Radars

Discussion dans 'Info du bled' créé par pouet, 9 Janvier 2007.

  1. pouet

    pouet Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Les radars, qui vont surveiller les excès de vitesse, sont annoncés pour cette année. Les excès de vitesse sont directement responsables d’un bon nombre d’accidents, de morts et de blessés sur les routes.

    Les radars, technique chère et sophistiquée, ont l’avantage d’éviter les risques d’erreur d’appréciation. C’est un des reproches que les automobilistes adressent fréquemment aux gendarmes et aux policiers de la route.
    Mieux, ces radars sont des machines, et parce que ce sont des machines insensibles à la tentation, ils supprimeront une bonne partie des risques liés à la corruption des contrôles, l’autre grand reproche fait aux gendarmes et aux policiers.

    L’investissement dans ces machines sophistiquées vaut donc le coup… sauf que pour remettre un avis d’amende à un contrevenant… il faut qu’il ait une adresse! Or le système des adresses marocaines est plus que primitif.
    Depuis cinquante ans, les municipalités et l’Etat lui-même prennent cette situation à la légère: un détail insignifiant, voire un particularisme amusant, rien de plus.

    Pourtant, sans adresse sûre, incontestable et incontestée, pas d’identification, pas d’individualisation. Et s’il n’y a pas d’identification, comment peut-on espérer que les amendes et les contrôles seront dissuasifs? Puisqu’on ne peut pas dénicher le contrevenant, pourquoi ce criminel en puissance se priverait-il du plaisir de la vitesse? L’absence d’adresse fiable plonge tout le monde dans l’anonymat qui protège les assassins de la route, bien plus efficacement que la corruption de quelques policiers et gendarmes.

    La police n’aura plus qu’à investir pour stocker sa belle collection de photos de plaques d’immatriculation et faire un deuxième investissement sur un nouveau service à créer, celui qui sera chargé de stocker les lettres retournées à l’expéditeur!Pendant ce temps, les assassins de la route continueront à tuer, chaque jour, dix personnes.


    Nadia SALAH
    www.leconomiste.com
     
  2. mr.critic

    mr.critic Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    les points au niveau desquels ces radars ont été installés ne sont pas accidentogénes, a cet effet, et perso, je voi pas l'interet. c juste pr pieger les gens et remplir les poches de la DGSN.
     
  3. mido84

    mido84 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Ils auraient du tout d'abord penser à instaurer un système d'adresses avant d'appliquer celui des radars.
    Franchement on est loin des européens, arretons les copier-coller !!!
     
  4. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    déja ces radar sont de plus enplus critiqué en france en plus ca coute une fortune.
     
  5. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Exactement , ils ont mal choisi les points d installation de c radars , ou bien leurs intentions est de pieger les conducteurs ... wa7ed touaaaayla f rabat et hebta en plus , et dayrine plaka bach ma t3eddach 60 km/h , alors que ila hbetti b point mort tat fout 65 km/h , khassek tebda tefrani bach ma ycheddekch le radar lli tay souer a partir de 58 km/h
     
  6. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    yakma le 3e9ba te lousco fe rabat [22h], daba chwiya ta lemakina tewelli teleb rechwa [07h]
     
  7. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    ah bon ta temma darou radar ? [22h]
     
  8. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    la ghi tanssewel hadik hiya akhtar tri9 fe rbat dima lekssayed [21h]
     
  9. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    ch7al min mara yaw9a3 fihom chi panne wa yakharjo 3ala wa7id [22h]
     

Partager cette page