Raúl, une légende s'en va

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 31 Juillet 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Nombreux sont les supporters incapables d'imaginer Raúl González Blanco portant d'autres couleurs que celles du Real Madrid. Pourtant, la légende vivante de la capitale espagnole a annoncé ce lundi son départ, après seize années passées au club. L'émotion était palpable lors de la conférence de presse: tant le capitaine que l'assemblée avaient du mal à retenir leurs larmes.

    Après un élogieux discours de Florentino Pérez, le '7' a pris la parole: "C'est un jour difficile pour moi, sans doute le plus difficile de toute ma carrière. J'aime le football, et jouer au Real Madrid est le plus grand rêve que j'ai pu imaginer. Mais je me sens l'âme d'un joueur, et je veux continuer tant que mon corps me le permet". "Durant ces 16 années, j'ai tout donné pour ce club, car j'ai sans cesse voulu rester fidèle aux valeurs que le Real m'a inculquées dès mon enfance. Je veux que tout le monde sache que lors de chaque action, lors de chaque dribble, lors de chaque course, lors de chaque démarquage, lors de chaque tir, et lors de chaque geste que j'ai pu réaliser sur le terrain, j'ai essayé de donner le meilleur de moi-même". Après avoir remercié ses proches et Jorge Valdano, qui l'a fait débuter en équipe première, Raúl est descendu dans le Stade Santiago Bernabeu, où des fidèles lui ont réservé une standing ovation.


    "Je quitte le Real, mais il ne s'agit pas d'un au revoir: c'est un "à bientôt". Mourinho m'a fait douter, je pense que j'aurais pu jouer un bon nombre de minutes cette saison. Mais il est temps pour moi de découvrir autre chose: un nouveau championnat, un nouveau club, une nouvelle culture. Je ne suis pas sûr à 100% d'évoluer en Allemagne. Certes, Schalke 04 est fortement intéressé par mes services, mais d'autres clubs le sont également. Ce qui est sûr, c'est que je jouerai en Allemagne ou en Angleterre".

    Interrogé quant au meilleur adversaire contre qui il a dû batailler, Raúl n'a pas hésité un instant: "Pep Guardiola. En plus, c'est sa passe qui m'a permis de marquer mon premier but en équipe nationale. Au Real Madrid, j'ai connu beaucoup de grands joueurs, mais je me souviens particulièrement de Fernando Redondo". Enfin, la presse lui a demandé de réagir au sujet de la proposition de certains de retirer le numéro 7 du Real Madrid. Raúl a été clair: "Peu importe qui porte le numéro 7: l'important, c'est l'écusson du club". Avant de se retirer, il a souhaité bonne chance à son club de toujours. C'est un grand monsieur qui quitte le Real Madrid.



    SOURCE
     

Partager cette page