Report du procès de cinq anciens détenus marocains de Guantanamo

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 1 Janvier 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Le tribunal antiterroriste de Salé, près de Rabat, a reporté au 3 février le procès de cinq anciens détenus marocains de Guantanamo soupçonnés de relations avec Al Qaïda et un groupe islamiste radical marocain, a constaté vendredi un journaliste de l'AFP.

    Trois prévenus sont arrivés au tribunal en état de liberté et deux autres, Brahim Benchekroun et Mohamed Mazouz, en état d'arrestation. Ils ont été arrêtés dans le cadre d'une autre affaire de terrorisme.
    Des membres des familles des prévenus ont protesté devant le tribunal contre la "lenteur" de la justice marocaine à faire aboutir le procès de leurs fils.
    Les cinq anciens détenus de Guantanamo avaient été remis au Maroc par les Etats-Unis le 1er août 2004 et leur procès, après plusieurs reports, s'était ouvert le 6 décembre 2004.
    "La cour a reporté le procès parce que Brahim Benchekroun et Mohamed Mazouz sont toujours interrogés par un juge d'instruction dans une autre affaire de terrorisme", a déclaré vendredi à l'AFP un de leurs avocats Me Mohamed Bensahraoui.
    Dans cette autre affaire, 21 prévenus sont poursuivis pour "préparation d'actes terroristes visant des cibles touristiques et politiques au Maroc, dont le Parlement". Les interrogatoires des prévenus devraient reprendre le 25 janvier.
    Les cinq anciens de Guantanamo avaient, selon l'accusation, une "relation avec le Groupement islamique des combattants marocains (GICM) et avec Al-Qaïda".
    Le GICM est un groupe islamiste radical impliqué dans les attentats terroristes du 16 mai 2003 qui ont fait 49 morts à Casablanca et ceux de Madrid le 11 mars 2005 - qui ont fait 191 tués et 1.900 blessées.


    AFP

     
  2. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Report du procès de cinq anciens détenus marocains de Guantanamo

    Mon modeste point de vue est simple : Appliquer la Loi à l'extreme sans aucune sorte d'indulgence , si les faits reprochés se sont averés vrais et incontestables ! Nous avons un pays extraordinaire à proteger et à preserver ! Ou bien l'ordre et la force de la loi , ou alors l'anarchie et la destabilisation de notre societé , nos valeurs et nos intitutions !!
     

Partager cette page