Rassemblement monstre à Beyrouth

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 14 Février 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Des centaines de milliers de Libanais se sont rassemblés pour marquer le 4ème anniversaire de la mort de l'ex-premier ministre.

    C'est une commémoration qui prend une tournure électorale à plus de trois mois de législatives cruciales. Des centaines de milliers de Libanais se sont rassemblés samedi à Beyrouth sous haute surveillance de l'armée et des forces de sécurité intérieure pour marquer le 4e anniversaire de l'assassinat de l'ex-Premier ministre Rafic Hariri.

    Le rassemblement s'est transformé en une mobilisation populaire en faveur de la majorité parlementaire antisyrienne face à la minorité menée par le Hezbollah chiite soutenue par Damas et Téhéran. «Le nombre des personnes rassemblées est un indicateur des résultats des prochaines élections», a dit Moustapha Allouche, un député de la majorité. «Nous sommes ici pour consolider le mouvement du 14 mars (bloc des formations de la majorité antisyrienne). Nous remporterons les élections», a lancé un jeune manifestant.

    Premier ministre sous la tutelle syrienne devenu opposant à l'hégémonie de Damas au Liban, ce richissime homme d'affaires à la stature internationale a été tué le 14 février 2005, avec 22 autres personnes, dans un attentat à la camionnette piégée au coeur de Beyrouth.

    Le rassemblement intervient aussi deux semaines avant l'ouverture du tribunal international chargé de juger les futurs inculpés dans l'assassinat de Rafic Hariri. La majorité parlementaire accuse la Syrie, qui a exercé une tutelle pendant 29 ans sur son voisin, d'avoir commandité son assassinat. Mais Damas, contrainte de retirer ses troupes du Liban deux mois après ce drame, nie toute implication.

    Dans un message diffusé lors du rassemblement, l'ancien président français Jacques Chirac, un ami personnel du dirigeant assassiné, a exprimé son «estime», son «amitié» et son «respect» «pour tout ce que Rafic Hariri incarnait».


    http://www.lefigaro.fr/internationa...h-pour-commemorer-l-assassinat-de-hariri-.php
     

Partager cette page