Rhume, grippe, comment traiter simplement une infection virale ?

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par jijirose, 27 Novembre 2009.

  1. jijirose

    jijirose this is my life

    J'aime reçus:
    390
    Points:
    83
    Rhume ou grippe : Vous avez de la fièvre ?


    Évitez l'aspirine. Prenez du paracétamol. Les médicaments à base de paracétamol sont disponibles en pharmacie en automédication. La dose dépend du poids et les prises doivent être espacées de 6 heures. N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Si votre fièvre ne cède pas au paracétamol, consultez votre médecin traitant. Dans le cas d'un nourrisson, n'hésitez pas à contacter le centre 15.

    Rhume ou grippe : Vous avez des courbatures ?


    Le paracétamol agit contre la fièvre mais aussi contre les douleurs. Il pourra donc atténuer vos douleurs musculaires en cas de courbatures. Là encore, l'aspirine est à proscrire !

    Rhume ou grippe : Vous avez le nez bouché ?

    Vous avez des difficultés à respirer car votre nez est bouché. Pénible en journée, le nez bouché peut carrément vous empêcher de dormir en raison de la position allongée. Plusieurs solutions s'offrent à vous :

    -Lavages de nez à l'aide de sérum physiologique ou d'eau de mer.


    -Inhalations à base d'antiseptiques naturels, inhalations phytothérapiques ou inhalations d'huiles essentielles.

    -Prises d'oligo-éléments.

    -Homéopathie.

    Rhume ou grippe : Vous avez mal à la gorge ?


    Vous devez vous tourner vers les antiseptiques, les anesthésiques de surface ou les anti-inflammatoires, au choix, sous forme de gargarismes, inhalations ou pastilles à sucrer. À noter que les effets sont généralement assez modestes. Prenez patience, ce symptôme est anodin.

    Sinon, encore mieux car 100% naturel : prenez une cuillerée de miel. Cette solution 100% naturelle est aussi efficace, voire plus que les médicaments cités ci-dessus.

    Rhume ou grippe : Vous toussez ?

    Les antitussifs sont tout indiqués, mais ils peuvent engendrer des effets secondaires. Attention notamment à la présence de codéine dans ces produits. Finalement, mieux vaut les choisir sous forme d'inhalations et de gargarismes.

    Rhume ou grippe : Vous avez des nausées et des vomissements ?

    Vous pouvez prendre un antiémétique (médicament contre les vomissements). Idéalement, demandez conseil au pharmacien et lisez bien la notice. Mais surtout, veillez particulièrement à vous réhydrater. Vous devez compenser vos pertes en eau et en sels minéraux. Buvez souvent par petites quantités : eau, eau sucrée, bouillons...

    Dans le cas d'un nourrisson, n'hésitez pas à contacter le centre 15.
    Rhume ou grippe : Vous souffrez d'une diarrhée ?


    Vous pouvez prendre un médicament indiqué contre les diarrhées (sur conseil de votre pharmacien et après avoir lu la notice), mais là encore, veillez bien à vous réhydrater.

    Quid des antibiotiques et des antiviraux

    Les antibiotiques ne sont d'aucune utilité contre les virus responsables de rhumes et des grippes. Ils agissent uniquement contre les infections d'origine bactérienne. À noter qu'en cas de grippe ou d'attaques virales, certains médecins prescrivent néanmoins des antibiotiques : c'est qu'ils craignent une complication bactérienne !

    Quant aux antiviraux, ils sont parfaitement adaptés contre les virus. Le Tamiflu® est par exemple très utile contre le virus de la grippe, à la seule condition de le prendre très rapidement, dans les 12 à 24 heures suivant le début des symptômes. S'il est pris trop tard, il n'est plus efficace.

    source
     

Partager cette page