Responsabilités nouvelles pour les entraîneurs de clubs

Discussion dans 'Uefa competitions' créé par simo160, 1 Septembre 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Les entraîneurs des principaux clubs en Europe se sont réunis pour parler de l'état actuel du football européen au plus haut niveau. Ils ont reconnu que leur travail, et les demandes afférentes, sont en évolution constante.

    Le 13e Forum des entraîneurs de clubs d'élite de l'UEFA constitue une chance pour les techniciens des clubs européens les plus en vue de discuter des dernières tendances et de faire part de leur avis sur les questions principales concernant le football d'élite, et d'échanger leurs points de vue sur de nombreuses questions affectant leur travail quotidien. En outre, ceux-ci ont pu se rencontrer en dehors de la "zone technique" et discuter de sujets qui comptent pour eux.

    Un groupe des principaux entraîneurs en Europe a assisté au forum : Josep Guardiola (FC Barcelona), Sir Alex Ferguson (Manchester United FC), André Villas-Boas (Chelsea FC), Arsène Wenger (Arsenal FC), Roy Hodgson (West Bromwich Albion FC), Rémi Garde (Olympique Lyonnais), Didier Deschamps (Olympique de Marseille), Massimiliano Allegri (AC Milan), Ralf Rangnick (FC Schalke 04), Thomas Schaaf (SV Werder Bremen), Frank de Boer (AFC Ajax), Jorge Jesus (SL Benfica), Felix Magath (VfL Wolfsburg), Vítor Pereira (FC Porto), Mircea Lucescu (FC Shakhtar Donetsk), Unai Emery (Valencia CF), Roland Nilsson (FC København), Thorsten Fink (FC Basel 1893) et Rudi Garcia (LOSC Lille Métropole). Le Français Gérard Houllier, qui possède une grande expérience de l'UEFA Champions League comme entraîneur du Liverpool FC et de l'Olympique Lyonnais, faisait partie de l'assistance en qualité d'observateur technique de l'UEFA.

    Thomas Schaaf, entraîneur du club allemand du SV Werder Bremen, a repris le point de vue des entraîneurs en applaudissant l'objectif du forum. "C'est toujours une grande opportunité de venir ici, c'est toujours spécial", a-t-il confié à l'issue de l'évènement. "Pouvoir s'asseoir aux côtés de collègues de ce niveau, parler et échanger nos points de vue et idées sur les choses qui nous concernent directement. Ce qui est extraordinaire, c'est la franchise et la clarté des discussions, c'est très intense. Personne ne s'inquiète de révéler quelque chose aux autres entraîneurs, le principal est de tous tirer des bénéfices de cette réunion. Nous pouvons gagner de l'expérience et devenir conscients de choses qui nous apporteront peut-être une nouvelle stimulation."

    Les discussions lors du forum couvraient les développements tactiques et techniques en UEFA Champions League, l'importance des remplacements pendant les matches, l'impact des blessures dans les principales compétitions de clubs européens ou encore les caractéristiques et le profil requis chez les entraîneurs de haut niveau de nos jours.


    "Il existe certainement des différences par rapport au passé en raison des changements d'environnement", a expliqué le directeur technique de l'UEFA Andy Roxburgh. "Il y a vingt ans, il était plus facile pour les entraîneurs de dire 'Il faut faire comme ça' et cela suffisait, mais de nos jours, en raison du profil des joueurs, de leur réputation, leur argent et leur liberté, il faut être bien meilleur en termes de communication. Il faut pouvoir convaincre les joueurs, les médias et le conseil d'administration que vous êtes en train de faire la chose idoine. Et tout est une question de résultats, il faut être capable de s'adapter et de réagir derrière la défaite."

    "On est responsable de beaucoup de choses, mais cette responsabilité implique également beaucoup plus de domaines désormais par rapport à il y a quelques années", a ajouté Schaaf. "Nous devons gérer des choses qui ne concernent pas directement le football ou le terrain de jeu. Nous avons parlé ici du temps disponible pour accomplir le travail, et nous avons établi que nous n'avons pas suffisamment de temps, qu'une part de temps croissante nous est nécessaire pour travailler sur d'autres choses. Tout le monde est affecté par ce point. Il n'y aucune différence entre l'Italie, la France ou l'Angleterre. Nous remarquons tous que de tels facteurs concernent tout le monde, et nous devons y faire face."

    La grande richesse d'idées et de propositions va maintenant être évaluée par l'UEFA. Côté terrain, tout le monde s'est accordé à dire que l'UEFA Champions League continue à faire office de référence. "Le point de vue général", a déclaré Roxburgh, "est que la qualité était très bonne en UEFA Champions League la saison dernière. Trente-cinq buts supplémentaires ont été inscrits lors de la dernière saison. Il a été perçu que plus d'équipes prenaient l'initiative, et que ce type de jeu de passes très rapide à un rythme effréné devenait le plus prisé. Ce fut une belle image d'un point de vue footballistique, mais il n'y a eu aucune suffisance, les entraîneurs aimeraient voir encore plus d'améliorations..."

    UEAF
     
  2. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Whed Mourinho mabanch liya wa makanech me3eroud oula c pas un bon exemple d'entraineur wakha kheda le titre de meilleur entraineur le3am li fat
     
  3. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    sewel chi réali ye3tik lkhbar
     
  4. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48


    Wa matele9ahoumech ledewa had liyam walakone me3a dik 6 - 0 ghadi yebedaw yebano
     
  5. odejiste

    odejiste Pervers Certifié

    J'aime reçus:
    281
    Points:
    83
    mrahba mrahba nhar classico manbghihomch yghabrou [:Z][:Z]
     

Partager cette page