Rabat convoque l'ambassadeur d'Espagne pour de "fausses nouvelles"

Discussion dans 'Scooooop' créé par alexander, 30 Janvier 2011.

  1. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    [​IMG]

    Le Maroc a convoqué l'ambassadeur d'Espagne à Rabat pour protester contre des informations de médias espagnols faisant état de mouvements de troupes marocaines en prévision de possibles manifestations suite aux troubles en Egypte et Tunisie, a annoncé dimanche le gouvernement.

    "Le gouvernement du Royaume du Maroc oppose un démenti catégorique à ces fausses nouvelles propagées" par des "médias publics", a déclaré le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement Khalid Naciri.

    M. Naciri a lu, au cours d'un point de presse, une déclaration soulignant que Rabat avait "accueilli avec indignation les informations fallacieuses progagées par certains médias publics" espagnols, notamment la télévision publique Canal 24.

    Il s'agissait, a-t-il ajouté, d'"allégations infondées relatives aux fait que le Maroc aurait déployé des troupes des Forces Armées Royales stationnées dans nos provinces du sud vers Casablanca et Rabat, et ce en prévision de supposées manifestations éventuelles. "

    Des médias espagnols et d'autres sites avaient dit ou écrit que les autorités marocaines, inquiètes d'une éventuelle contagion des révoltes en Tunisie et en Egypte, auraient ramené des troupes du Sahara occidental pour qu'elles soient prêtes à intervenir en cas de troubles.

    Le ministre des Affaires étrangères Taieb Fassi Firhi a convoqué l'ambassadeur d'Espagne au Maroc et téléphoné au chef de la diplomatie espagnole pour leur faire part de "l'indignation" des autorités marocaines face à "ces agissements irresponsables", a annoncé M. Naciri.

    Le ministre de l'Intérieur Taieb Cherkaoui a effectué une démarche similaire auprès de son homologue espagnol dans le but d'éviter "la perpétuation de ces dérapages médiatiques à répétition", a-t-il précisé.

    Le porte-parole du gouvernement marocain a de nouveau dénoncé le traitement par des médias espagnols du démantèlement, le 8 novembre à Lâayoune au Sahara occidental, d'un camp de quelque 15. 000 contestataires, l'estimant trop favorable au Front Polisario.

    Selon Rabat, les incidents de Lâayoune ont fait 13 morts, dont 11 parmi les forces de l'ordre. Le Front Polisario a fait état pour sa part de "dizaines de morts", sans toutefois les identifier.

    Les informations sur d'éventuels mouvements de troupes sont "une extension naturelle des méthodes de travail (. . . ) qui ont atteint leur paroxysme dans l'agressivité, la haine et la falsification de la réalité lors de la couverture de l'affaire du campement" de Lâayoune, a affirmé M. Naciri.


    Rabat avait notamment reproché à des médias espagnols d'avoir publié une photo d'enfants palestiniens blessés dans une attaque israélienne sur Gaza en 2006, en la présentant comme celle de "victimes de la répression marocaine".

    http://www.jeuneafrique.com/depeche...deur-d-espagne-pour-de-fausses-nouvelles.html
     
  2. PortaVoz

    PortaVoz Visiteur

    J'aime reçus:
    8
    Points:
    0
    lmaghrib khasou dima ykon mosallata 3lih l anwar ya salaaaaaaaaaam , o ygolo hta l3id ghedda .
     

Partager cette page