Rabat exige la libération sans conditions des deux otages marocains en Irak

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 3 Novembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Treize jours après l'enlèvement d'Abderrahim Boualam et Abdelkrim El Mouhafidi

    Des commentaires et documents se rapportant aux deux agents locaux employés de l'ambassade du Royaume du Maroc de Bagdad, portés disparus depuis le 20 octobre dernier sur le territoire irakien, ont été mis en ligne ce jour sur un site Internet.


    Ces informations confirment l'implication et la responsabilité du réseau Al-Qaïda dans l'enlèvement et la séquestration des deux ressortissants marocains, indique mardi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

    Le Royaume du Maroc condamne énergiquement ce rapt et son exploitation et réclame la libération sans conditions de MM. Abderrahim Boualam et Abdelkrim El Mouhafidi, afin qu'ils puissent rejoindre dans les meilleurs délais leurs familles et travail.

    De leur côté, le Comité des oulémas, principale association religieuse sunnite irakienne, a lancé lundi un appel pour la libération des deux ressortissants marocains, disparus le 20 octobre en Irak.

    Les oulémas ont appelé à la libération de «nos frères marocains(...) au nom de l'Islam et pour préserver la sainteté du mois du jeûne de Ramadan», a affirmé le Comité dans un communiqué cité par l'AFP.

    «Nous demandons également qu'ils soient bien traités comme le recommandent les préceptes de l'Islam, et pour rendre hommage au peuple marocain frère qui s'est tenu à nos côtés dans nos épreuves», a-t-il ajouté. Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération avait annoncé, mardi dans un communiqué, qu'il était toujours sans nouvelles, depuis le 20 octobre, des deux agents locaux, employés au sein de l'ambassade du Royaume du Maroc à Bagdad.

    Abderrahim Boualem, né le 18 juillet 1950, et Abdelkrim Al Mouhafidi, né le 15 mai 1956, résident depuis plus d'une vingtaine d'années en Irak. M. Boualem habite en Irak depuis 1979 et est marié à une ressortissante irakienne avec laquelle il a trois enfants. Il a été recruté par l'ambassade du Royaume à Bagdad comme agent local, en qualité de chauffeur, en 2002.


    M. Al Mouhafidi réside en Irak depuis 1982. Egalement marié à une Irakienne, il est employé par la chancellerie du Maroc depuis 1993 en tant qu'agent d'entretien. Une mission composée de trois diplomates marocains s'est rendue mercredi dernier à Amman pour entreprendre les contacts nécessaires et contribuer aux efforts de recherches en cours de ces deux employés.

    Cette mission est conduite par Mohamed Azerouale, ambassadeur directeur des Affaires arabes et islamiques au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

    Pour sa part, le journaliste Tayssir Allouni de la chaîne qatarie Al-Jazeera, emprisonné en Espagne pour collaboration avec Al-Qaïda, a appelé mardi à la libération des deux otages marocains en Irak dont le rapt a été revendiqué par la branche irakienne du réseau terroriste.

    M. Allouni et Haïtham Mannaâ, un responsable du Comité international pour la défense de Tayssir Allouni (ICDTA), ont appelé dans un communiqué à épargner la vie des otages marocains, Abderrahim Boualem et Abdelkrim Mouhafidi.
    «Nous avons appris aujourd'hui qu'une décision avait été prise pour déférer Abderrahim Boualem et Abdelkrim Mouhafidi devant un tribunal spécial», affirment les deux hommes dans le communiqué. «Nous basant sur les valeurs humanitaires et islamiques, nous vous demandons de protéger les vies des deux êtres humains qui n'ont commis aucun crime méritant une punition».

    «Au nom de toutes ces valeurs, nous vous demandons de (les) relâcher pour leur permettre de retrouver leurs familles pour l'Aïd Al-Fitr», la fête marquant la fin du mois de jeûne musulman du Ramadan, selon le texte.

    La branche irakienne d'Al-Qaïda, dirigée par Abou Moussab Al-Zarqaoui, a annoncé mardi sur l'Internet qu'elle déciderait prochainement du sort des deux otages marocains qu'elle a enlevés en octobre.

    «Après leur interrogatoire, les deux détenus, employés de l'ambassade du Maroc, ont été déférés devant le tribunal islamique pour décider de leur sort», lit-on dans ce communiqué signé d'Abou Maïssara Al-Iraqi, porte-parole du groupe de Al-Zarqaoui.

    Ce bref communiqué est accompagné de photos de cartes d'identité et de passeports que le groupe affirme appartenir aux deux Marocains. Tayssir Allouni a été condamné fin septembre par la justice espagnole à sept ans de prison pour «collaboration» avec Al-Qaïda.

    Le Matin

    [​IMG]
     
  2. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : Rabat exige la libération sans conditions des deux otages marocains en Irak

    قاعدة العراق" يعلن عن عزمه اعدام الرهينتين الدبلوماسيين المغربيين​


    أعلن تنظيم القاعدة في بلاد الرافدين الخميس 3- 11- 2005 في بيان له على احدى مواقع الانترنت انه سيعدم الرهينتين المغربيتين العاملين في السفارة المغربية ببغداد.

    وكان تنظيم قاعدة الجهاد في بلاد الرافدين الذي يتزعمه ابو مصعب الزرقاوي اعلن في بيان على الانترنت انه احال ملف الرهينتين المغربيين اللذين فقدا في العراق الشهر الماضي, الى "هيئته الشرعية" للبت في امرهما بعد استكمال التحقيق معهما حسب تعبير البيان. ولم يتضح من البيان متى سينفذ الاعدام. ولم يتسن كذلك التأكد من صحة البيان.

    وقال البيان انه "بعد اطلاع المحكمة على حال المعتقلين تبين لها بلا ريب أنهما من أنصار الطواغيت ولبنة في صروح الكفر التي بنيت في بلاد المسلمين في المغرب"، وأضاف ان الرهينتين "زادوا كفرهم هذا وحربهم الاسلام بمناصرتهم حكومة الردة لاحفاد ابن العلقمي المنصبة في بغداد وهذا ما أكدته أقوالهم وما لم تخفه حكومتهم التي أرسلتهم تمهيدا لمقدِم (السفير) الذي وعدت به حكومة بغداد على علمها بانذار المجاهدين​
    Source : أنقر هنا


    دابا أش خاص باباهوم هاد بولحية ديال... (اللهم أني صائم) أش داروليهم مساكن ناس دراوش عايشين فالعراق هادي قرن و زمارة. أيوا الله ياخذ فيهم الحق
     
  3. benaaouiss

    benaaouiss Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Rabat exige la libération sans conditions des deux otages marocains en Irak

    condamner par le gouvernement  ne suffit pas ,je prefere que le peuple tout entier  descend dans les rues, manifester pour cette fin du ramadan, et exige leur liberation sans condition, au nom d'un islame qu'on partage avec les irakiens qu'il soit sunite ou chiite.
     
  4. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Re : Rabat exige la libération sans conditions des deux otages marocains en Irak

    :( qu'Allah soit avec eux et leurs familles mssaken, j'implore le peuple et le gouvernement marocain ydir chi 7aja a 3ibad lah, 2 dyal 2arwa7 ghadi temchi 8ab2an mantora, 7ram hadechi walah 7ta 7ram....ya rebi tchouf men 7alhom mssaken

    c vraiment malheureux, finkom ya jam3iyat 7o9o9 l2inssan? na3ssin wala chno?
    :(
     
  5. samira

    samira Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : Rabat exige la libération sans conditions des deux otages marocains en Irak

    :( allah yakhad fihoum alhek ! faksouna fhad anhaer, walaw dayrin ki les vampire, 3atchanin ihssan 3wann ali ja ftrikhoum !!! [21h]
     
  6. chauvine marocaine

    chauvine marocaine Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Rabat exige la libération sans conditions des deux otages marocains en Irak

    Allah yirzak halhoum a sbar.Allah yirhamhoum . La hawla wa la kowata illa bi ALLAH.
    Wllah yikhod allhak.
     

Partager cette page