Rooney est un monstre

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 27 Janvier 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]
    Grâce à un quadruplé de Wayne Rooney, Manchester United s'est logiquement imposé face à Hull City (4-0) à Old Trafford en match avancé de la 23e journée. Les Red Devils prennent provisoirement la tête du championnat. MU compte deux longueurs d'avance sur Arsenal et Chelsea.


    PREMIER LEAGUE - 23e JOURNEE

    MANCHESTER UNITED - HULL CITY : 4-0
    Buts : Rooney (8e, 82e, 86e, 93e)

    Il est encore tôt pour dire si Manchester United réussira ce qu'aucun club anglais n'a jamais réussi en Premier League. A savoir : remporter quatre titres nationaux d'affilée. Mais une chose est sûre, Wayne Rooney aura tout fait pour. Samedi, en match avancé de la 23e journée, le club mancunien s'est aisément débarrassé de Hull City (4-0) grâce à un quadruplé de son attaquant vedette. L'international anglais (24 ans) a déjà marqué 19 fois cette saison en championnat et domine le classement des buteurs de la tête et des épaules.

    Le classement de la Premier League, Manchester United le domine depuis aujourd'hui. Les hommes de Ferguson comptent deux longueurs d'avance sur Arsenal et Chelsea avec, il est vrai, un match de plus au compteur sur les Gunners et deux sur les Blues. Mais cela ne va pas gâcher le bonheur des champions d'Angleterre en titre qui, ces derniers temps, ne carburaient pas au super. Face à Hull, les Red Devils n'ont pas non plus réalisé le match de l'année. Souvent imprécis à la finition, les pensionnaires d'Old Trafford ont cependant eu la bonne idée d'ouvrir le score rapidement. Sur un coup de canon de Scholes repoussé par Myhill, Wayne Rooney s'est retrouvé au bon endroit au bon moment (1-0, 8e). Après ce but, Manchester United a mis la main sur la rencontre et poussé, mais tardé avant de se mettre véritablement à l'abri.

    Pour que les 73 900 spectateurs assistant à la rencontre se sentent définitivement rassurés, il a fallu attendre les dix dernières minutes. Un coup de canon du droit (82e), une tête sur un super centre d'un tout aussi super Nani (86e) et une frappe du bout du pied (93e) ont parachevé le succès de MU et le triomphe de Wayne Rooney. L'attaquant anglais en est à 99 buts en Premier League. A la vitesse ou vont les choses, le centième ne devrait pas tarder à arriver. Et Manchester United ne peut que s'en réjouir.


    Eurosport
     

Partager cette page