retraité Algérien mort à la suite d’un contrôle policier en france

Discussion dans 'Scooooop' créé par kakaka, 24 Juin 2009.

  1. kakaka

    kakaka Bannis

    J'aime reçus:
    13
    Points:
    0
    Un retraité Algérien mort à la suite d’un contrôle policier à Argenteuil​



    Le mardi 9 juin 2009, vers 20h30, trois policiers d’Argenteuil, dont une femme, ont arrêté un conducteur d’un véhicule, Arezki K., un Algérien de 61 ans, près du croisement des boulevards Jeanne-d’Arc et Léon-Feix. Ce conducteur était accompagné d’un autre Algérien, Ali Ziri, 69 ans, assis sur le siège avant du véhicule .

    Selon le témoignage de ce conducteur, les trois policiers lui ont d’abord demandé de sortir du véhicule au même titre que le passager, Ali Ziri. Suivent alors des menaces de les emmener au poste, puis des insultes « pas toujours très républicaines » et enfin des menottes et des coups.


    Voyant son ami, Arezki K., traîné par terre, Ali Ziri tente de calmer les policiers, en leur adressant cette phrase : « Laissez-le tranquille, vous n’avez pas le droit de le frapper. Je dépose plainte contre vous ». C’est alors que les policiers se saisissent de lui et le menottent à son tour.

    Les deux Algériens sont alors malmenés et mis avec violence à l’ntérieur du véhicule policier. C’est dans ce véhicule que le drame, ayant entraîné la mort du retraité Ali Ziri, s’est apparemment produit, alors que les deux hommes sont transportés à l’hôpital d’Argenteuil.

    Mis en garde-à-vue, pendant 24 heures, Arezki K., n’apprendra le décès de son ami que le jeudi 11 juin par des policiers du commissariat d’Argenteuil. Le conducteur affirme avoir fait l’objet d’un tabassage continu, au même titre que son ami Ali Ziri, alors qu’ils étaient tous les deux menottés. Le médecin traitant d’Arezki K. ainsi que celui de l’hôpital lui ont d’ailleurs prescrit un arrêt de travail de huit jours. Les proches et les amis du défunt, qui se sont rendus à l’hôpital d’Argenteuil, ont tous constaté que plusieurs coups étaient visibles sur le corps de la victime. Un collectif réunissant des proches du défunt, des associations, des partis politiques et des citoyens d’Agenteuil, s’est mis en place. Les membres de ce collectif dénommé « Vérité et justice Pour M. Ali Ziri » condamnent avec force la violence « raciste » utilisée par des policiers d’Argenteuil à l’encontre d’une personne « âgée ». Ils demandent à ce que toute la lumière soit faite pour élucider les circonstances exactes qui ont conduit à la mort de cet Algérien. Une plainte a été introduite.


    http://www.rezocitoyen.org/spip.php?article6725
     
  2. kakaka

    kakaka Bannis

    J'aime reçus:
    13
    Points:
    0
    اللهم إرحمه و إرحم جميع اموات المسلمين و إنتقم من الظالمين
     
  3. Serviteur

    Serviteur Visiteur

    J'aime reçus:
    179
    Points:
    0
    C'est curieux qu'on en a rien entendu à la télé !!!! Quand un arabe fait une connerie tu la trouves sur la première page et quand ces petits cons de policiers tuent on censure !
     
  4. kakaka

    kakaka Bannis

    J'aime reçus:
    13
    Points:
    0
    les média en France pays de "liberté" sont tenu par les juif
     
  5. Serviteur

    Serviteur Visiteur

    J'aime reçus:
    179
    Points:
    0
    Moi je déteste ces petits cons surtout quand je les vois prendre leurs airs d'orgueil alors qu'ils ont des nouilles à la place des vesseaux sanguins ! J'attends avec impatience le jour où ces petites merdes me demanderont ma pièce d'identité :mad:
     
  6. SuZiTaToh

    SuZiTaToh ❤❤❤❤

    J'aime reçus:
    223
    Points:
    0
    daba 3lash le policier wa9f le véhicule , za3ma bitohmat shno bash galihom kharjo man tomobil?
     
  7. Astalavista

    Astalavista Hasta La Vista Baby

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    48

    Tu vas faire koi? les insulter aussi awla leur dire ktu veux pas etre controlé, ni donné ta piece d'identité ==> garde à vue direct ( et ce qui va avec ^^)

    Rak fe bladhoum, tu peux rien faire...
     
  8. lmgred

    lmgred Accro

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    48
    tu nous racontrera aprés comment se passe une garde à vue, si vraiment les gens se font tabasser, ou c juste des rumeurs.
     
  9. Serviteur

    Serviteur Visiteur

    J'aime reçus:
    179
    Points:
    0
    Un petit rappel de la loi fera l'affaire :

    " Dans l'espace constitué par les États signataires de la convention de Schengen, des contrôles d'identité peuvent être opérés :

    - dans les zones situées à moins de 20 kilomètres des frontières des États signataires,

    - sur les portions et aires d' autoroutes , localisées jusqu'au 1er péage situé au-delà de la limite de 20 kilomètres,

    - dans les trains , jusqu'au 1er arrêt situé au-delà de la limite de 20 kilomètres. La zone de contrôle dans les trains internationaux peut être étendue jusqu'à 1 arrêt suivant, dans la limite de 50 kilomètres après le 1er arrêt.

    - dans les ports, aéroports, gares routières et ferroviaires ouverts au trafic international.

    Ces contrôles ont pour but de vérifier le respect de l'obligation de détention, port et présentation des titres et documents prévus par la loi. "

    Alors si je ne suis pas dans le zone des 20 km des frontières tel qu'à paris, le policier ou l'agent de PAF peut aller se grater.

    * Le contrôle d'identité de police judiciaire a lieu dans le cadre de recherches ou de poursuites d'infractions.

    Des contrôles d'identité peuvent être pratiqués à l'égard des personnes dont un indice laisse penser qu'elles :

    ont commis ou tenté de commettre une infraction,

    se préparent à commettre un crime ou un délit,

    sont susceptibles de fournir des renseignements sur un crime ou un délit,

    font l'objet de recherches ordonnées par une autorité judiciaire.

    Le contrôle d'identité de police judiciaire est pratiqué sur instruction du procureur de la République pour la recherche d'infractions précises, dans des lieux et pour une période déterminés.

    * Contrôle de police administrative

    Le contrôle d'identité de police administrative a pour but de prévenir une atteinte à l'ordre public et peut avoir lieu dans une rue, dans une gare par exemple.

    L'identité de toute personne, quel que soit son comportement, peut être contrôlée, pour prévenir une atteinte à l'ordre public, notamment une atteinte à la sécurité des personnes et des biens.

    Les officiers et agents de police judiciaire peuvent inviter à justifier de son identité toute personne, par tous moyens. Ils doivent justifier de circonstances particulières établissant le risque d'atteinte à l'ordre public qui a motivé le contrôle. "

    Si le policier te traine au poste de police, il doit te porposer de signifier au procureur de la république cet incident et tu pourras les poursuivre sur absence de fondement légal du contrôle d'identité.
     
  10. Astalavista

    Astalavista Hasta La Vista Baby

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    48
    Il te trouveront toujours un motif, t'inquietes pas pour ca

    Le jour où tu te feras arreté, dis leur juste ke tu connais la loi, et kils ont pas le droit de te parler ou de te traiter d'une telle ou telle facon.On verra si on aura de tes nouvelles encore pdt un bon moment.

    L'europe est encadrer par des lois .... sur papier, mais la réalité est bien différente surtout en france.
     

Partager cette page