Rabat dénonce la manipulation des immigrants clandestins par l'Algérie

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 16 Octobre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Le Premier ministre a lu une déclaration au nom du gouvernement de S.M. le Roi
    Le gouvernement de S.M. le Roi dénonce vigoureusement l'instrumentalisation par l'Algérie et le "polisario" de la problématique de l'émigration à des fins totalement déplacées de propagande, a affirmé, hier matin, le Premier ministre, M. Driss Jettou, dans une déclaration. Le Premier ministre a précisé que le gouvernement de S.M. le Roi a pris note d'informations rapportées par certains médias, selon lesquelles les adversaires de l'intégrité territoriale du Royaume auraient recueilli plusieurs dizaines de ressortissants de pays frères d'Afrique au sud du Sahara dans le cadre du phénomène migratoire vers l'Europe.


    Dans sa déclaration, le Premier ministre souligne qu'à l'heure où le Maroc remplit ses obligations et déploie des efforts importants face à des flux massifs de clandestins en provenance essentiellement des frontières algériennes, le gouvernement de S.M. le Roi déplore que, non seulement l'Algérie n'assume pas ses responsabilités en ce qui concerne le transit par son territoire, mais qu'en outre, elle opère des tentatives de manipulation en rapport avec la question nationale.


    Voici le texte de cette déclaration : "Depuis plusieurs années, le Royaume du Maroc subit une pression croissante de flux migratoires à destination de l'Europe transitant par l'Algérie. Dans ce cadre, les efforts déployés par le Maroc ont permis d'atteindre des résultats significatifs reconnus à l'échelle régionale et internationale, en particulier au niveau des tentatives d'immigration illégale vers l'Europe.

    A la suite des regrettables incidents survenus fin septembre dans le nord du Maroc et face à l'ampleur du phénomène que continue de subir le Maroc, des opérations de rapatriement par voie aérienne ont été engagées en étroite coopération avec les pays frères concernés.

    Dans ce contexte, et alors que ces opérations se déroulent normalement et de manière soutenue, le gouvernement de S.M. le Roi, que Dieu l'assiste, a pris note d'informations rapportées par certains médias, selon lesquelles les adversaires de l'intégrité territoriale du Royaume auraient recueilli plusieurs dizaines de ressortissants de pays frères d'Afrique au sud du Sahara dans le cadre du phénomène migratoire vers l'Europe».

    Le gouvernement de Sa Majesté le Roi dénonce vigoureusement cette instrumentalisation par l'Algérie et le "polisario" de la problématique fort complexe de l'émigration à des fins totalement déplacées de propagande.

    A l'heure où le Maroc remplit ses obligations et déploie des efforts importants face à des flux massifs de clandestins en provenance essentiellement des frontières algériennes, le gouvernement de S.M. le Roi déplore que, non seulement l'Algérie n'assume pas ses responsabilités en ce qui concerne le transit par son territoire, mais qu'en outre elle opère des tentatives de manipulation en rapport avec la question nationale.

    En effet, l'Algérie procède au rassemblement dans la région de Tindouf de candidats à l'immigration clandestine en vue d'en faire un outil de propagande dans le conflit du Sahara.

    Les tentatives opportunistes d'exploitation par l'Algérie de ce drame humanitaire ne sauraient nuire aux efforts multilatéraux et bilatéraux du Maroc qui visent à endiguer ces flux migratoires illégaux.

    Il est hors de question de laisser les ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume tirer partie de la misère et du désarroi d'êtres humains en quête d'accès à l'Europe et à des conditions de vie meilleures, tout comme il ne saurait tolérer que des actions de ce type portent préjudice à ses intérêts supérieurs en particulier à son intégrité territoriale".

    MAP
    Le Matin
     

Partager cette page