Rabat abrite le Forum d'opportunité numérique d’Afrique : Le Maroc se met à l’heure d

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 1 Septembre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Rabat a abrité hier le Forum d'opportunité numérique d’Afrique. Co-organisé par le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies et le ministère de l’Administration publique et de la sécurité (MOPAS) de Corée, ce forum a vu la participation de plus de 100 participants représentant une vingtaine de pays africains.
    Cette rencontre, qui a été présidée conjointement par Ahmed Réda Chami et et M. Lee, ministre coréen de l’Administration publique et de la Sécurité, a été une occasion pour ces pays de débattre de la stratégie et des pratiques du e-gouvernement, et pour le Maroc, pays leader dans le domaine de TIC, de faire le bilan de son expérience dans ce domaine.
    Le partenariat entre le public et le privé visant à promouvoir le domaine de TIC a été également à l’ordre du jour des travaux de cette journée qui a permis l’échange d’idées et de stratégies visant la promotion des nouvelles technologies de la communication dans la région africaine. Outre le Maroc, la Corée qui a parrainé cette rencontre a participé en force à ce forum, par le biais notamment de plusieurs sociétés coréennes, dont Samsung, LG, SK et CNS, SK, C&C et KT.
    Ces derniers ont présenté les nouvelles pratiques d'intégration du système d'e-gouvernement, dont notamment l’introduction de l’e-procurement (achats électroniques) et de la sécurité de l’information électronique, et la présentation de l’e-gouvernement ainsi que la présentation du Centre de données informatiques vert pour réduire l’impact environnemental.
    Par ailleurs, et en marge de ce forum, M. Réda Chami et M. Lee ont signé un mémorandum d’entente entre les deux ministères marocains et coréens. Un mémorandum qui vise à établir le cadre général de la coopération entre les deux pays, notamment dans des domaines qui ne sont pas suffisamment explorés. En particulier celui de la formulation de la politique d’informatisation, l'implémentation des échanges et des études collectives sur l’informatisation, l'établissement de contre-mesures pour atténuer les effets néfastes de l'informatisation et encourager les capacités de chaque nation dans les domaines d'intérêt commun et conformément aux rôles respectifs et aux compétences des deux Etats.
    Cette journée d’hier, 100% TIC, a pris fin par l’inauguration du Centre d'accès à l’Information Maroc-Corée ouvert à l'Université Mohammed V des Sciences juridiques, économiques et sociales à Salé. Etabli avec la coopération de l’Agence nationale d’information (NIA) de Corée, ce centre doit bénéficier à l’ensemble des étudiants des différents cycles des formations et des recherches.








    Source : libe.ma
     

Partager cette page