique stadium de Murrayfield, plus habitué à accueillir la balle ovale. Ce match était surtout symbolique pour un homme, celui qui a repris le flambeau de Frank Rijkaard : Pep Guardiola. Avec un style bien différent du néerlandais, il devra essayer de trouver les pièces qui s’assemblent le mieux au puzzle afin d’empocher les succès les uns après les autres. La composition de départ était d’ailleurs assez représentative du melting pot qu’était en train de faire Guardiola en alignant en même temps des joueurs de la filiale, des nouvelles recrues et des ‘anciens’. Les 11 joueurs qui montaient donc sur la pelouse pour commencer le match étaient Valdés; Alves, Márquez, Piqué, Córcoles; Busquets, Víctor Vázquez, Gudjohnsen; Messi, Henry et Pedrito.

    Première mi-temps
    Il n’aura pas fallu longtemps au Barça pour se mettre en action. Henry avertissait déjà pour la première fois Mc Neil et Gudjohnsen toucha déjà pour la première fois les filets après seulement 4 minutes. La possession de balle barcelonaise était totale et il ne fallut attendre que 10 minutes de plus pour voir le second but, venu du pied de Lionel Messi, arriver. Gudjohnsen se mettait à nouveau en évidence en marquant pour la seconde fois seulement 3 minutes après son compère argentin. Le niveau était tellement peu relevé en face qu’il ne fallut attendre que 10 minutes de plus pour que Pedrito convertisse le quatrième essai Barcelonais. Lors de ces 45 premières minutes de jeu, on a donc pu observer un Barça qui jouait avec beaucoup de concentration, avec de l’agressivité et qui offrait une belle prestation en général. De plus, le niveau physique apparent avait l’air satisfaisant.

    Deuxième mi-temps
    Guardiola continue d’essayer de trouver un équilibre entre les trois parties de l’équipe et fait ainsi rentrer les canteranos Jeffren et Abraham, les nouveaux Caceres et Marc Crosas (puisqu’on peut le considérer ainsi suite à son escapade lyonnaise) et les anciens Bojan, Touré et Pinto. Et la petite perle locale, Bojan, qui atteindra très prochainement la majorité, ne se fît pas prier très longtemps puisqu’il marqua trois minutes seulement après son entrée au jeu grâce à un caviar venu des pieds de Jeffren. Après un moment de relâchement et l’entrée au jeu de Hleb, Keita et Eto’o, le sixième but intervint juste après grâce à Jeffren et une superbe passe de Touré Yaya. Bojan et Keita ont encore eu l’occasion d’aggraver le score mais la bête était assez touchée comme cela, la mise à mort n’étant pas prévue au programme.

    Un set à zéro, score clair, net précis. Score peu flatteur dans le monde du rugby, il est également synonyme de raclée dans celui du football. Cependant, on ne peut tirer d’enseignement valable de cette première rencontre vu la qualité de jeu développée en face. On peut tout de même retenir l’activité de Dani Alves sur le flanc droit et la bonne attitude des canteranos Pedrito et Jeffren.

    Fiche technique
    0 - Hibernian: McNeil (Grof, min.83); Van Zanten, Jones, Hogg (Canning, min.73), Hanlon; Murray (Chrisholm, min.46), Stevenson (Thicot, min.46), Shiels (Rankin, min.73), Nish; Fletcher (Morais, min.65) et ÒBrien (Cropley, min.83).

    6 - Barcelona: Valdés (Pinto, min.46); Córcoles, Márquez (Martín Cáceres, min.46), Piqué, Alves (Abraham, min.46); Víctor Vázquez (Crosas, min.31) (Hleb, min.66), Gudjohnsen (Keita, min.66), Sergi Busquets (Touré Yaya, min.46); Messi (Jeffren, min.46), Henry (Bojan, min.46) et Pedro (Eto’o, min.66).

    Buts: 0-1, min.5: Gudjohnsen. 0-2, min.15: Messi. 0-3, min.17: Gudjohnsen. 0-4, min.27: Pedro. 0-5, min.48: Bojan. 0-6, min.69: Touré Yaya.

    Données du match : se déroulait au Murrayfield d’Edimbourg devant 23.390 spectateurs.


    Dundee United 1-5 FC Barcelona
    Le Barça confirme. Le FC Barcelone, après avoir démontré toutes ses qualités offensives face à Hibernian (6-0), se rendait sur le terrain du club Ecossais de Dundee United pour un exercice plus complexe face à une formation qui avait posé certains problèmes au Barça l'an passé. Le public était très impatient de voir ce que Pep Guardiola concoctait et si le nouveau régime du Barça fonctionnait. L'équipe titulaire du FC Barcelona était la suivante : Valdès, Alves, Cacéres, Marquez, Sànchez, Crosas, Keita, Gudjohnsen, Pedrito, Henry et Bojan.

    Première mi-temps
    Le Barça, avec son nouvel entraîneur Pep Guardiola et une nouvelle équipe, réalisa une première période assez médiocre dans le jeu, si médiocre que le club écossais de Dundee United trouva le chemin des filets à la 24è minute de jeu par une superbe séquence collective. Cacéres essaya de détourner un ballon aérien de la tête mais il ne fit que le prolonger pour un attaquant de Dundee United qui se décala parfaitement pied droit afin de centrer pour que son partenaire, Buaben, place une tête imparable qui prit Victor Valdès à contre-pied.
    Les locaux ouvrent le score. 1-0.

    Mais le Barça n'avait pas dit son dernier mot et le fit ressentir tout de suite. Deux minutes après avoir concédé un but, Daniel Alves effectua un bon centre et Thierry Henry, à la réception, dû frapper deux fois au but pour marquer le but égalisateur. Les deux équipes reviennent à égalité. 1-1.

    C'est sur ce score que les deux équipes quittent la pelouse afin de profiter des 15 minutes de repos. Cette première période ne fut pas brillante du tout pour les catalans.

    Seconde période
    A l’entame de la seconde période, Guardiola décidait de faire rentrer Leo Messi et Samuel Eto'o.
    Comme on pouvait s'y attendre, Messi ne passa pas à côté de son match. 8 minutes après être rentré, le petit Argentin trouva le chemin des filets afin de donner pour la première fois du match l'avantage au Barça. 1-2.
    C'est là que Dundee United commença à se sentir lourd. Suite à une grossière erreur défensive, le lion indomptable Samuel Eto'o s'en alla dribbler le gardien adverse et marquer à l'aide de son pied gauche. Le Barça mène 1-3 et commence à retrouver sa qualité de jeu rapide.

    Mais le cauchemar des Ecossais n'était pas fini. Ce cauchemar se nommait Leo Messi. Suite à une action collective de grand art, Leo, côté droit, fixa le défenseur, s'appuya sur Samuel Eto'o qui lui remit le ballon en position d'une-deux, ballon aérien que l'Argentin concrétisa en effectuant un ciseau acrobatique spectaculaire. Le plus beau but de la journée était signé Leo Messi et le score était maintenant de 1-4 en faveur du Barça.
    Leo Messi, qui ira jouer les J.O de Pékin, ne s'arrêtera pas à deux buts. Après un contrôle extraordinaire de Samuel Eto'o, le camerounais buta sur le gardien adverse. La balle revient sur Leo Messi qui effectua un double contact et poussa le ballon de son pied gauche.

    L'Argentin, auteur d'un triplé, sera fort logiquement élu homme du match. Si le score est plutôt favorable au Barça, il y a néanmoins une question qui survient : le Barça peut-il se débrouiller sans Messi, à l'image de cette médiocre première période disputée sans l'Argentin ? Nous aurons la réponse lorsque Leo Messi partira aux J.O de Pékin. En attendant, le Barça en est à deux victoires consécutives avec un total de 11 buts en 2 matchs et un seul but encaissé, un bilan plutôt positif pour le nouveau coach, Pep Guardiola.

    Fiche technique
    1 - Dundee United: Zaluska, Dillon (Robertson, min.59), Grainger (Kovacevic, min.59), Wilkie (Sandaza, min.75), Dods, Flood (Swanson, min.75), Feeney (Kenneth, min.75), Robertson (Shala, min.59), Daly (Dixon, min.59), Gomis et Buaben.

    5 - Barcelona: Valdés (Pinto, min.46); Alves (Abraham, min.64), Márquez (Piqué, min.46), Martín Cáceres, Víctor Sánchez (Córcoles, min.79); Keyta (Touré, min.46), Crosas (Busquets, min.46), Gudjohnsen (Víctor Vázquez, min.46); Pedro (Messi, min.46), Henry (Eto’o, min.46) et Bojan (Jeffren, min.46).

    Buts : 1-0, min.24: Prince Buaben. 1-1, min.26: Henry. 1-2, min.54: Messi. 1-3, min.62: Eto’o. 1-4, min.76: Messi. 1-5, min.78: Messi.

    Données complémentaires : se déroulait au Tannadice Park de Dundee devant 13.000 spectateurs.


    ACF Fiorentina 1-3 FC Barcelona

    Après avoir rendu une excellente copie lors des deux matchs amicaux en Ecosse, le Barça se rendait à Florence dans le but de disputer un match amical face à la Fiorentina.


    Certes, avant cette rencontre, le Barça avait disputé deux matchs amicaux. Seulement, ce match était le premier vrai test de cette présaison car pour la première fois de l'été, l'équipe alignée ressemblait énormément, si ce n'est le secteur offensif, à une équipe type.

    En effet, Pep Guardiola enregistrait les retours des Espagnols ayant disputé l'Euro : Xavi Hernandez, Andrés Iniesta et Carles Puyol.

    De plus, pour la première fois depuis le début de cette présaison, Eric Abidal disputait un match amical. L'équipe titulaire était la suivante : Valdes, Alves, Puyol, Pique, Abidal, Keita, Touré, Xavi, Iniesta, Messi et Pedrito.

    Première mi-temps
    Après avoir développé un excellent football sur les terres Ecossaises, le FC Barcelone continuait de pratiquer son beau jeu et de maîtriser le ballon. De plus, le Barça ne laissait aucun espace et donc aucune occasion aux joueurs de la Fiorentina. Une équipe très bien organisée par Pep Guardiola dominait totalement ce début de première mi-temps. De belles séquences collectives, une bonne vitesse de jeu, de la propreté dans les passes, le Barça ne laissait percevoir aucun point faible.

    Si bien qu'après seulement 10 minutes de jeu et une action collective époustouflante, Xavi s'exerça au tir, décalé par Seydou Keita, fraîchement transféré du FC Séville au FC Barcelone. La frappe du pied gauche du petit lutin espagnol s'en alla mourir sur la barre transversale alors que Sébastien Frey était totalement battu. Mais ce n'était que partie remise. Le Barça continuait de développer un football de qualité et, alors que l'on s'approchait des trente premières minutes de jeu, Leo Messi, côté droit, se décala pied gauche et effectua un centre très tendu en direction du second poteau, et plus précisément de Piqué qui, en levant la tête servit Carles Puyol, idéalement placé dans l'axe. Un but entièrement marqué par les deux défenseurs axiaux permit au Barça de mener au score 0-1, le tout peu avant la pause et la rentrée aux vestiaires des deux équipes.

    Alors que les joueurs se reposaient, Pep Guardiola, lui, réfléchissait aux changements qu'il allait effectuer pour disputer la seconde période. Après 15 minutes de repos et après avoir réfléchi, l’entraîneur du Barça effectua plusieurs changements :
    Carles Puyol, buteur en première période, laissait sa place au jeune Cacéres, transféré de Villarreal au Barça cet été.
    Eric Abidal, lui, après avoir disputé 45 premières minutes assez bonnes (plus de participation offensive et sûreté défensive), quittait la pelouse en lieu et place du Brésilien Sylvinho.
    Xavi Hernandez, auteur d'une frappe sur la barre transversale durant la première période, laissait sa place à Jeffren.
    Enfin, Bojan Krkic, petite pépite du Barça, entrait à la place de Pedrito .

    Seconde mi-temps
    Après l'entrée de Caceres, Sylvinho, Jeffren et Bojan, le Barça rentrait sur la pelouse avec la même envie qu'en début de match : l'envie de marquer et de gagner. Alors que la seconde mi-temps venait de commencer, Seydou Keita servit Jeffren côté gauche. Après s'être bien débarrassé des défenseurs qui le marquaient, Jeffren, dans un angle peu évident, parvint à trouver le cadre de Sébastien Frey. 0-2 en faveur du Barça.

    Le match se devait de retrouver du suspens. Seydou Keita, auteur d'un bon match, céda sa place à Eidur Gudjohnsen. Alors que l'on se trouvait à 20 minutes du coup de sifflet final, ce dernier réalisa une médiocre passe qui permit à l'attaquant de la Fiorentina, Passini, d'ajuster Victor Valdès d'un plat du pied à gauche du gardien.
    1-2. Le public, fou de joie, croyait aux chances de la Fiorentina de revenir dans le match, mais ce même public avait oublié qu'en seconde période, le petit Bojan Krkic était rentré. Et ce dernier, servi par Victor Vazquez dans la surface, surprit tout le monde. Il effectua premièrement une feinte pour éliminer un premier défenseur avant d'effectuer un crochet extérieur pour en éliminer un deuxième et réalisa une frappe surpuissante dans un angle compliqué. C'est beau et cela fait 1-3 pour le FC Barcelone.

    Le match terminé, le Barça de Pep Guardiola peut se vanter d'avoir réalisé un sans-faute actuellement, en marquant 14 buts en 3 matchs et en n'en encaissant que deux. Sauf trébuchement de dernière minute aux Etats-Unis, le Barça semble de plus ne plus prêt pour affronter la saison prochaine.


    Fiche technique :
    1 - Fiorentina: Frey (Storari, min. 71), Zauri, Gamberini (Da Costa, min. 66), Kroldrup, Pasqual, Melo, Donadel (Jovetic, min. 56) Santana, Kuzmanovic, Gilardino (Gobbi, min 55) et Mutu (Giobetich, min. 55).

    3 - Barcelona: Valdés, Alves (Víctor Sánchez, min. 76 ), Piqué, Puyol (Cáceres, min. 45), Abidal (Sylvinho, min. 45), Touré (Víctor Vázquez, min. 62), Xavi (Sergi Busquets, min. 45), Keita (Gudjohnsen, min. 62), Iniesta (Jeffren, min. 35, Marc Crosas, min. 76), Pedro (Bojan, min. 45) et Messi (Hleb, min. 69).

    Buts : 0-1, min. 29: Puyol. 0-2, min. 47: Jeffren. 1-2, min: 70 Pazzini. 1-3, min. 72: Bojan.

    Données complémentaires : se déroulait dans l’Estadio Artemio Franchi devant 40.428 spectateurs. Match correspondan tau Memorias Franchi.

    www.fcbarcelonaclan.com
     

Partager cette page