Recul «spectaculaire» des entrées d'immigrants illégaux en Espagne

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 7 Décembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Le Gouvernement espagnol est satisfait de la baisse «spectaculaire» cette année du nombre d'entrées de pateras et d'immigrants illégaux en Espagne, soulignant l'importance de la coopération du Maroc en matière de lutte contre l'immigration clandestine.

    Le ministre espagnol du Travail et des Affaires sociales, M. Jesus Caldera, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse tenue, lundi après-midi à Las Palmas, pour expliquer les mesures adoptées par le gouvernement central de Mad-rid en vue de pallier les dommages causés aux îles Canaries par la tempête tropicale «Delta», a indiqué que cette diminution «spectaculaire» d'immigrants illégaux est due notamment aux efforts déployés par les forces de sécurité marocaines et à la coordination entre les deux pays en matière de lutte contre l'immigration clandestine, ainsi qu'au renforcement du système de surveillance dans les côtes espagnoles.

    M. Caldera a souligné que la collaboration entre les deux pays est fondamentale, tant au niveau des patrouilles conjointes, qu'au niveau du projet visant à établir des centres d'accueil d'immigrants subsahariens et à construire des centres de formation des mineurs non accompagnés.

    Des patrouilles mixtes de la Gendarmerie Royale et de la Garde civile espagnole effectuent depuis fevrier 2004, en vertu d'un accord signé entre le Maroc et l'Espagne, des missions de contrôle dans les côtes marocaines du Sud et aux îles Canaries, rappelle-t-on.

    Un communiqué du ministère espagnol de l'Intérieur, publié dimanche, indique que l'entrée d'immigrants illégaux aux îles Canaries a diminué de 50,55 % en 2005 par rapport à l'année précédente, tandis que le nombre d'entrées de clandestins à travers le détroit de Gibraltar a connu une baisse de 2,09%.


    Selon la même source, l'entrée d'immigrants irréguliers à bord de pateras en Espagne a connu une baisse de 26,88%, de janvier à octobre 2005, par rapport à la même période de 2004 (9.542 immigrants illégaux en 2005 contre 13.049 en 2004). Au cours des dix premiers mois de cette année, les tentatives d'entrée en Espagne à bord de pateras ont diminué de 27%, selon le ministère espagnol.

    Par ailleurs, M. Caldera a formulé, lors de cette conférence de presse, l'espoir que le prochain Conseil de l'Union européenne (UE), prévu pour la mi-décembre, approuve un plan d'appui aux pays subsahariens, d'amélioration des moyens de contrôle de l'immigration irrégulière, et d'aide aux immigrants.

    MAP
    Le Matin
     

Partager cette page