Ribéry n’est plus le bienvenu

Discussion dans 'Football' créé par midou_khattabi, 20 Avril 2010.

  1. midou_khattabi

    midou_khattabi Bannis

    J'aime reçus:
    9
    Points:
    0
    [​IMG]

    Mêlé à un scandale sexuel, Franck Ribéry voit son avenir assombri. Longtemps sur les rangs, le Real Madrid ne souhaite plus le recruter, alors même que le Bayern Munich n’a pas forcément envie de le conserver.

    par Nicolas Cerbelle, le 20-04-2010


    Si la justice ne l’empêche pas de jouer au football (selon la loi, avoir des relations sexuelles avec une mineure prostituée est passible de trois ans de prison et de 45 000 euros d'amende), Franck Ribéry pourrait voir sa carrière sérieusement freinée. Celui qui était promis à une ascension permanente depuis son départ du FC Metz (Galatasaray, Olympique de Marseille, Bayern Munich), risque aujourd’hui une terrible dégringolade. Promis au Real Madrid la saison prochaine, le meneur de l’équipe de France serait devenu un paria du côté de la Casa Blanca. En réalité, il n’était déjà plus en odeur de sainteté depuis un moment (sa légitimité sportive dans un effectif déjà pléthorique en joueurs offensifs étant contestée), mais devant l’insistance de son conseiller spécial, Zinedine Zidane, Florentino Perez se montrait hésitant.


    Florentino Perez n’en veut plus

    Le président du Real a désormais un solide prétexte pour stopper le processus de recrutement de Ribéry. Lassé des polémiques extra-sportives et des frasques de certains de ses joueurs - des sorties nocturnes de Cristiano Ronaldo aux sorties médiatiques de Guti, en passant par l’accident de voiture de Karim Benzema -, Perez veut s’éviter un nouveau scandale. Quoi de plus normal pour l’homme qui bâtit la renommée de son club à grand renfort de communication et de publicité. «L’image Real Madrid» est tout simplement en jeu. Cadena Ser affirme en tout cas que Perez a définitivement mis une croix sur le Boulonnais, tandis que Marca titre que «Ce scandale éloigne de manière quasi-définitive Ribéry du Real Madrid.» Le quotidien sportif madrilène affirme même que le club a commencé à cibler de nouveaux objectifs. Egalement un temps intéressé par le Ch’timi, le FC Barcelone devrait également enclencher la marche arrière. On se souvient que Pep’ Guardiala, très strict sur la vie nocturne de ses ouailles, avait fait le ménage dans le vestiaire catalan à son arrivé. Ronaldinho en avait fait les frais.

    Le Bayern lassé

    Marié, deux enfants, Franck Ribéry jouissait jusqu’à la semaine dernière d’une réputation sans tache. Jamais avare en sensationnalisme, la presse allemande est ainsi restée relativement sobre. Son statut de protégé pourrait cependant rapidement vaciller. Sa femme Wahiba commence à confier son désarroi aux médias d’outre-Rhin. Contrairement à Lyon, qui a soutenu Sidney Govou (également impliqué dans l’affaire) dans un communiqué, le Bayern Munich n’a pas officiellement soutenu son joueur. Ce dernier a même été convoqué par sa direction lundi. C’est le directeur sportif, Christian Nerlinger, qui l’a reçu. «Cela a été naturellement un sujet de discussion», a-t-il confié sans en dire davantage. On peut également penser que l’avenir de Ribéry, dont le contrat expire en juin 2011, a été évoqué. Et la prolongation ne serait plus à l’ordre du jour. D’autant que le Bayern s’apprête à affronter Lyon en demi-finales aller de la Ligue des Champions mercredi. Initialement attendu en conférence de presse mardi, le Français a été remplacé par Philip Lahm. Quoi qu’il en soit, l’avenir de Ribéry s’écrit aujourd’hui en pointillés. Une main lui sera-t-elle tendue ? Peut-être. Moins regardant sur la morale, comme en témoigne la gestion de la «crise John Terry», Chelsea pourrait en profiter pour l’attirer dans ses filets…

    Source : Sport24
     

Partager cette page